Domotique et bricolage

Lisez également

La maison intelligente est d’apparition récente dans nos modèles de construction. Elle allie la nécessité d’une habitation simple, sécurisée, fonctionnelle et écologique. L’arrivée des systèmes électroniques et l’optimisation de l’installation électrique sont la clé de voûte d’une installation domotique. Quels sont les rapports qui existent entre domotique et bricolage ? Dans cet article, on vous dit tout.

Tout savoir sur la domotique

Malgré le caractère obscur de ce terme, il n’en reste pas moins que la domotique ouvre un pan de voile sur ce qu’elle est supposée être, dans la réalité. Le mot « domotique » vient du latin « domus », lui-même ayant le sens de maison. La domotique fait appel à un ensemble de techniques informatiques, électroniques sans oublier les télécommunications. Ces technologies assurent l’automatisation des tâches et améliorent les fonctionnalités de votre logement.

En intégrant les équipements électroménagers au système domotique, on arrive à faire en sorte que ces différents équipements puissent communiquer entre eux. La bonne gestion des automatisations est une autre raison pouvant justifier cette synergie. C’est pour améliorer votre habitat au quotidien que la domotique ne cesse de se développer. Cela concerne aussi bien le chauffage, les portes automatiques, les équipements électroniques et audiovisuels, les systèmes de sécurité et les caméras de surveillance, la gestion énergétique, etc.

Comment fonctionne un système domotique ?

Pour que les équipements électroniques de votre domicile puissent communiquer entre eux, vous devez faire recours aux ondes radio, au câblage, un réseau WiFi ou encore un réseau électrique. Le pilotage d’un tel système se fait grâce à un ordinateur central. Pour ce faire, utilisez un serveur comme un ordinateur central que vous devrez paramétrer. Il existe des logiciels appropriés pour mettre en place un système domotique. Ainsi, vous pourrez gérer efficacement tout équipement technique présent dans votre maison. 

Que ce soit l’éclairage, le chauffage, les volets ou les systèmes de sécurité, nombreux sont les éléments pouvant être pris en charge dans un système domotique. Il en est ainsi de la cafetière non programmable. Il suffit de brancher un module entre le cordon de l’appareil et la prise murale pour avoir du café chaud au réveil. En effet, cet automate programmable vous permettra de programmer l’heure de mise en route de votre cafetière. Et de fait, votre café chaud sera disponible tous les matins à votre réveil.

La mise en place d’un scénario dans une maison connectée

Un matériel très évolué est nécessaire pour enchaîner les situations dans une maison domotique. Cela s’appelle un scénario. Grâce à cet enchaînement de familles de situations, vous demeurez, en tout temps, le véritable maître de votre habitation. La mise en place de l’automatisation des tâches passe également par la programmation de votre commande centrale. Cela se fait en intégrant de nombreux paramètres au moment de la programmation. Ainsi, les scénarios en question pourront se répéter à chaque fois.

Si vous choisissez de passer le week-end hors de chez vous, il suffit de presser le bouton d’une télécommande ou d’appuyer sur un interrupteur. Le reste des actions se fait de manière automatique : allumage ou extinction des lumières, fermeture des volets roulants, mise en place du mode économique pour le chauffage et activation de l’alarme, entre autres. Ce sont là autant de fonctionnalités dont vous pourrez profiter sans que votre présence soit nécessaire.

En plus du confort qu’elle assure, la domotique apporte une aide précieuse aux occupants d’une habitation, notamment, les personnes à mobilité réduite. L’accessibilité, la communication, l’autonomie et la circulation sont quelques avantages liés à la bonne gestion d’un bâtiment et au contrôle environnemental de celui-ci.

Adaptation des installations domotiques

Faites appel à votre esprit de débrouillardise pour adapter le réseau domotique aux installations existantes. De plus en plus, le terme maison communicante est aujourd’hui utilisé pour désigner la maison domotique. L’engouement des propriétaires pour les installations domotique se justifie par l’innovation technologique qu’elle représente, le nombre élevé de produits prêts à l’emploi et la baisse du coût des investissements. À l’intérieur de la maison domotique, le pilotage des équipements électriques se fait sur commande. Il en est de même de la gestion automatique de l’éclairage sans oublier les technologies électroniques. Toutes ces commodités vous offrent une grande flexibilité et un maximum de confort.

Deux réseaux électriques alimentent les habitations. L’éclairage et les équipements électroménagers sont alimentés par un réseau de courant fort. Un deuxième réseau dit de courant faible permet de faire fonctionner le téléphone, la télévision, l’internet, l’interphone, etc. en dehors de leur simplicité, ces deux réseaux fonctionnent parfaitement. En tout cas, c’est le constat fait dans la plupart des habitations. La mise en place de ces deux réseaux peut aussi se faire pendant la phase de conception du projet.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

Choix du consentement

şehirler arası nakliyat