Quelles différences entre un portail battant et un portail coulissant motorisé ?

Lisez également

Vous souhaitez faire l’acquisition d’un tout nouveau portail ? Pas toujours facile de choisir entre un portail battant ou un portail coulissant. Ces deux types de portails restent différents, mais permettent de répondre à différents besoins. Alors, comment choisir son portail motorisé ?

Le portail battant

Un portail battant est composé de deux vantaux. Son ouverture peut s’effectuer autant à l’extérieur (portail tirant) qu’à l’intérieur (portail poussant). Veillez néanmoins à ne pas empiéter sur la voie publique.

Les avantages du portail battant

L’installation d’une fermeture battante est facile à mettre en œuvre. Deux piliers permettant de soutenir les vantaux encadrent le portail. Souvent, ces poteaux sont construits en béton, mais il est aussi possible de choisir des montants métalliques. Il s’agit d’un choix esthétique et pratique, car ces derniers peuvent intégrer notamment la motorisation. Pour mettre l’accent sur l’esthétisme, les poteaux peuvent être laqués de la même couleur que le portail.

Le portail battant manuel est une option très économique en cas de maçonnerie déjà existante. C’est la raison pour laquelle, en cas de rénovation, les modèles battants restent souvent privilégiés. Il sera important d’installer une motorisation puissante pour le portail battant, afin qu’il résiste bien au vent, et qu’il puisse assumer sans faillir l’ouverture et la fermeture répétées du portail sur le long terme.

Les inconvénients d’une fermeture battante

La sensibilité au vent compte parmi les principaux inconvénients du portail battant, notamment si celui-ci est motorisé. Toutefois, comme nous venons de le voir, une motorisation puissante peut venir à bout de ce détail. Par ailleurs, si le dispositif est installé dans une région particulièrement venteuse, préférez un modèle ajouré en vue de limiter sa prise au vent. Ainsi, les contraintes exercées sur la motorisation du portail battant seront également réduites.

De par son système d’ouverture, la fermeture battante requiert un refoulement important. L’espace à libérer derrière le portail dépend évidemment de sa taille, mais il faudra prévoir près de deux mètres en principe. Un modèle battant de 4m nécessite, par exemple, un refoulement plus important qu’un modèle de 3 m.

Ce modèle ne sera pas l’alternative la plus adaptée si l’entrée de votre propriété est en pente. Toutefois, vous pouvez toujours opter pour un portail battant avec régulateur de pente.

Motorisation d’un portail battant

De nombreuses options restent disponibles pour motoriser ce type de portail, à savoir :

  • la motorisation externe classique ;
  • la motorisation enterrée ;
  • la motorisation intégrée dans les montants.

La première alternative est économique et facile à mettre en œuvre, bien qu’il ne s’agisse pas de l’installation la plus esthétique. Le moteur, les vérins et les bras articulés restent apparents. La motorisation enterrée est performante et esthétique, mais génère un coût de mise en œuvre plus important.

Quant à la motorisation intégrée aux piliers, elle se révèle à la fois esthétique et pratique. Dissimulée dans les montants du portail, la motorisation n’est guère visible depuis l’extérieur.

Les points de vigilance

Si l’accès en pente à l’entrée n’est pas trop important, le portail battant est compatible grâce à des systèmes de relevage. Si l’accès est en montée, privilégiez une ouverture en extérieur. Si l’accès est plat ou en descente, ce modèle s’adapte facilement. Enfin, assurez-vous que l’espace de débattement prévu suffise pour permettre la fermeture et l’ouverture du portail.

Le portail coulissant

Historiquement, le portail coulissant s’adressait surtout aux entrepôts et usines qui exigeaient une grande largeur de passage. Plus récemment, ce type de portail s’est pourtant démocratisé chez les particuliers. La fermeture coulissante se compose d’un seul vantail s’ouvrant latéralement. Il s’adapte parfaitement aux entrées de petite surface ou en montée. L’ouverture de côté évite l’empiètement vers l’intérieur de votre propriété. Idéal par exemple si l’espace entre votre entrée et le garage ou la maison est très réduit !

Les avantages d’une fermeture coulissante

Avec un seul vantail, le portail coulissant s’insère parfaitement dans les lieux étroits et s’adapte idéalement aux configurations en pente (10 % environ). Il se conforme également aux espaces de stationnement de petite surface.

Il peut mesurer jusqu’à 5 mètres de largeur et s’ouvre sans le moindre effort, car on peut y installer un système d’automatisation. Vous pourrez ainsi commander la fermeture et l’ouverture de votre portail aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de votre maison. Ce type de portail est disponible en bois, en aluminium, en acier, en fer forgé et en PVC.

Les inconvénients du portail coulissant

Le prix compte indéniablement parmi les inconvénients majeurs d’une fermeture coulissante. Même à matériaux identiques, le portail coulissant est généralement plus cher que le portail battant. Pour un souci de budget, il sera donc recommandé de choisir des matériaux tels que le fer ou le bois. En quête de produits haut de gamme ? Préférez l’aluminium ou le PVC.

Il est essentiel de poser une glissière au sol afin d’orienter le mouvement du vantail. Ainsi, il convient de vérifier de temps en temps si le rail est correctement nettoyé, de manière à permettre la fermeture et l’ouverture du portail sans encombre. Si vous optez pour un portail autoporté, vous pouvez vous passer de la glissière.

Motorisation d’un portail coulissant

Pour motoriser votre fermeture coulissante, de nombreuses options existent. Vous pouvez par exemple installer une motorisation classique à côté du portail. Certes, l’esthétisme est moindre avec un moteur visible, mais cette alternative demeure plus fiable et plus économique.

Si vous souhaitez privilégier le côté esthétique, mieux vaut choisir une motorisation intégrée au poteau. Ainsi, l’encombrement se trouve réduit.

Les points de vigilance

Une fermeture coulissante correspondra plus à vos besoins si une surface de dégagement n’est pas disponible derrière le portail. Par contre, vous aurez besoin d’un refoulement horizontal légèrement supérieur à la largeur du portail.

En cas de pente aigüe, vous n’avez d’autres choix que le portail coulissant. Ce choix conviendra également si vous habitez une région particulièrement venteuse ou souhaitez une fermeture motorisée.

Portail

Portail coulissant : les différents types de motorisations

Le portail coulissant sur rail constitue le type de motorisation le plus répandu. Un rail positionné au sol assure le coulissement de l’installation. Le principal inconvénient de cette option est qu’elle requiert, en plus des piliers, la conception d’une maçonnerie en béton au sol pour y installer le rail. De plus, des éléments extérieurs (feuilles, gravillons, neige, brindilles, etc.) peuvent se loger dans ce dernier et nuire au bon fonctionnement du système. De ce fait, un entretien régulier reste nécessaire pour que la fermeture coulisse parfaitement.

L’installation d’un portail coulissant autoportant peut se passer d’une maçonnerie au sol pour poser le rail de guidage. Vous pouvez même l’installer au-dessus d’un terrain accidenté. En conséquence, le prix devient plus conséquent et nécessite un refoulement latéral supérieur, étant donné la longueur plus importante de la queue de guidage.

Choix du portail : attention au PLU

Selon la commune où votre habitation se situe, le plan local d’urbanisation ou PLU peut restreindre votre choix de portail en matière de couleur, de forme, de style ou de type d’ouverture.

Avant de choisir votre dispositif de fermeture, il convient donc de vérifier le PLU en mairie. Quoi qu’il en soit, retenez que l’ouverture du portail ne doit pas empiéter sur la voie publique.

Le portail battant et le portail coulissant motorisé ont chacun leurs spécificités, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Une étude des lieux est avant tout requise avant de fixer votre choix. Toutefois, bien que les modèles battants et coulissants représentent la grande majorité des portails commercialisés en France, d’autres solutions innovantes dérivent de ces ouvertures classiques. Vous pouvez choisir parmi les modèles de portails antagonistes, de portails repliables et de portails télescopiques.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

Choix du consentement

şehirler arası nakliyat