Isolation des fenêtres : 10 conseils et solutions pratiques

Lisez également

Saviez-vous que 15 à 20 % des pertes de chaleur de votre logement sont dues à une mauvaise isolation des portes et des fenêtres ? Améliorer l’isolation de vos fenêtres ne coûte pas forcément très cher, et peut vous permettre de réaliser d’importantes économies sur votre facture énergétique. Voici nos astuces et conseils pratiques pour une meilleure isolation de vos fenêtres et réduire ainsi les pertes énergétiques dans votre logement.

Changez entièrement vos fenêtres

Remplacer entièrement vos fenêtres est bien entendu la solution la plus coûteuse et la plus contraignante. Cependant, c’est certainement la solution – parmi toutes celles dont nous allons vous parler – qui fonctionne le mieux ! C’est d’ailleurs parfois la seule solution qui s’offre à vous, en fonction de type de fenêtres que vous possédez. 

Pour remplacer vos fenêtres entièrement, vous devrez changer la partie mobile (l’ouvrant) et la partie fixe (le dormant). C’est donc la solution idéale si vous avez de vieilles fenêtres, en mauvais état ou mal posées, car cela vous permet de renouveler vos fenêtres en même temps que d’améliorer l’isolation de votre logement.  Avec de nouvelles fenêtres, vous pourrez bénéficier d’une meilleure isolation thermique, mais aussi acoustique, et corriger la luminosité si vous trouviez que vos fenêtres ne laissaient pas passer assez de lumière. Autant d’améliorations que vous ne pourrez pas apporter si vous changez seulement une partie de la fenêtre !

Toutefois, il faut savoir que changer entièrement vos fenêtres peut également poser quelques soucis d’ordre structurels, notamment des travaux de grande ampleur qui impacteront votre revêtement mural. D’autant plus que selon les conditions de construction de votre logement, la pose de nouvelles fenêtres peut être plus compliquée que vous ne le pensez. 

Enfin, sachez que de nombreux éléments sont à prendre en compte lorsque vous posez de nouvelles fenêtres : la ventilation, l’isolation des murs, et l’épaisseur du vitrage. Tant qu’à changer de fenêtres, choisissez du double vitrage et des montants isolants, en PVC ou en bois. En fonction du niveau de performance atteint et de l’entreprise qui va poser vos fenêtres, vous pourrez demander un crédit d’impôt de 15 % sur les menuiseries.

Pour poser une nouvelle fenêtre, comptez de 300€ à 1000 € la fenêtre, fourniture et pose comprises. Pour un double vitrage à isolation renforcée (VIR), comptez entre 100€ et 300 € le m². 

Remplacez les dormants de vos fenêtres

Le dormant est la partie immobile de la fenêtre. S’il est abimé et qu’il laisse passer de l’air (trous, ouverture, espaces, etc.), deux solutions s’offrent à vous :

  • Poser un mastic (la solution la moins durable)
  • Changer les dormants tout en conservant le cadre de la fenêtre et la partie mobile
  • Comptez entre 150 et 170 € pour les deux dormants.

Lire aussi : fenêtres: nouveautés et tendances en 2019/2020

Remplacez l’ouvrant de vos fenêtres

Si vos dormants sont en bon état et que vous ne souhaitez pas les changer, vous pouvez choisir de remplacer l’ouvrant de votre fenêtre, c’est-à-dire la partie mobile. L’avantage de changer l’ouvrant plutôt que le dormant est de ne pas endommager l’enduit ou le papier peint de votre mur. Attention toutefois à choisir un ouvrant dont le poids pourra être supporté par le dormant existant !

Posez du double vitrage sur vos fenêtres

Si vous souhaitez conserver le dormant et l’ouvrant de vos fenêtres, vous pouvez changer seulement le vitrage de votre fenêtre pour opter pour un vitrage plus isolant. C’est une solution idéale si vous avez des vitres cassées ou peu claires. Optez alors pour une isolation à double vitrage, voire à triple vitrage. Il existe d’autres options, comme le vitrage isolant phonique ou le vitrage anti effraction. Attention à choisir un vitrage dont le poids pourra être supporté par le dormant et l’ouvrant !

Pour poser un vitrage sur votre fenêtre, comptez entre 40 et 80 € le m², selon le type de vitrage.

Une fenêtre double vitrage. Source : Pinterest
Une fenêtre sur-mesure triple vitrage blanche sur stores-discount.com

Ajoutez un survitrage sur votre fenêtre

Si votre fenêtre le permet, vous pouvez ajouter un survitrage plutôt que de changer complètement le vitrage de votre fenêtre. Le survitrage consiste à ajouter une vitre supplémentaire à la vitre existante. Cette seconde vitre est réalisée sur mesure puis montée sur charnière et fixée sur la vitre d’origine. Cette solution est non seulement pratique, rapide et économique, mais elle est aussi moins contraignante car vous n’aurez pas à remplacer d’élément existant. Comptez entre 70 et 120 € selon le survitrage choisi. 

Installez une double fenêtre à l’intérieur de votre logement

Une autre solution si vous ne souhaitez pas changer le vitrage de votre fenêtre est de conserver la fenêtre telle quelle, et d’y ajouter une double fenêtre côté intérieur du logement. Pour ce faire, il faudra veiller à laisser 12 cm minimum entre les deux fenêtres. Seul inconvénient : vous perdrez un peu de luminosité, et la partie ouvrante de la fenêtre prendra un peu de place à l’intérieur.

Cet article peut vous intéresser : fenêtres et volets en PVC: comment les nettoyer et les entretenir ?

Privilégiez les volets isolants

Certains volets sont plus performants que d’autres en termes d’isolation thermique. En effet, si les volets standards ont des propriétés isolantes, les volets isolants offrent de meilleures performances et peuvent considérablement diminuer la perte d’énergie. Ces volets sont constitués de deux faces, entre lesquelles on trouve un matériau isolant, et ils sont plus étanches que les volets classiques. On considère qu’opter pour des volets isolants permet de diminuer de 25 % votre consommation de chauffage en hiver et de gagner 5 à 7 °C en moyenne en été ! 

Pour des volets isolants performants, optez pour des volets en PVC (avec comme isolant du polyuréthane) ou en aluminium (avec comme isolant une mousse composite). Le PVC est plus sensible aux variations de température et pourra se déformer, on le privilégiera donc sur les petites fenêtres, tandis que l’aluminium convient parfaitement aux baies vitrées

Comptez entre 250 € et 800 € le volet roulant isolant, en fonction du matériau et de la taille de ce dernier.

Remplacez vos joints de fenêtres

Les joints sont l’un des éléments les plus fragiles des fenêtres, car avec les changements de température, ils peuvent se déformer et finir par laisser passer de l’air. Changer de joints s’ils sont usés vous permettra d’améliorer considérablement l’isolation de votre logement. Vous avez le choix entre des joints en mousse (moins esthétique mais faciles à poser et peu chers, ils durent 2 ans) ; des joints en silicone (plus efficaces mais plus chers, ils doivent être bien posés pour être esthétiques) ; ou encore des joints métalliques (difficiles à poser car il faut les clouer au montant de la fenêtre).

Comptez de 5 à 10 € pour un rouleau, selon le type de joint isolant choisi.

Un joint usé de fenêtre
Un joint usé de fenêtre

Installez des rideaux isolants 

L’installation de rideaux est pratique, rapide, et ne demande pas de travaux importants. Les rideaux isolants (rideaux thermiques) sont une bonne solution pour limiter la perte de chaleur. On peut les installer aussi bien sur les fenêtres que sur les baies vitrées, de même qu’on peut les utiliser pour séparer deux pièces (par exemple l’entrée, qui reste fraîche, et le reste de la maison).  Comptez entre 30 et 100 € pour une paire de rideaux.

Installez un film isolant pour fenêtre

Dernière astuce, le film isolant pour fenêtre est une solution à la fois rapide et économique, qui vous permettra de réduire de 40 % les déperditions de chaleur. Vous pouvez opter pour un film plastique, qui se présente comme une fine feuille de plastique que l’on colle sur la vitre avec un sèche-cheveux ; ou pour une contre-fenêtre en plastique, qui se présente comme un cadre que l’on va poser sur les montants de la fenêtre. Comptez entre 10 et 30 € pour un film isolant.

Si ces conseils ont pu vous être utiles, faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous et n’hésitez pas également à nous communiquer vos trucs et astuces pour optimiser l’isolation de vos fenêtres.

Sur le même sujet

Commentaires

Derniers articles

Construire un garage : 20 bonnes questions à se poser

Vous n’avez pas de garage et songez à en construire un vous-même ou en faire construire un ? Il est vrai...

9 façons d’utiliser le béton ciré dans l’habitat

Le béton ciré est un mélange de ciment et de poudres minérales, d’une épaisseur de 2 à 8 mm. Il peut...

Taille des arbustes, haies et branches sans se blesser : tous nos conseils

Le printemps est là, c’est l’est le moment de retourner dans son jardin profiter des premiers rayons du soleil ! L’hiver est...

Comment installer une dalle LED en moins de 20 minutes

Diverses raisons peuvent nous amener à devoir installer une dalle LED, également appelé panneau LED. Il peut simplement s’agir d’apporter davantage...

A quoi sert la fonction thermostatique ?

Il est partout dans nos vies et pourtant on ne le connaît que très peu : le système thermostatique. Il améliore...

21 idées de tables avec pied central pour organiser l’espace

Le style des pieds de table ne figure pas toujours dans la liste des critères prioritaires pour choisir une table de...

5 critères incontournables pour choisir le bon fournisseur d’électricité

L'année 2007 symbolise l'ouverture à la concurrence sur le marché de l'électricité et permet donc aux consommateurs de choisir librement leur...

Isolation des fenêtres : 10 conseils et solutions pratiques

Saviez-vous que 15 à 20 % des pertes de chaleur de votre logement sont dues à une mauvaise isolation des portes...