Construire un garage : 20 bonnes questions à se poser

Lisez également

Vous n’avez pas de garage et songez à en construire un vous-même ou en faire construire un ? Il est vrai que garer sa voiture sur le côté de la maison ou dans la rue ne peut durer qu’un temps : soleil, pluie, neige, gel, risques de vol ou de dommages…votre véhicule est trop exposé et risque de perdre rapidement sa valeur. Mieux vaut lui prévoir un abri ou mieux encore, un véritable garage qui aura l’avantage de le protéger des intempéries et du vol.

les techniques pour construire un garage
20 questions essentielles à se poser avant de construire un garage

Il est devenu très à la mode de construire soi-même son garage et nombreux sont les propriétaires qui s’y essayent, avec plus ou moins de réussite. Attention, un garage n’est pas juste un abri de jardin ou un cabanon ; il doit non seulement répondre à des besoins précis, mais aussi à des normes et règles dictées par la loi. Nous vous conseillons donc de bien réfléchir à ce projet, et surtout de bien vous renseigner en amont car les erreurs peuvent coûter très cher. 

Ce guide liste les questions fondamentales à se poser lorsque l’on souhaite construire ou faire construire un garage, et apporte des éléments de réponse concernant les types de garages et les matériaux utilisés mais aussi les règlementations et les assurances.

Quel est la superficie dont vous disposez pour construire votre garage ?

Si vous disposez d’une petite surface, il vous faudra avoir des ambitions raisonnables et songer à un garage minimaliste qui servira juste à garer une voiture. Si au contraire vous disposez de pas mal d’espace, à vous de savoir inventer l’utilisation de votre futur garage et sa compartimentation en différents espaces utiles. Notez que la superficie détermine si vous aurez besoin d’un permis de construire (+ de 20 m2) ou non (voir fin de l’article) – il est donc important de prendre vos mesures précisément dès le début pour savoir dans quel type de construction vous vous lancez.

Quels sont les caractéristiques de votre terrain ?

Posez-vous les questions suivantes :

  • Le terrain sur lequel vous souhaitez construire votre futur garage est-il plat, en pente, avez-vous des contraintes de hauteur (branches d’arbre ?) etc. ?
  • Êtes-vous dans une région aux hivers rigoureux, où verglas et neige sont fréquents, auquel cas un garage enterré risque d’être inaccessible durant plusieurs semaines !
  • Où se situera l’allée qui mène au garage ? Y-a-t-il l’espace pour la créer ? Sur quelle partie de la route débouchera-t-elle ? S’il y a un angle mort par exemple, vous risquez de créer un accident en entrant ou sortant la voiture du garage. S’il y a une place de parking devant, il faudra faire intervenir la municipalité pour l’enlever et vous laisser l’accès.
  • Êtes-vous dans une zone PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui impose des contraintes dans le choix des matériaux, couleurs et type de construction, distance du voisinage, etc. ?

Que souhaitez-vous entreposer dans ce garage ? 

  • S’agit-il juste d’un lieu où vous garerez votre ou vos véhicules (attention de bien prendre en compte le largueur et la hauteur de votre ou vos véhicules !), éventuellement une ou deux bicyclettes ? 
  • Ou avez-vous besoin d’un espace de stockage pour du matériel (tondeuse, coupe-haie, etc.), d’un établi pour bricoler ? Souhaitez-vous en faire un cellier ? Une petite buanderie

Les possibilités sont infinies lorsque l’on dispose de suffisamment d’espace.

Faut-il une assurance pour mon garage ?

Un garage dans une maison individuelle est considéré comme une dépendance de votre habitation. La couverture dépendra du contrat d’assurance souscrit pour votre habitation mais une assurance MRH (multirisque habitation) inclura automatiquement cette dépendance. Il suffit de contacter votre assurance pour demander une extension pour son garage, en précisant sa surface et en listant les objets qui y sont entreposés et leur valeur estimative. L’assureur ajoutera un avenant au contrat et procédera à une augmentation de la cotisation si nécessaire.

Quel est votre budget pour ce projet? 

Selon sa taille, son aménagement et son attrait visuel, un garage pourra vous coûter de 3,000 à plus de 30,000 euros. Il est préférable de bien identifier le budget estimatif que vous pouvez allouer à ce projet dès le début. Cela vous guidera dans le choix des types de garages et des matériaux qui rentrent dans votre budget.

Une fois votre superficie disponible, vos besoins et votre budget estimatif bien identifiés, on peut considérer que vous tenez en main le projet de base. Par exemple vous savez que vous voulez un petit garage pour une seule voiture. Ou bien un garage double avec un espace pour un établi de bricolage. Il est maintenant utile d’aller voir un peu du côté de l’offre disponible.

Quels types de garage ?

L’offre en matière de garages à faire soi-même ou à faire construire s’est beaucoup étoffée ces dernières années, à tel point qu’on n’imagine même pas toutes les possibilités qui nous sont offertes.

Pourquoi ne pas commencer votre projet par une recherche d’images sur votre moteur de recherche habituel ? Tapez ‘garage petit espace’ ou ‘garage double avec établi’ (en fonction des besoins que vous avez identifiés). Les images qui vous seront proposées vous donneront de bonnes idées à partir desquelles vous pourrez commencer à établir les grandes lignes de votre projet : design, matériaux, répartition de l’espace, etc. 

Rien ne vous empêche de vous rendre ensuite dans votre enseigne de bricolage spécialisée ou chez votre professionnel préféré avec ces images pour qu’ils vous aident à chiffrer et préparer le projet.

Nous avons compilé ci-après les principaux types de garages et de matériaux utilisés pour vous permettre d’avoir une vision globale de l’offre existante.

Quel garage pour quel espace ?

  • Garage attenant à la maison. Idéal lorsque l’espace est restreint et que l’on souhaite accéder à son garage directement depuis la maison. Attention cependant à garder une unité visuelle entre votre maison et le garage, au risque de créer des effets peu esthétiques.
  • Garage indépendant ou séparé. Possible lorsque l’on dispose de plus d’espace ou lorsque le garage attenant n’est pas une option, comme c’est souvent le cas dans les maisons plus anciennes.
  • Garage enterré. C’est une forme déguisée de sous-sol qui permet d’utiliser l’espace situé sous la maison (pratique lorsque l’on n’a pas de terrain) ou d’enterrer son garage sous le jardin sans empiéter sur l’espace autour de la maison. Pour ce type de projet, il est impératif de faire appel à des professionnels.
  • Garage semi-enterré. Il est généralement choisi lorsque le terrain est naturellement en pente et offre une déclivité idéale pour créer un demi-sous-sol. Le toit plat du garage ainsi créé peut même servir de terrasse ou mini-jardin supplémentaire, ce qui ajoute un attrait non-négligeable.
 Un garage attenant gris
Source : dreamstime.com . Un garage attenant qui épouse parfaitement le style de la maison.
Source : dreamstime.com .Un double garage indépendant.
Source : dreamstime.com
Source : dreamstime.com
Source : dreamstime.com
Source : dreamstime.com

Quels matériaux pour quelle utilisation ?

En fonction du type de garage (accolé, indépendant, séparé etc.) mais aussi et surtout de l’utilisation de votre garage (si vous en faites un espace atelier ou buanderie par exemple il vous faudra l’isoler plus que si c’est un simple parking à voiture), vous choisirez différentes options :

Pour les murs

  • Le parpaing Pratique, économique et offrant une assez bonne isolation, le parpaing est le matériau de choix pour ériger les murs d’un garage. 
  • La brique est également une bonne option, en particulier la brique Monomur qui offre des qualités isolantes supérieures, mais a l’inconvénient d’être plus chère.
  • Le bois – courant dans les garages préfabriqués, esthétique et versatile, le bois est un très bon matériau pour les garages, mais il nécessite un entretien régulier

Pour le sol

  • Les sols des garages sont généralement en béton, matériau facile d’entretien et peu onéreux. Il peut être peint et recouvert d’un revêtement pour une meilleure finition. Parmi les inconvénients : il a tendance à s’effriter avec le temps, créant de la poussière, il peut se fissurer avec les chocs et il se tache facilement, ce qui fait qu’il peut rapidement prendre une allure négligée.

Lire sur le même sujet : 9 façons d’utiliser le béton ciré dans l’habitat

  • La résine époxy fonctionne très bien pour les sols de garage du fait de sa grande résistance au poids et de son aspect lisse très esthétique
  • Les dalles en PVC emboitable à pose flottante sont très à la mode – elles ont le mérite d’être incassables, antitache, antidérapantes, très résistantes aux chocs et aux poids même très lourds et de pouvoir être installées facilement simplement en emboitant les carreaux de PVC à l’aide d’un simple maillet. Très polyvalentes et personnalisables dans plusieurs couleurs, elles sont également une solution peu coûteuse.

Pour la toiture

  • Toit plat. Un toit plat a l’avantage de se fondre dans le paysage et peut même, comme nous l’avons vu, être aménagé en terrasse ou en jardin s’il est semi-enterré. Une dalle de béton et un peu de décoration et c’est un espace de vie en plus !
  • Toit en pente. Les toits en pente nécessitent une charpente (en bois ou autre) et peuvent être recouverts de tôle en acier ou en zinc, ou encore de tuiles ou d’ardoise. Ces dernières seront plus solides, mieux isolantes et apporteront un résultat plus esthétique, mais seront également plus chères.
  • Pour la porte. Il existe différents types de portes de garage :

La porte basculante. Un grand classique des portes de garage, c’est la porte qui va se loger dans le plafond. Pratique et économique, on la trouve en PVC, aluminium ou en bois.

La porte battante, composée de deux battants qui s’ouvrent vers l’extérieur. Facile à installer, elle est également disponible dans de nombreux matériaux.

La porte enroulable, tel un volet roulant est très apprécié pour son côté pratique et sa discrétion.

A noter que tous ces modèles de portes sont facilement automatisables avec un système de télécommande utilisable depuis la maison ou la voiture, mais cela ajoutera un coût non négligeable à votre projet.

Pour l’allée de desserte

On l’oublie souvent, mais il faudra certainement créer une allée ou un chemin de desserte pour accéder à votre futur garage, à moins qu’il y en ait déjà eu un auparavant. En gravier, béton, pavé autobloquant ou dalles à installer vous-même, l’essentiel est que votre allée soit stable, durable et résistante au poids et aux intempéries. 

Lire également : 62 idées inspirantes pour créer une allée de garage en pavé, gravier ou béton

Source : dreamstime.com . Les allées de garage en béton sont les plus simples à réaliser (et les moins coûteuses).
Source : dreamstime.com

Quel coût réel pour un garage ?

Que vous ayez décidé de construire votre garage vous-même ou de le faire construire par un professionnel, nous vous conseillons de faire faire quelques devis professionnels, et de les comparer à un devis que vous établirez vous-même sur la base des matériaux – les revendeurs de grandes surfaces de bricolage pourront vous aider à dresser un budget estimatif du coût des matériaux. 

Qui sait, si la différence est importante et que vous avez les compétences ou l’envie d’apprendre, vous déciderez peut-être de vous lancer vous-même dans l’aventure. Le web regorge de vidéos de DIY (« faites le vous-même ») qui sauront vous guider pas à pas dans les étapes de construction de votre garage. 

Quelles démarches pour respecter la règlementation ?

Le projet est ‘ficelé’, il ne vous reste plus qu’à entamer les démarches pour respecter la règlementation française en matiere de garages :

Attention, compter au moins 2 mois pour obtenir le permis

Compter environ un mois pour l’autorisation.

Nous espérons que ces quelques conseils sauront vous guider dans votre projet de construction de garage, et peut-être vous éviter quelques déconvenues ! Partagez avec nous ici votre expérience lors de la construction de votre garage.

Sur le même sujet

Commentaires

Derniers articles

Construire un garage : 20 bonnes questions à se poser

Vous n’avez pas de garage et songez à en construire un vous-même ou en faire construire un ? Il est vrai...

9 façons d’utiliser le béton ciré dans l’habitat

Le béton ciré est un mélange de ciment et de poudres minérales, d’une épaisseur de 2 à 8 mm. Il peut...

Taille des arbustes, haies et branches sans se blesser : tous nos conseils

Le printemps est là, c’est l’est le moment de retourner dans son jardin profiter des premiers rayons du soleil ! L’hiver est...

Comment installer une dalle LED en moins de 20 minutes

Diverses raisons peuvent nous amener à devoir installer une dalle LED, également appelé panneau LED. Il peut simplement s’agir d’apporter davantage...

A quoi sert la fonction thermostatique ?

Il est partout dans nos vies et pourtant on ne le connaît que très peu : le système thermostatique. Il améliore...

21 idées de tables avec pied central pour organiser l’espace

Le style des pieds de table ne figure pas toujours dans la liste des critères prioritaires pour choisir une table de...

5 critères incontournables pour choisir le bon fournisseur d’électricité

L'année 2007 symbolise l'ouverture à la concurrence sur le marché de l'électricité et permet donc aux consommateurs de choisir librement leur...

Isolation des fenêtres : 10 conseils et solutions pratiques

Saviez-vous que 15 à 20 % des pertes de chaleur de votre logement sont dues à une mauvaise isolation des portes...