Quelle pompe choisir pour récupérer l’eau d’un puits ?

Lisez également

Avoir un domaine avec un puits est un avantage non négligeable. Pour mettre en valeur et tirer le maximum de bénéfice de ce bien précieux, il est capital d’installer une pompe à eau. Compte tenu de la diversité des modèles de pompes disponibles, il est parfois compliqué de choisir celui qui convient à vos besoins. Ce guide vous décline les critères essentiels qui vous aideront à bien choisir.

Comment choisir le modèle idéal de pompe à eau ?

Que ce soit une pompe de surface ou une pompe immergée, il existe au sein de chaque catégorie plusieurs modèles. Quelques points permettent de trouver la différence entre chaque modèle. Il s’agit notamment de la puissance de l’appareil, du débit en sortie et de la pression. Afin de ne pas vous tromper sur le modèle approprié à votre situation, vous aurez à interpréter une courbe hydraulique.

En principe, chaque modèle de pompe possède une courbe qui comporte deux axes : l’horizontal et le vertical. Sur l’axe vertical (axe des ordonnées) est représentée la hauteur manométrique totale (HMT), tandis que sur l’horizontal (axe des abscisses) on trouve le débit. Croisez les données du HMT et du débit. Vous trouverez un point d’intersection. Ce point correspond au modèle de pompe approprié. Vous pouvez trouver sur le même point de croisement plusieurs modèles de pompes.

Après avoir déterminé avec précision le HMT et le débit, n’hésitez pas à vous rendre sur un site spécialisé dans les pompes à eau, à l’instar de www.pompe-moteur.fr, pour trouver le modèle qui répond aux exigences de votre projet.

Puits

Déterminez la profondeur du puits

Pour récupérer l’eau d’un puits, la pompe est l’outil indispensable. Il vous revient d’examiner vos besoins et d’opter pour la pompe adéquate. Si votre source d’eau a une profondeur inférieure à sept mètres, nous vous recommandons de miser sur une pompe de surface. En revanche si vous avez un puits qui est profond de plus de sept mètres, l’idéal est d’opter pour une pompe immergée.

Déterminez le débit en sortie nécessaire

Le débit en sortie est l’un des deux paramètres qui vous permettent de dimensionner efficacement votre pompe immergée. Évalué en mètre cube par heure (m³/h), il représente le volume horaire maximum nécessaire pour couvrir vos besoins. Le calcul du débit en sortie dépend de l’exploitation que vous désirez faire de l’eau qui sera pompée. S’il s’agit d’alimenter votre maison, vous devrez prendre en compte le nombre de personnes qui résident chez vous. Le débit préconisé pour un habitat que trois à cinq personnes est de 2 m³/h. S’il y a entre six et dix habitants, l’idéal est de choisir une pompe qui offre un débit d’au moins 4 m³/h. En dessous de cette valeur, vous risquez d’obtenir un débit en sortie relativement faible qui ne pourra pas satisfaire vos besoins.

Si vous souhaitez alimenter un système d’arrosage en plus d’une exploitation domestique, vous aurez besoin de connaître les dimensions de la surface. Pour fournir de l’eau à un habitat d’une à cinq personnes et arroser un jardin de superficie inférieure à 400 m², il faut un appareil qui offre un débit de 2 m³/h. Pour arroser une surface de superficie comprise entre 400 et 800 m², il faut choisir un débit de 3,5 m³/h. Entre 800 et 1000 m², une pompe qui offre un volume horaire de 4 m³/h est alors préconisée. Si vous souhaitez alimenter une maison de six à dix habitants et arroser une surface inférieure à 500 m², préférez un débit de 3 m³/h. Enfin, s’il s’agit d’un grand jardin dont la superficie se trouve entre 500 et 1000 m², nous vous recommandons une pompe qui fournit un débit en sortie de 5 m³/h.

Calculez la hauteur manométrique totale (HMT)

Le HMT est le second paramètre qui entre en jeu pour le dimensionnement. Exprimé en mètre ou en mètre de colonne d’eau (mCE), il constitue la pression totale qu’une pompe doit donner.

La formule suivante permet de le déterminer avec précision : HMT = (Ha + Hr + Pc) + Pu

La hauteur d’aspiration (Ha) désigne l’écart entre la surface de l’eau et l’axe de la pompe. À noter que la valeur du Ha pour une pompe immergée est égale à 0.

La hauteur de refoulement (Hr) représente quant à elle la distance qui sépare l’axe de la pompe et le point d’utilisation le plus éloigné. Pour la déterminer, vous pouvez mesurer la hauteur à laquelle se trouve la sortie d’eau la moins proche.

La perte en charge (Pc) désigne la pression absorbée par les parois des tuyaux pendant l’acheminement de l’eau. Nous attirons votre attention sur le fait que plusieurs facteurs influencent le Pc, notamment la taille du tuyau et le débit. Pour obtenir un calcul juste, nous vous recommandons de solliciter les services d’un professionnel.

La pression utile (Pu) constitue la pression requise pour que fonctionnent normalement toutes vos sorties d’eau. Lorsque vous avez beaucoup de sorties d’eau, la pression utile sera élevée. Généralement pour une utilisation domestique, un Pu de 20 mCE (mètre colonne) sera suffisant. En revanche, s’il s’agit d’alimenter la maison et le jardin, 30 mCE seront alors nécessaires.

Puits

Quelques conseils pour bien entretenir une pompe à eau

L’entretien régulier permet à la pompe de bien fonctionner et de durer longtemps. Il est recommandé d’effectuer au moins une fois par an une vérification complète de la pompe pour s’assurer que toutes les pièces fonctionnent normalement. Pour ce faire, vous devez sortir la machine de l’eau. Examinez ensuite le flotteur et vérifiez qu’il n’y a pas d’accumulation de sable ou d’autres éléments sur le moteur et qui pourrait potentiellement perturber le processus de refroidissement.

Soyez attentif aux bruits et à la qualité de l’eau. Si vous entendez des bruits anormaux provenant de la pompe, faites appel à un spécialiste pour un examen approfondi. Faites de même si vous remarquez que l’eau remontée est trouble. Cela peut signifier que l’appareil est mal posé ou que le débit demandé surpasse la veine d’eau. Dans ce cas, une réinstallation de la machine ou une réduction du débit est nécessaire.

Pour profiter pendant longtemps de votre pompe pour puits, nous vous conseillons d’utiliser des réservoirs à vessie dotés d’un disjoncteur magnétothermique. Ce mécanisme permet d’éviter que la pompe redémarre à chaque maniement du robinet.

Le choix d’une pompe pour puiser l’eau d’un puits obéit à des critères précis. Le dimensionnement s’avère notamment capital pour un choix approprié.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

Choix du consentement

şehirler arası nakliyat