Comment installer un jacuzzi d’extérieur ?

Lisez également

Vous avez entendu parler des nombreux bienfaits d’un jacuzzi, comme les moments de détente qu’il peut procurer après une longue journée de travail. Mais ce ne sont pas les seuls ! En effet, l’hydrothérapie stimule la circulation sanguine, fait disparaître les tensions musculaires, tonifie la peau… Les bains chauds ont toujours eu la réputation d’apporter une sensation intense de bien-être. Aujourd’hui, vous avez pris la décision de vous offrir un jacuzzi d’extérieur, mais vous vous posez peut-être certaines questions. Quels sont les avantages, quels sont les inconvénients, quel modèle choisir, comment le mettre en place ? Installez-vous confortablement et lisez ce qui suit. 

Les avantages d’un jacuzzi d’extérieur

L’avantage d’un jacuzzi placé à l’extérieur, c’est que son installation est nettement plus facile qu’à l’intérieur d’une habitation où il faut s’assurer de la solidité du sol et prévoir des systèmes d’aération et de déshumidification. Preuve en est que les spas extérieurs représentent presque les trois quarts des jacuzzis installés en France.

Par contre, vous ne pourrez pas utiliser un jacuzzi d’extérieur en toute saison et vous serez soumis aux aléas climatiques, sauf si vous l’installez sous un abri, ce qui est la meilleure des solutions. Le toit le protègera de la pluie, du vent et des poussières et prolongera ainsi sa durée de vie.

Quel modèle de jacuzzi choisir ?

Le premier critère à prendre en compte est le nombre de personnes susceptibles d’utiliser votre spa. Généralement on trouve des modèles allant de deux à six personnes. Pour vous donner une idée, sachez que le plus petit jacuzzi mesure environ 1,80 m x 1,20 m et pour le plus grand il faut prévoir un encombrement de 2,20 x 2,20 m. Les jacuzzis extérieurs se déclinent dans différentes formes (spa carré, rond, octogonal ou triangulaire).

Lire également: Dossier piscine : tout savoir sur le pool house

Le deuxième critère à retenir est le budget que vous souhaitez consacrer à cet achat. Si vous ne désirez pas investir une somme trop importante, orientez-vous vers le spa gonflable. Vous trouverez des modèles qui sont de très bonne qualité aux environs de 1 500 euros.

Ce type de jacuzzi est surtout intéressant pour vous détendre, mais il ne vous permettra pas de véritables séances de balnéothérapie, car il comporte peu de buses, ce qui rend le massage moins efficace. Si vous choisissez le spa classique, il faudra alors prévoir un budget allant de 2 500 € à plus de 10 000 €. Par contre, vous bénéficierez d’appuis-tête très confortables, de nombreuses buses qui vous assureront un massage parfait avec des bulles d’air (aérojets) pour l’élimination des toxines (en savoir plus). La température de l’eau qui ne dépasse guère 37 °C dans un spa gonflable peut facilement atteindre 40 °C dans un spa classique avec une coque acrylique.

Pour conclure, il faut savoir qu’un jacuzzi gonflable est plus fragile qu’un spa classique. Son système de filtration est moins performant, ce qui entraîne l’obligation de renouveler entièrement l’eau plus souvent qu’avec un spa classique. De plus, il se dégonfle toujours un peu et perd alors de l’eau qui doit être remplacée régulièrement pour retrouver le bon niveau. Cela induit un surcoût de votre consommation, puisqu’il faut compter une perte d’eau mensuelle qui peut atteindre les 1 000 litres.

Comment installer votre jacuzzi d’extérieur ?

Si vous choisissez un spa gonflable, son installation sera très simple à condition que vous ayez une surface plane et bien horizontale où l’installer. En moins d’une heure, il sera en place, sans que vous ayez besoin de faire appel à un installateur professionnel. Vous pourrez le dégonfler pour le déplacer si vous le souhaitez et le ranger pendant les mois d’hiver. Vous devrez toutefois être patient pour commencer à en profiter, car il faudra attendre que l’eau se réchauffe, ce qui demande plus de temps que dans un spa classique.

Si vous optez pour un jacuzzi classique, il existe trois possibilités pour son installation : hors sol, semi-enterré ou enterré.

Si vous décidez d’installer votre jacuzzi d’extérieur hors sol, vous pourrez trouver des modèles prêts à monter et des modèles en kit. Le spa classique posé hors sol présente l’avantage de pouvoir être déplacé, si l’emplacement que vous avez choisi ne vous convient plus ou si vous déménagez. Les travaux pour son implantation sont peu importants donc peu coûteux.

Un jacuzzi d'extérieur installé sur une terrasse en bois.
Un jacuzzi d’extérieur installé sur une terrasse en bois.

Si vous placez votre jacuzzi d’extérieur sur une terrasse (ici quelques modèles de jacuzzis extérieurs), vous devez vérifier qu’elle est suffisamment solide pour supporter son poids une fois rempli. Si vous l’installez dans votre jardin, vous choisirez un endroit à l’abri des regards du voisinage et à distance des arbres pour éviter de retrouver régulièrement des feuilles surnageant dans votre spa ! Enfin, vous devez prévoir d’avoir à proximité une prise électrique et une arrivée d’eau. Si vous avez de jeunes enfants, un jacuzzi d’extérieur hors sol est plus sécurisant, car il supprime les risques de noyade. Par contre, il faut savoir qu’il aura une durée de vie inférieure à celle d’un spa mis en place d’une manière définitive.

La deuxième solution consiste à faire appel à un professionnel pour l’implantation de votre jacuzzi extérieur en semi-enterré ou enterré. Les spas destinés à être encastrés existent dans différentes matières comme la pierre ou le béton, ce qui n’est pas le cas des spas hors sol. Ils sont donc plus résistants.

Un jacuzzi d’extérieur enterré

Comment entretenir son jacuzzi extérieur ?

Tout comme une piscine, un spa doit être entretenu. La filtration de l’eau doit fonctionner pendant 10 heures au minimum et plus si l’eau dépasse les 30 °C. Par contre, vous ne pourrez pas utiliser du chlore dont les effets sont neutralisés par la température élevée de l’eau dans un jacuzzi. C’est donc le brome ou l’oxygène actif qui vous permettront de désinfecter l’eau. Il existe d’ailleurs des spas gonflables équipés d’un système d’électrolyse au sel qui ne nécessite que l’ajout de sel. Il vous suffira de vérifier la propreté des filtres. Vous devrez prévoir un budget annuel de 200 à 250 € pour l’entretien d’un spa.

Enfin, si vous avez opté pour un spa gonflable, vous le rangerez pendant l’hiver. Par contre, si vous choisissez un jacuzzi d’extérieur classique, il faut envisager de le couvrir à la mauvaise saison.

Sur le même sujet

Commentaires

Derniers articles

5 critères incontournables pour choisir le bon fournisseur d’électricité

L'année 2007 symbolise l'ouverture à la concurrence sur le marché de l'électricité et permet donc aux consommateurs de choisir librement leur...

Isolation des fenêtres : 10 conseils et solutions pratiques

Saviez-vous que 15 à 20 % des pertes de chaleur de votre logement sont dues à une mauvaise isolation des portes...

Changement de chaudière : pourquoi et à quels prix ?

C'est un secret de polichinelle mais la plupart des Français possèdent une chaudière inadaptée à leurs besoins en chauffage. Or, le...

Comment installer une vasque de salle de bain ?

Au fil des ans, la vasque de salle de bain s’est progressivement substituée aux lavabos traditionnels habituellement rencontrés dans les salles...

Comment dégonfler un spa Intex ? Toutes les étapes expliquées

Les spas Intex font fureur sur nos terrasses et dans nos jardins, et pour cause, ils offrent une excellente alternative pour ceux...

Sécuriser la salle de bain des seniors : 5 conseils pratiques

Selon un rapport de la Société française de gériatrie et de gérontologie établi en avril 2009 avec le concours de la...

Quels sont les avantages et les inconvénients d’un néon LED ?

Efficace, durable et robuste, le néon LED constitue une meilleure alternative au tube fluorescent. Souvent utilisé dans les garages, les entrepôts,...

Comment nettoyer un couvre-lit ?

Le couvre-lit c’est un peu comme une deuxième peau pour un lit après la couette. Son rôle premier est de protéger...