Comment nettoyer et entretenir une fenêtre en bois ?

Lisez également

Si vous avez fait le choix de fenêtres en bois dans votre habitation c’est certainement pour la noblesse du matériau, le toucher tellement plus agréable que le PVC ou l’aluminium et le cachet qu’une touche de bois apporte instantanément à une pièce. Ces avantages ne doivent pas faire oublier que le bois, matériau naturel et vivant contrairement à l’alu ou au PVC, nécessite un entretien régulier pour garder son aspect d’origine. Apprenez dans cet article toutes les techniques pour nettoyer une fenêtre en bois.

Nettoyer une fenêtre en bois est peut être plus simple que vous ne le pensez. Découvrez tous nos conseils et astuces pratiques.

Rassurez-vous : nettoyer et entretenir une fenêtre en bois n’est pas très compliqué et consiste en quelques étapes simples : nettoyer ses fenêtres deux fois par an à l’eau et au détergent doux et procéder à une rénovation de ses fenêtres en bois tous les 5 à 7 ans en les ponçant et en appliquant un vernis ou une peinture. C’est parti pour un guide étapes par étapes :

Nettoyage d’une fenêtre en bois

Le nettoyage de votre ou vos fenêtres en bois est nécessaire régulièrement pour ne pas que son aspect soit terni par les salissures et que son fonctionnement soit entravé par les débris divers qui peuvent se glisser dans les mécanismes ou les joints.

Sur un sujet proche lisez également : 10 conseils pour isoler ses fenêtres

A quelle fréquence nettoyer ses fenêtres en bois ?

La fréquence de nettoyage dépend de plusieurs éléments :

  • de l’environnement immédiat de votre maison. Si vous vivez en ville ou à proximité d’une route passante, les dépôts de poussière et de pollution se verront plus rapidement que si vous vivez en pleine campagne. A la campagne, ce sont les pollens, insectes, feuilles et débris végétaux qui peuvent tacher ou entraver les mécanismes. En zone côtière, le sable et l’air salé encrasseront petit à petit vos fenêtres.
  • du climat : soleil, chaleur, pluie, neige et humidité agissent différemment sur le bois et les mécanismes d’ouverture
  • de la couleur de vos fenêtres : on remarquera plus facilement les salissures sur une fenêtre peinte en blanc laqué plutôt que laissée dans la teinte naturelle du bois
  • de l’exposition de votre fenêtre : une fenêtre exposée au sud ou à l’ouest sera soumise aux rayons du soleil et aux intempéries beaucoup plus qu’une fenêtre exposée au nord, mieux protégée.

En règle générale, un nettoyage complet de vos fenêtres en bois au début du printemps et à l’automne vous assurera leur bon fonctionnement et maintiendra leur aspect d’origine.

poncer une fenêtre en bois
Vu sur Pinterest. Retirer la fenêtre en bois pour mieux la poncer.

Nettoyage complet des fenêtres en bois étape par étape

Étape 1. Préparation du matériel

Pas besoin de matériel de pointe pour nettoyer efficacement une fenêtre en bois. 

Vous aurez besoin :

  • d’une bassine d’eau tiède
  • d’un produit nettoyant doux de type savon de Marseille ou liquide vaisselle
  • d’une éponge douce
  • d’une brosse douce ou une vieille brosse à dent 
  • d’un chiffon doux

Attention à ne surtout pas utiliser un nettoyeur haute pression pour nettoyer vos fenêtres sous peine de décoller la peinture ou le vernis qui les protègent. Ne pas utiliser non plus de détergent abrasif ou de produit à base d’acide.

Étape 2. Nettoyage de la partie interne de la fenêtre

Fenêtre fermée, commencez par nettoyer le côté le moins exposé (intérieur) pour ne pas noircir votre éponge dès le début. Nettoyez soigneusement les dormants, les montants et la poignée avec une éponge imbibée d’eau tiède savonneuse. Ne grattez pas pour ne pas rayer le bois. Si vous rencontrez des taches incrustées, laissez-les ramollir avec l’eau savonneuse. Si les montants ont des rainures, il est conseillé de les nettoyer en utilisant une petite brosse souple ou une vieille brosse à dent. Passez un coup de chiffon sec à la fin du nettoyage.

Étape 3. Nettoyage des crémones, charnières et joints

Ouvrez la fenêtre pour accéder aux crémones (c’est quoi une crémone ?), mécanismes d’ouvertures, charnières et joints. En fonction de l’état de saleté, il peut être une bonne idée d’utiliser un aspirateur muni d’un embout fin pour aspirer les débris, insectes morts, feuilles et poussières qui se sont accumulés dans les rainures et entre les joints. Profitez-en pour déboucher les évacuations et entrées d’air qui ne doivent en aucun cas être entravés.

Nettoyez ensuite à l’aide de l’éponge et de la brosse et l’eau savonneuse jusqu’à disparition des traces, et séchez bien au chiffon doux. 

Étape 4. Attaquez-vous à l’extérieur de la fenêtre

C’est la partie la plus sale car exposée aux éléments extérieurs, d’où l’importance de la nettoyer en dernier. Si vous nettoyez soigneusement les montants et dormants, toujours avec une éponge, une brosse douce et de l’eau savonneuse, vous devriez rapidement vous retrouver avec une bassine d’eau noircie ! Ne pas hésiter à changer votre eau très régulièrement pour ne pas nettoyer votre fenêtre avec une eau noire et grasse. Bien rincer à l’eau claire et sécher au chiffon doux sec.

Étape 5. Un petit coup d’huile sur les parties métalliques

Il est conseillé de mettre un peu d’huile sur les charnières, gonds et mécanismes d’ouverture en métal pour conserver leur bon fonctionnement. Bien essuyer les coulures pour éviter qu’elles ne salissent ce que vous venez juste de nettoyer !

Étape 6. Laver vos vitres

Dernière étape du nettoyage : laver vos vitres avec un produit spécial vitres et du papier absorbant type Sopalin.

Comptez environ une demi-heure par fenêtre complète, à multiplier bien sûr par le nombre de fenêtres en bois que vous avez dans votre maison ! 

N’oubliez pas de nettoyer la vitre !

Lorsque vous procédez au nettoyage de vos fenêtres en bois mais que leur éclat ne semble pas ravivé et que leur apparence est ternie et abimée, c’est signe qu’il est temps de procéder à un entretien plus approfondi de vos fenêtres. 

Lisez aussi : fenêtre en alu ou en PVC ? Le match

Entretenir et rénover une fenêtre en bois

A quelle fréquence procéder à un entretien approfondi de ses fenêtres en bois ?

La fréquence de rénovation de vos fenêtres en bois dépend de leur exposition, de l’environnement, de l’essence de bois utilisée et du traitement chimique qu’elles ont reçu.

Les différentes fenêtres proposées par les fabricants auront des consignes d’entretien qui varient d’un modèle à l’autre. Il est donc essentiel de vous référer au manuel d’utilisateur livré avec vos fenêtres avant d’entreprendre leur rénovation. 

En règle générale, rénover l’aspect de ses fenêtres en bois s’effectue tous les 5 à 7 ans.

Étape 1. Préparation du matériel

Il vous faudra :

  • des tréteaux ou une table stable
  • du ruban adhésif
  • du papier journal
  • des gants 
  • une raclette
  • une ponceuse ou du papier à poncer (gros grain)
  • une brosse souple
  • de la pâte à bois (en cas de réparation)
  • un insecticide ou fongicide si nécessaire
  • lasure, vernis, huile ou peinture et pinceaux
  • de l’huile de graissage pour huisseries

Étape 2. Démontez les fenêtres

Pour travailler à l’horizontale, ce qui est beaucoup plus confortable que de travailler à la verticale, il est conseillé de dégonder les fenêtres et de les poser sur des tréteaux ou une table. Cela a également l’avantage d’éviter les coulures (d’huile, de peinture, etc.) liées à la gravité.

Démonter la fenêtre pour mieux la nettoyer
Démonter la fenêtre

Étape 3. Protégez les vitres

Pour travailler proprement et éviter de salir vos vitres avec de la peinture, lasure ou huile, il est préférable de les recouvrir de papier journal fixé par du ruban adhésif spécial peinture. Si vous ne pouvez pas retirer facilement les poignées, recouvrez-les aussi de papier journal maintenu par un adhésif.

Étape 4. Grattez, poncez, réparez

A l’aide d’une raclette, grattez les montants de votre fenêtre pour enlever la couche de vernis, lasure ou peinture abimée et les taches incrustées. Attention à toujours maintenir la raclette bien à plat pour ne pas entailler le bois. 

Une fois cette opération terminée, essuyez les montants avec un chiffon sec et passez au ponçage : il peut être manuel avec du papier à poncer (gros grain de préférence) ou effectué à l’aide d’une ponceuse électrique. Pas besoin de poncer longtemps ni en profondeur, un simple passage en surface suffit amplement. Enlevez la poussière de ponçage à l’aide d’un chiffon et d’une brosse. A l’issue de ce ponçage, assurez-vous que les trous correspondant aux évacuations et entrées d’air ne sont pas bouchés par la poussière

Si vous constatez des entailles, des trous ou des coups dans le bois, c’est le moment de les réparer à l’aide d’une pâte à bois.

Le résultat obtenu doit être parfaitement lisse et sans aspérité.

A l’issue du ponçage, on conseille d’utiliser l’aspirateur pour aspirer les débris et poussières de ponçage sur le sol et les abords de la fenêtre pour éviter qu’un courant d’air malheureux ne ruine votre travail au moment de poser la peinture ou le vernis !

Étape 5. Traitement et finition du bois

Si vous vivez dans une zone humide (à proximité d’un point d’eau ou au bord de la mer par exemple) ou à couvert (orée de foret), il est conseillé de traiter le bois avec un produit insecticide et fongicide pour éviter qu’il ne soit attaqué par les insectes et rongé par l’humidité. Attention cependant s’il s’agit de bois de chêne ou de châtaigner, très tanniques, il est indispensable de les nettoyer au préalable avec un chiffon imbibé d’alcool à bruler avant d’appliquer le produit fongicide. Attendez bien qu’il sèche et suivez les instructions sur la notice du produit.

Traitement du bois. Source : pxhere.com

C’est maintenant l’heure des finitions avec l’application au choix d’un vernis, d’une lasure, d’une huile ou encore d’une couche de peinture spéciale bois. Il existe de nombreuses solutions en fonction de l’effet souhaité. N’hésitez pas à demander conseil à un revendeur et à bien lire les consignes d’application du produit. Avec certains produits très couvrants, une couche suffit mais la plupart nécessitent deux couches, surtout sur le côté extérieur de la fenêtre soumis aux intempéries. Laissez bien sécher à l’air.

Étape 6. Graissez les parties métalliques et remontez votre fenêtre.

Pour prévenir la rouille et assurer le bon fonctionnement des gonds, charnières et des parties métalliques liées à l’ouverture et la fermeture de vos fenêtres, il est recommandé d’utiliser une huile spéciales ferrures idéalement sous forme d’un spray, plus facile à appliquer qu’en forme liquide. Bien essuyer les éventuelles coulures au chiffon sec avant de remonter la fenêtre.

Il ne vous reste plus qu’à enlever soigneusement le papier journal qui protégeait les vitres et à les nettoyer un bon coup : vous avez une fenêtre toute neuve !

Si ces conseils ont pu vous être utiles n’hésitez pas à les partager autour de vous !

Sur le même sujet

Commentaires

Derniers articles

Mauvaises odeurs des canalisations : les étapes pour les éviter et les éliminer

Votre logement subit des odeurs désagréables de remontées d’égout en provenance des canalisations ? Votre évier, lavabo, toilette ou votre machine à...

4 conseils incontournables pour un intérieur végétal en 2020

Nul besoin d’être propriétaire d'un grand jardin, d’une petite cour, ni même d’un balcon pour avoir le privilège et le bonheur...

Changement de serrure : les droits et obligations du locataire

Vous êtes locataire de votre logement et vous devez ou souhaitez changer la serrure de la porte d’entrée de votre habitation ?...

Décoration tendance : jouez sur les suspensions industrielles

Si vous parcourez un magazine de décoration intérieure, vous êtes à peu près sûr de tomber dessus, car elle est partout...

Comment nettoyer et entretenir une tondeuse autoportée ?

Vous êtes l'heureux propriétaire d'une tondeuse autoportée dernier cri, plus communément connue sous le nom « tracteur tondeuse » ? Félicitations,...

Comment nettoyer et entretenir une fenêtre en bois ?

Si vous avez fait le choix de fenêtres en bois dans votre habitation c’est certainement pour la noblesse du matériau, le...

10 tables basses originales pour désencombrer un salon 

Le salon est une des pièces de la maison dédié à la détente. On le veut confortable, feutré et accueillant. Malheureusement,...

Comment organiser un plan de travail de cuisine ? 20 astuces et conseils

Organiser le plan de travail de sa cuisine : voilà un beau projet, mais il ne recouvre pas la même tâche selon les...