La cristal, un matériau façonné par l’Histoire

Matériau symbole d’élégance et de savoir-faire, le cristal transcende les générations.

On le distingue du verre car la matière en fusion comporte plus de 30% de plomb, ce qui le différencie du verre traditionnel. Le cristal tire de cette caractéristique sa transparence, sa sonorité ,son pouvoir de réfraction, sa brillance et son éclat.

Verres de table, luminaires, objets décoratifs mais aussi bijoux, le succès du cristal ne se dément pas au fil des siècles. Il représente la finesse de l’art de vivre à la Française. 

En France, il reste l’une des rares activités séculaires à l’activité toujours soutenue, notamment grâce à une forte demande à l’export (Russie, Émirats arabes unis, États-Unis, Chine, etc.).

La Lorraine, région phare de la verrerie de luxe

Le tintement du cristal a résonné dans une région française particulièrement: la Lorraine.
À croire que certaines régions semblent être nées pour porter une histoire !

La Lorraine a connu des siècles de gloire avec l’activité de la cristallerie, qui démarre dès le XVe siècle.

Elle doit son succès en premier lieu à sa géographie, l’étendue de ses plaines et de ses forêts en font un lieu privilégié pour le développement d’un savoir-faire reconnu dans le monde entier.

Une révolution artistique qui se traduit techniquement par des gestes précis et intuitifs se transmettant de génération en génération. Depuis plus de 400 ans, le savoir-faire des verriers lorrains rayonne dans le monde entier.

C’est le souffleur qui en premier donne sa forme au cristal. Une fois refroidi, il est passé au four puis façonné délicatement. On peut aussi couler la pâte de cristal en fusion dans un moule, à la suite de quoi il sera poncé. Enfin, direction l’atelier froid où il passera entre les mains du graveur. La technique est la même depuis la fin du XVIIIe siècle ! Tous les verriers français sont détenteurs d’un savoir-faire irremplaçable avec notamment la maîtrise du cristal soufflé bouche, le cristal taillé main, la gravure et l’incrustation d’or.

Un contexte géographique idéal

La présence in situ de la matière première qui compose le cristal conditionne la réussite de la filière : la chaux, la potasse et la silice (avec le grès) doivent être présentes en abondance ! Ces trois éléments de base sont indispensables à la fabrication du verre.

Les forêts fournissent quant à elles le combustible avec le bois, nécessaire à la fusion, et la fougère dont la combustion fournit la potasse. C’est ainsi que l’on obtient la recette parfaite pour une aventure commerciale et artistique exceptionnelle qui durera plusieurs siècles.

En découlent des noms célèbres comme les Cristalleries de Daum, Portieux, Baccarat qui traversent les âges et les guerres parfois non sans heurts. Aujourd’hui encore certains acteurs économiques comme les établissements Vessière Cristaux à Baccarat continuent de faire perdurer cet art séculaire en promouvant le cristal de Lorraine en France comme dans le monde entier.

L’impulsion

Nous sommes au XVe siècle et la région Lorraine est peu prospère. Une véritable impulsion est donnée par le gouverneur de Lorraine qui entreprend de promouvoir le statut des verriers en conférant aux maîtres-verriers de Lorraine des droits et des avantages spécifiques pour développer cette industrie dans la région et faire de la Lorraine la locomotive en matière d’art du cristal. 

On donne ainsi aux maîtres-verriers les outils et les matières premières nécessaires au développement de leur art. Pour ce faire, on édicte une charte qui protège le statut des verriers. À titre d’exemple, à l’époque seuls les verriers sont autorisés à souffler le verre et ils sont assimilés à la noblesse! Ils sont également tenus aux secrets de la fabrication du cristal.

On entre alors de plain-pieds dans l’ère de la libéralisation de l’industrie et du commerce du verre (en savoir plus sur l’histoire du verre ).

Quelques cristalleries notoires et leur histoire d’hier à aujourd’hui

La Cristallerie Baccarat

C’est Louis XV qui en 1764 décide de créer une verrerie dans la ville de Baccarat. Passer du statut de verrerie à cristallerie prendra plus de 50 ans et c’est donc en 1816 qu’elle obtient le titre de Cristallerie à part entière. Depuis, l’art des artisans de Baccarat rayonne dans le monde entier avec plus de 80% de son chiffre actuel à l’export. Plébiscité par les rois et les reines depuis plus de 300 ans, le cristal de Baccarat continue de faire rêver et d’employer plus de 600 artisans sur la seule commune de Baccarat.

La Cristallerie de Portieux

On peut difficilement visiter les Cristalleries de Lorraine sans passer par la verrerie de Portieux, fondée en 1705. Au plus fort de son activité, au début du XX siècle, Portieux compte plus de 1000 employés. Elle présente un catalogue de 8000 modèles pour une production de près de 40 000 pièces par mois dès 1915. Après la Première Guerre mondiale, la Cristallerie de Baccarat en partie détruite par les bombardements, ouvre un atelier à Rambervillers et débauche les artisans verriers de Portieux, obligeant cette dernière à fermer un atelier. On peut y visiter désormais le Musée du cristal qui retrace l’histoire de la verrerie de Portieux.

La Cristallerie de Saint-Louis

Toujours en activité, la Cristallerie de Saint-Louis – créée en 1567 – est la plus ancienne Cristallerie d’Europe, un passage obligé si vous vous trouvez sur la route du cristal et du verre. Elle tire ses lettres de noblesse de son titre de verrerie royale de Saint-Louis en hommage au Saint Patron de la monarchie française. Au début de son activité, la manufacture de Saint-Louis ne produisait que du verre classique (à vitres), des bouteilles, et des verres à boire. Ce n’est qu’en 1782 qu’elle accède à la reconnaissance totale de son Art avec l’Académie Royale des Sciences qui valide la qualité de ses pièces de cristal et la compare à la verrerie anglaise qui dispose à l’époque de la plus haute distinction en matière d’art verrier. 300 ans plus tard, les créations artistiques Saint-Louis continuent de faire rêver et sont connues dans le monde entier. Toujours en activité, la manufacture réalise chaque jour des pièces en cristal haut de gamme – avec notamment des vases, bougeoirs, seaux à glace, lustres, fumoirs, chopes et verres à pied.

Et vous, possédez-vous des objets en cristal ? Faites-nous part de votre expérience du cristal dans les commentaires ci-dessous !