C’est le moment d’installer une nouvelle clôture, mais il y a tout de même un petit hic : vous ne savez pas comment vous y prendre ? Rassurez-vous, vous retrouverez dans cet article toutes les étapes pour installer une clôture (en grillage) en moins d’une après-midi !  C’est parti ! 

Comment poser une clôture ? Prévoir l’équipement !

Pour poser une clôture, comme pour tout type de travaux à l’extérieur, il est nécessaire de bien s’équiper (outils et matériel). Si ce n’est pas encore fait, sachez qu’il vous faudra :

  • Plusieurs poteaux avec des jambes d’appui ;
  • Des cordes, des fils de liaison (cordeau à tracer) et quelques barres de tension ; 
  • Des étriers de serrage ou des tendeurs en fonction de la forme des poteaux ; 
  • Du ciment, du sable et du gravier ;
  • Une pelle ou une truelle ;
  • Un marteau ou une massette;
  • Un niveau à bulle ou une longue règle ;
  • Une pince

Maintenant que le matériel et l’équipement sont là, vous pouvez passer aux choses sérieuses ! Suivez les étapes.

À noter que si vous souhaitez gagner du temps d’installation, pensez aux clôtures PVC à lames, très simples à poser: voir ici la mise en place d’une clôture PVC.

Une clôture en PVC

Installer une clôture : toutes les étapes expliquées 

Étape 1 : bien délimiter le terrain 

Tout d’abord, il est impératif de bien délimiter le terrain, savoir où commence et se termine la clôture. Pour ce faire, définissez en premier l’emplacement des poteaux de coins, puis la position des poteaux droits (poteaux situés entre les poteaux d’angle). Pour vous repérer, pensez à les espacer de 1,5 à 3 mètres environ.

Pour les marquages, vous pouvez utiliser de petits piquets.

Conseil: si vous n’êtes pas sûr, il est préférable de reporter la pose et d’attendre le bon moment car une fois les poteaux installés et scellés, il sera fastidieux de tout déterrer pour modifier l’emplacement des poteaux.

Piquets de grillage

Étape 2 : installer les poteaux d’angle

Évaluez la dureté du sol pour savoir si vous pourrez effectuer le trou manuellement (à l’aide d’une bêche par exemple) ou à l’aide d’une machine.

Commencez par creuser un trou d’au moins 50 cm de profondeur pour y placer le poteau d’angle. Une fois que cela est fait, introduisez ledit poteau dans le trou et enfoncez-le à l’aide d’une massette pour qu’il ne dépasse que de la hauteur nécessaire. Pensez à bien ajuster le poteau en fonction de la hauteur souhaitée du grillage. Lorsque vous frappez avec la massette sur la partie supérieure du poteau, n’y allez pas trop fort: vous risquez de fragiliser ce dernier. 

Un petit conseil: calez entre le marteau et le poteau un bout de bois afin que ce dernier absorbe l’essentiel des chocs. Vérifiez à l’aide d’un niveau à bulle la verticalité du poteau.

Pour renforcer la stabilité du poteau, la pose d’une jambe d’appui est recommandée. Cette dernière doit être fixée à l’opposé de l’angle du poteau et doit être solidement ancrée dans le sol. Fixez-la de telle manière à ce que l’extrémité de la jambe d’appui vienne toucher le poteau à mi-hauteur.

Il est temps à présent de solidariser l’ensemble. Ajoutez du mortier dans le trou pour immobiliser la jambe d’appui et le poteau (pour ce faire, mélangez du gravier avec du ciment et du sable). Mais avant cela, n’oubliez pas de vous équiper de votre niveau à bulle pour vérifier (à nouveau !) la verticalité des poteaux. Une fois que c’est fait, vous pouvez y aller : faites couler le mortier !

Cet article pourrait également vous intéresser: Aménagement paysager: 96 jardins exceptionnels à découvrir

Étape 3 : Installation des poteaux droits

Pour cette étape, vous devez installer tous les poteaux droits en suivant les marquages précédemment réalisés, c’est à dire environ tous les 1,5 à 3 mètres selon le design souhaité.

Creusez à nouveau plusieurs trous de 50 cm de profondeur (ou plus) et veillez à ce que tous les poteaux droits soient de la même hauteur que les poteaux d’angle, ou suivent simplement la pente du terrain. Les poteaux doivent être d’équerre avec le sol pour assurer ultérieurement que le grillage sera bien tendu. Procédez au scellement avec du mortier comme pour le premier poteau d’angle.

Un tendeur pour grillage souple

Étape 4 : poser le grillage (souple) et le tendre

Cette étape ne doit arriver que plusieurs jours plus tard, le temps de laisser le cœur du mortier sécher. Une fois que c’est fait, vous pouvez découper la longueur de grillage.

  • Repérez les fils horizontaux du grillage et attachez-les au fil de tension sur le(s) poteau(x) d’angle. Pour ce faire, introduisez le fil dans le trou réservé à cet effet et tournez-le plusieurs fois en utilisant une pince universelle. Le grillage est donc attaché maintenant au premier poteau mais n’est pas tendu.
  • Déroulez ensuite le grillage de telle manière à le faire passer par chaque poteau en l’attachant succinctement pour qu’il ne tombe pas. Continuez ainsi jusqu’au dernier poteau d’angle.
  • Sur le dernier poteau pensez à placer quelques tendeurs qui viendront « tirer » le grillage. Ces tendeurs doivent être positionnés uniformément sur toute la hauteur du poteau.
  • Sur les quelques centimètres qui précèdent la fin du grillage (sur le dernier poteau), insérez les fils de tension dans les tendeurs et tournez à l’aide d’une clé pour serrer le tendeur qui va à son tour tendre le grillage.
  • Une fois le grillage tendu, fixez-le aux poteaux droits situés entre les poteaux d’angle.

Note: si vous avez du mal à tendre la clôture, n’hésitez pas à demander de l’aide à un ami. Ainsi quand l’un tend le grillage d’un côté, l’autre le fixe. 

Installer une clôture en grillage : des conseils supplémentaires 

Installer les poteaux en suivant le niveau du sol ?

Si votre terrain est en pente, il est naturel que vous vous posiez la question suivante: « dois-je planter les poteaux au même niveau partout ou suivre le dénivelé du sol ? » La réponse est simple, il est préférable de vous fier au niveau du sol pour garder un rendu plus propre. En d’autres termes, suivez la pente du terrain pour un meilleur rendu esthétique !

Et n’oubliez pas: pour vérifier la hauteur et la verticalité des poteaux, utilisez toujours un niveau à bulle, vous serez certain de ne pas commettre d’impair.

Faire signer une demande écrite à ses voisins 

Si vous pensez installer un grillage sur une frontière commune avec vos voisins, il est essentiel d’en discuter avec eux avant de démarrer les travaux et d’établir, ensemble, un accord écrit.  Ainsi, vous vous protégez des conflits et des malentendus éventuels. Si vos voisins refusent votre proposition, vous serez alors obligé d’installer la clôture uniquement sur votre propriété, quitte à perdre un peu de surface.  

Ce que vous pouvez retenir 

Comme vous avez pu le voir, poser une clôture en grillage n’est vraiment pas sorcier.

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ou faire appel à un professionnel si vous n’êtes pas bricoleur pour un sou. Si vous êtes perdu, n’oubliez pas de consulter ce guide qui vous explique chaque étape en détail ! Et si vous êtes un expert et que vous avez des conseils à donner aux débutants en bricolage, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-après !