Le PVC est partout dans nos vies, de la véranda à la porte de garage, mais c’est encore avec les fenêtres qu’il est le plus populaire. Et pourtant, certains rechignent encore parfois à l’utiliser, préférant des matières plus « fines » ou nobles comme le bois ou l’aluminium.

Si vous vous demandez quel matériau choisir entre l’aluminium ou le PVC pour vos fenêtres, nous dressons ici un comparatif entre ces deux matériaux très prisés aussi bien par les particuliers, que les architectes et designers.

PVC ou aluminium pour votre fenêtre ?

La fenêtre et ses évolutions

Le petit monde de la fenêtre à bien changé ces 30 dernières années. De la fenêtre au vitrage simple on est passé au double vitrage, puis les vitrages anti-effraction, le tout couplé à des systèmes de fermeture ultra pointus qui optimisent l’isolation thermique, acoustique et la sécurité dans l’habitat.

Les progrès réalisés touchent également les matériaux qui composent les fenêtres. Ces matériaux offrent tous d’excellents niveaux de performance thermique, phonique, tout en étant très résistants aux aléas climatiques.

Le PVC ou le matériau idéal pour une fenêtre ?

Constatons tout d’abord les qualités remarquables du PVC en matière d’isolation. Aucun autre matériau ne fait mieux que le PVC. Ce dernier répond parfait aux besoins actuels en matière de normes énergétiques et environnementales mais également de confort et d’isolation. Qu’il s’agisse d’un logement neuf ou d’une rénovation, le PVC est désormais le matériau le plus plébiscité parmi les utilisateurs.

Le PVC est un matériau à 99% recyclable et donc respectueux de l’environnement.

Étanche et durable, il ne craint pas les rayons ultra-violets et ne change pas de couleur avec le temps. Le PVC ne rouille pas et résiste parfaitement à l’humidité et, d’une manière générale, aux variations climatiques.

Le PVC a l’avantage désormais (avec les prouesses techniques de ces dernières années) de se mouler pour créer des formes géométriques autorisant des designs audacieux. il est ainsi moins rigide que l’aluminium ou encore le bois. Une fenêtre en PVC est donc très facilement personnalisable : profilé classique ou moderne, choix de coloris, imitations bois, vous n’avez que l’embarras du choix.

Voir aussi: comment nettoyer une fenêtre en PVC

En terme d’isolation phonique le PVC est également plus performant que l’aluminium, même si la différence n’est pas très importante. On constate un écart d’environ 1 à 2 décibels entre une fenêtre en PVC et une en aluminum de dimension similaire. L’étanchéité d’une fenêtre en PVC est également parmi les plus efficaces sur le marché.

En matière d’entretien, une fenêtre en PVC là également gagne des points. Aucun entretien spécifique n’est à prévoir si ce n’est un nettoyage de temps à autre et à l’eau savonneuse (PH neutre) des montants en PVC. Ce dernier est un matériau inaltérable.

Un bémol toutefois, on déconseillera le PVC dans le cadre d’une utilisation pour les grand panneaux ouvrants tel que les baies vitrées de salon. A retenir donc: le PVC n’est pas adapté aux projets de grande taille.

Les fenêtres en aluminium pour l’élégance

On choisit l’aluminium avant tout pour sa noblesse et son élégance.

C’est le matériau privilégié des décorateurs et des architectes qui souhaitent un matériau tendance et évocateur de luxe pour des constructions modernes.

Pour autant, les qualités de l’aluminium vont bien au delà de l’esthétisme. L’aluminium conjugue en effet confort et performances techniques. C’est un matériau à la fois fin et rigide qui est parfait dans le cadre de la fabrication, par exemple, d’une baie coulissante. Il résiste bien aux variations climatiques et ne rouille pas. Protégé contre la corrosion au biais de traitements divers, il est à l’aise partout, aussi bien en ville qu’au bord de mer.

L’aluminium est un bon conducteur de chaud et de froid. Au demeurant il est nécessaire de s’assurer de la qualité de conception des profilés en aluminium et valider le fait qu’il est équipé de systèmes de rupture de ponts thermiques pour éviter la condensation et s’assurer que ses propriétés naturellement isolantes soient respectées.

Comme le PVC, il se décline en plusieurs coloris, et l’on peut également choisir des fenêtres en aluminium bicolores dont les couleurs correspondent à la fois au crépis (ou façade murale) extérieur mais également à la couleur des murs intérieurs.

Côté entretien, un chiffon ou une éponge humide additionnée d’un peu détergent au ph neutre suffisent à le nettoyer.

Enfin, l’aluminium est un matériau écologique car comme le PVC il est recyclable à 99%.

Vous savez maintenant tout (ou presque) sur ces deux matériaux dont les qualités sont très similaires. Au demeurant, il reste encore un autre aspect à considérer et qui est le prix. Dans ce domaine c’est le PVC qui gagne car il est environ 20 à 30% moins cher qu’une fenêtre en aluminium.

Il s’agit de matériaux différents pour des applications et des exigences différentes. A vous donc de voir quels sont vos objectifs, en fonction bien entendu de votre budget !