Comment créer un abri de jardin adapté à ses envies ?

Lisez également

Une cabane au fond du jardin… un vrai rêve de gosse ! Pour beaucoup d’entre nous, l’évocation de ces quelques mots fait remonter une foule de souvenirs d’enfance. Fermez les yeux un instant : les premières vacances d’été à la campagne, celles pendant lesquelles vous avez appris à grimper aux arbres, les après-midi de rigolade avec frères, sœurs et cousins, les interminables parties de cache-cache, les genoux rougis au mercurochrome, et les histoires qui font peur, celles qu’on se raconte à la nuit tombée …

Tous ces bons moments sont intimement liés à cette cabane, cet abri, ce petit territoire que vous aviez construit de bric et de broc ou conquis de haute lutte au cours de cette mémorable bataille de lancer de châtaignes gagnée contre le clan des enfants du voisin.

En grandissant, demeure en nous ce rêve de pouvoir se cacher, s’isoler, s’abriter du monde extérieur et se soustraire ainsi au regard des autres, ne serait-ce que l’espace de quelques heures pour vaquer à une activité qui nous tient à cœur.

Mais s’il est bien loin, le temps des cabanes, ne jetez pas pour autant votre rêve aux oubliettes. Les abris de jardin modernes en bois brut se conçoivent aujourd’hui comme une véritable pièce habitable et pourraient bien vous permettre de construire enfin un endroit qui vous ressemble.

Un abri de jardin pour les outils de jardin ou pour y créer une pièce de vie ?

On oublie tout et on recommence !

Pour commencer, oubliez tous vos préjugés. Vous avez peut-être en tête le vieux cabanon de bois vermoulu au fond de votre jardin, croulant sous le poids des années et des moisissures où s’entassent râteaux, vélos, taille-haies, restes de peinture, le vieux téléviseur et la tondeuse à gazon.

Au fil du temps les abris de jardin se transforment souvent en débarras où plus rien n’est accessible quand on en a besoin et où tout rouille et s’abîme rapidement. Débarrassez-vous – c’est le cas de le dire – de la conception classique de l’abri de jardin : une remise exiguë sombre et humide qui n’a rien d’un endroit où il fait bon passer du temps.

Les abris de jardin modernes en bois brut disponibles actuellement sur le marché n’ont rien à envier aux constructions en dur plus classiques. Les fabricants offrent toute une palette d’essences (sapin pin, épicéa, cèdre) de tailles (jusqu’à 20m2 vous n’avez pas besoin de permis de construire) et de finitions qui rendent chaque projet unique et personnalisable à l’infini. Oui, mais alors par où commencer pour ne pas s’y perdre ? Comment bien choisir son abri de jardin sans nécessairement casser sa tirelire ? 

Un projet à mûrir avant de se lancer

Vous l’avez compris, se lancer dans la construction d’une structure en bois habitable moderne ne relève pas de l’achat d’impulsion. L’erreur classique, c’est de construire pour les mauvaises raisons, sans avoir d’idée claire sur la finalité du projet.

Voici trois étapes simples pour bien commencer : 

Etape n°1 : Passez du temps pour définir votre vrai besoin ou celui de votre famille.

Posez-vous la question : « A quoi va servir cette nouvelle construction en bois ? »

Il y a, pour commencer, les projets dits « classiques » qui répondent à un besoin déjà existant. On pense tout naturellement à un atelier de bricolage ou de poterie, un endroit pour stocker ses semis et ses outils de jardin, ou encore une salle de jeu pour les enfants.

Avec les changements du rapport au travail, exercer une activité professionnelle depuis chez soi devient désormais possible, voire encouragé : travailler au calme en évitant les distractions de la maison, réduire les temps de transport ; de plus en plus de constructions annexes se muent en véritables « bureaux de jardin ». Y aviez-vous pensé ?

Et si la famille s’est agrandie rapidement, plutôt que d’essayer de pousser les murs de la maison principale, pensez qu’un abri de jardin peut être conçu comme une petite résidence secondaire à part entière, ou comme une coquette chambre d’amis.

Un abri de jardin transformé en chambre d’amis. Source

Etape n°2 : Pratique ET esthétique. L’un n’empêche pas l’autre. 

Ne passez pas à côté d’une réflexion sur l’aspect esthétique de votre nouvel abri en sous-estimant les possibilités offertes par les constructeurs. Moderne avec le cèdre traité ou plus rustique en utilisant du sapin ou de l’épicéa, terrasse ou pergola, le bois offre de multiples possibilités pour façonner ce projet de mini-maison à votre image.

Les constructeurs d’abris de jardin en bois brut proposent des modèles tous plus différents les uns que les autres. Sur internet, il est possible d’accéder à des visites virtuelles. Mais rien ne vaut « la vraie vie » pour faire correspondre vos envies avec la réalité, se rendre compte des volumes et cogiter sur les possibilités d’aménagement intérieur.

Recensez les constructeurs qui sont près de chez vous et rencontrez-les en vous disant que vous économiserez en frais de livraison si vous achetez chez eux.

Etape 3 : Dédramatisez les aspects pratiques

Ne vous mettez pas des bâtons dans les roues inutilement, poser une maisonnette au fond de son jardin est à la portée de la plupart d’entre nous.

La preuve en est, vous êtes déjà propriétaire d’une maison. Et si comme dans la plupart des cas c’est vous qui l’avez fait construire, cette expérience vous sera fort utile. Voici néanmoins quelques conseils pratiques pour concrétiser votre projet dans de bonnes conditions :

Sachez qu’en dessous de 20m2 vous n’avez pas besoin de permis de construire, une déclaration préalable de travaux suffit. Renseignez-vous également sur la réglementation locale en matière d’urbanisme pour éviter toute déconvenue.

Pour l’isolation, le raccordement à l’eau courante, le chauffage et l’électricité, adressez-vous à des artisans si vous ne vous en sentez pas capable.

Bon à savoir, la plupart des abris habitables en structure bois sont posés sur une dalle de béton pour s’assurer d’un sol étanche toute l’année. À anticiper donc.

Pour le toit, faites votre choix en fonction des conditions climatiques : la mode est au shingle (bandes de feutre renforcées), mais si vous en avez les moyens, les tuiles classiques seront du plus bel effet. Cloués, chauffés, collés, les différents revêtements offrent tous certains avantages et inconvénients en termes de pose et de longévité. Enfin, certains modèles d’abris sont livrés en kit et montables soi-même en un week-end ou deux avec l’aide d’un ami. L’important c’est ne pas laisser « pourrir » son chalet en pièces détachées au fond du jardin.

abri de jardin en kit
Un abri de jardin à monter soi-même.

Bienvenue chez vous ! 

On garde toujours le meilleur pour la fin. Vous voilà prêt(e) à prendre possession de votre nouvelle petite maison ? C’est l’occasion de se faire plaisir et d’y mettre vraiment du vôtre parce qu’après tout, cet endroit, c’est chez vous ! Alors voici quelques idées pour que ce petit cocon soit le reflet de votre personnalité.

Idée 1 : ne pas confondre aménagement et emménagement

On dit que la nature a horreur du vide. Alors si votre domicile principal est déjà plein comme un œuf : rangez, faites du tri, donnez ces vieilles paires de rollers, ce vélo trop petit, jetez ce qui ne fonctionne plus, pour ne pas être tenté d’entasser à l’infini vos effets personnels dans votre nouvel espace.

Idée 2 : créer de l’espace 

Même si vous avez opté pour une structure habitable de grande dimension, la surface disponible n’est pas infinie. Pensez à dégager de l’espace au sol en privilégiant les rangements muraux (étagères, crochets, patères), les grandes boîtes qui se glissent sous les meubles et les luminaires suspendus.

Idée 3 : marquez votre territoire

Si votre nouvel abri de jardin est un espace partagé entre deux activités (atelier de peinture pour vous et atelier de bricolage pour votre conjoint), établissez des règles claires d’occupation de l’espace pour éviter une guerre de territoire.

Idée 4 : la décoration intérieure

Pour décorer le bois brut, la couleur sera votre meilleure alliée. De la façade en passant par les fenêtres, laissez-vous guider par vos envies : sobre ou plus excentrique, il existe des lasures de toutes les couleurs pour donner du cachet à votre nouveau lieu de vie.

Si ce nouvel abri de jardin vous sert de bureau et que vous comptez y recevoir des clients, optez pour un mobilier et une décoration plus sobre pour donner un aspect plus sérieux à ce lieu pour le moins original.


Atelier, bureau, chambre d’amis, cachette secrète, faites de votre abri de jardin un territoire qui vous appartient, un repaire dans lequel il fait bon vivre et passer du temps. Alors « tous aux abris ! », dans le bon sens du terme, et pour en savoir plus, consultez notre fiche de conseils détaillée afin de mener à bien votre projet.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

8 astuces pour payer moins cher sa maison ou son terrain !

Se lancer dans l’achat d’une maison ou d’un terrain, particulièrement lorsque l’on est primo accédant, est une entreprise qui peut paraître...

Comment installer un trampoline dans son jardin ?

Un trampoline dans le jardin : quoi de plus amusant ? Si vous avez des enfants ou des petits enfants, rien...

Quels éclairages design pour son jardin en 2021 ?

Un jardin, on le sait, c'est tout un aménagement : des heures passées à organiser, à planter, à entretenir et à...

Une cheminée électrique chez soi : comment l’installer et créer la déco qui va avec ?

Encore peu connues du grand public mais très appréciées par ceux qui les ont déjà adoptées, les cheminées électriques sont à...

5 problèmes et pannes que seul un plombier pourra résoudre !

Un robinet qui fuit sans arrêt, un siphon encombré par des amas de cheveux, des toilettes bouchées… ces petits soucis de...

Comment rendre son fauteuil confortable pour les longues soirées d’hiver ?

L'hiver arrive et avec lui son lot de temps maussade et pluvieux : finies les longues soirées d’été à siroter du rosé...

Electricité : quels sont les différents types de disjoncteurs et à quoi servent-ils ?

Lorsque l’on fait construire ou rénover son logement, vient le moment où l’on doit se plonger dans une phase qui peut...

Comment séparer un salon en deux sans mur ni cloison fixe ?

Si vous avez la chance d’avoir un salon spacieux et aéré, mais que vous ne savez pas trop comment organiser ce grand...