Au cours des 15 dernières années, l’une des tendances les plus populaires en matière de rénovation de salle de bains est la douche à l’italienne. Elle est devenue au fil du temps, et des unes de magazines déco, une caractéristique emblématique des salles de bains qui se veulent modernes et épurées. Son succès est tel qu’elle est désormais privilégiée par rapport à la baignoire traditionnelle, malgré son prix. Plus design, plus actuelle, plus simple à utiliser, plus accessible, la douche à l’italienne à plus que jamais le vent en poupe.

Une autre idée de la salle de bain

La douche à l’italienne nous convie à reconsidérer la salle de bain d’un point vue tant esthétique que pratique. Dépourvues de portes et d’une marche de receveur de douche, dotées d’une seule paroi de douche (en général), les douches à l’italienne semblent parfois avoir curieusement été conçues pour inonder la salle de bain ! Que l’on se rassure, il n’en est rien. Leur conception est savamment étudiée pour améliorer l’expérience de douche sans en mettre partout dans la salle de bains.

Côté entretien, c’est là son grand avantage, une fois que l’on en a fini avec la douche, il ne reste plus qu’à passer un coup de raclette sur la paroi de douche et le nettoyage est terminé pour la journée. La plupart des modèles sont équipés d’un verre spécifique anti-taches qui résiste à l’accumulation de tartre, aux résidus de savon et autres détergents, ainsi qu’à la formation de moisissures.

Mais c’est encore en matière de design que la douche à l’italienne excelle le plus, en offrant un panel de designs quasi inépuisable. C’est vous qui choisissez, en fonction de l’espace disponible.

Une douche à l’italienne peut être de petit format – par exemple le 90x90cm – comme de grand : 200x100cm, ou plus. On peut l’imaginer dans le renfoncement d’un mur, fermée par trois murs, de manière à réduire l’exposition aux éclaboussures d’eau. Mais aussi entre deux murs dans un style “couloir”, ce qui est idéal pour ceux qui disposent d’un espace limité, ou encore un seul mur avec une seule paroi de douche pour fermer l’espace de douche.

De nombreux propriétaires considèrent désormais les avantages de la douche à l’italienne comme un moyen d’augmenter la valeur de leur bien sans réaliser d’investissement important. On note une recrudescence de primo-accédants qui installent d’emblée une douche à l’italienne dans leur salle de bain. 

Voici les points clés à prendre en compte pour aménager chez soi une douche à l’italienne.

Les avantages d’une douche à l’italienne

1. Une installation (assez) facile dans votre salle de bain actuelle

C’est généralement le contexte technique (écoulement des eaux, canalisations, raccordement au chauffe-eau, etc.) qui décide ou non de l’installation de ce type de douche chez soi. Lorsque cela est possible, il n’est pas inhabituel d’intégrer une douche à l’italienne dans un coin de salle de bain ou une chambre parentale, afin de maximiser l’espace disponible sans la nécessité de recréer un projet de rénovation de salle de bain complet. Certains modèles peuvent d’ailleurs parfaitement aller de pair avec une baignoire existante. 

Question intimité, on lui reproche souvent d’être trop ouverte. Sachez néanmoins que l’on peut choisir des verres opaques ou sablés (éventuellement des stickers pour cacher les parties intimes) afin d’offrir davantage d’intimité.

Bien qu’une douche à l’italienne soit moins “privée” qu’une cabine de douche, car dépourvue de portes, vous pouvez améliorer l’existant en installant un demi-mur, en utilisant un type de verre spécifique ou en créant une autre barrière visuelle qui ne vous exposera pas totalement lorsque vous prendrez votre douche.

2. Maximiser l’espace dans votre salle de bain

Même la plus petite des baignoires, comme la baignoire sabot, peut prendre beaucoup de place dans une salle de bains. En la remplaçant par une douche à l’italienne, vous créerez l’illusion d’une salle de bain agrandie. En effet, le design d’une douche à l’italienne agrandit visuellement l’espace en raison de la profondeur de champ rendue possible par les parois vitrées transparentes.

En outre, vous avez toujours la possibilité d’installer une paroi de douche sur-mesure pour trouver une solution qui s’adapte à vos contraintes d’espace. Avec un verre ajusté vous optez pour une solution élégante en même temps que vous agrandissez l’espace. Si vous cherchez des parois sur-mesure, allez faire un tour sur le site www.asealia.fr qui propose une belle gamme de parois de douche fixes, 1 verre fixe + 1 porte coulissante, des parois d’angle et bien d’autres.

En d’autres termes, on ouvre la pièce visuellement grâce au design “à l’italienne”. La superficie en M2 utilisables augmente mécaniquement car l’espace entre la salle de bain et la douche est continu (une seule et même surface), contrairement à l’aménagement d’une baignoire ou d’une cabine de douche. Les conceptions de douches à l’italienne “sans marche” (ou “sans rebord”) sont ainsi l’option privilégiée en règle générale.

Une douche à l’italienne et son receveur de douche extra plat.

Voir également: 25 photos de douche à l’italienne: pose, prix et matériaux

3. Une esthétique minimaliste pour un entretien facile

L’esthétique visuel d’une douche à l’italienne crée l’illusion d’espace et de confort car la salle de bain n’est pas morcelée.

Vous pouvez par exemple réutiliser les mêmes carreaux de céramique existants dans la salle de bain pour le receveur de douche à carreler, ou apporter un contraste et du caractère en utilisant des  carreaux très différents (du sol au plafond) qui délimitent la douche à l’italienne du reste de la salle d’eau.

Ensuite, installez un système de ventilation pour éliminer l’excès d’humidité. Même si votre espace est limité, vous découvrirez qu’une douche à l’italienne a tendance à être plus confortable qu’une petite baignoire lorsque vous avez envie de vous détendre.

Un design minimaliste simplifie également le quotidien. Avec nos modes de vie effrénés, nous sommes tous à la recherche de solutions simples et pratiques pour toutes les tâches du quotidien. Entrer dans une douche sans rebords peut sembler de prime abord une exigence sans grand intérêt, mais à l’usage, elle change l’expérience de douche dans son ensemble. 

Une douche à l'italienne avec un receveur de douche carrelé
Une douche à l’italienne avec un receveur de douche carrelé

Enfin, avec une douche à l’italienne, en dehors de l’étanchéité qui doit être réalisée dans les règles de l’art, vous n’avez pas à vous soucier de sa conception et de son évolution dans le temps. Contrairement à une baignoire ou une cabine de douche, la douche italienne prône la frugalité. Pas de charnières, de supports pour rideaux de douche (qui moisissent eux également), de rails coulissants ou de fixations qui rouillent, de fissures, etc. Bref, ayant moins de recoins à nettoyer par rapport à une douche traditionnelle, la saleté et la crasse s’accumulent moins également.

4. Réduire l’accumulation d’humidité

Lorsqu’une douche à l’italienne est correctement installée, vous ne disposerez que de très peu de points d’ancrage pour que l’humidité s’installe durablement dans votre salle de bain. Si vous prenez une douche très longue, la condensation peut certes s’accumuler sur le plafond et les murs, mais une bonne ventilation se chargera d’éliminer les résidus d’humidité.

En retirant la porte et en ouvrant l’espace, vous vous débarrasserez de ces points d’ancrage où l’eau stagne. Vous n’aurez qu’à essuyer la douche à l’aide d’une raclette et conserver ainsi l’hygiène parfaite de votre salle de bain.

5. Une installation partout dans la maison

Une douche à l’italienne peut s’installer dans les combles, une buanderie, une cave, etc. 

L’un des avantages d’une douche à l’italienne est que vous pouvez l’installer presque n’importe où, tant que vous êtes raccordés en eau et à l’électricité.

Si vous disposez d’un peu plus d’espace et d’un système d’écoulement des eaux adapté dans votre sous-sol, vous pouvez la diriger vers les conduits de plomberie existants, afin d’ajouter une petite salle de bain à votre logement.

Un receveur de douche encastré blanc pour réaliser une douche à l'italienne
Un receveur de douche encastré blanc pour réaliser une douche à l’italienne

6. Le luxe chez soi

Une douche à l’italienne donne un look ultra moderne à votre logement.

Comme nous l’avons vu plus haut, elle augmente sa valeur qualitative et marchande lors de la revente. Que vous choisissiez d’utiliser du carrelage, du verre ou du bois pour créer votre douche à l’italienne, le résultat final est un espace intimiste et zen qui vous permet de vous détendre en fin de journée… et surtout séduira des acheteurs potentiels le jour de la revente.

La douche à l’italienne vous permettra également de personnaliser davantage votre coin douche et d’intégrer la dose de luxe qui vous convient !

C’est toutefois un luxe relativement accessible, même si une douche à l’italienne coûtera en général plus cher que d’installer une baignoire classique.

7. Facilité d’utilisation pour les personnes à mobilité réduite

Si vous avez des ennuis de santé relatifs à la mobilité, choisissez la douche à l’italienne avec receveur de douche à encastrer (et non extra-plat) de manière à ce que vous n’ayez pas besoin d’enjamber un bord de receveur de douche pour entrer dans la douche.

Un receveur de douche extra plat (5cm de hauteur)

Idem pour les personnes âgées. À mesure que l’on vieillit, notre corps est de moins en moins réactif aux obstacles qui se présentent devant lui. La salle de bain devient alors, avec les escaliers, l’endroit le plus dangereux de la maison. Il est parfois difficile d’entrer et de sortir d’une cabine de douche traditionnelle ou d’une baignoire.

En créant une douche à l’italienne dans votre salle de bain, vous pouvez éliminer tous les obstacles à l’entrée comme à la sortie de la douche. Si la position debout pendant la douche est un problème, vous pouvez installer rapidement et facilement un banc ou une chaise de douche pour pallier aux problèmes d’équilibre.

La présence de carreaux de ciment pour donner du caractère à la douche à l’italienne

Les inconvénients d’une douche à l’italienne

1. L’intimité et les courants d’air

C’est le reproche qu’on lui fait de manière courante. Sans porte, les corps sont donc davantage visibles. Si vous avez des enfants ou vivez avec des colocataires, cela signifie qu’une seule personne à la fois peut être dans la salle de bain. Si vous envisagez une douche à l’italienne, gardez donc à l’esprit que vous ne pourrez pas fermer la porte derrière vous !

Les designs de douche à l’italienne sont en général conçus pour laisser passer un maximum de lumière et éviter ainsi les coupures visuelles. Généralement réalisées en verre, les parois sont transparentes, de sorte que vous pouvez toujours être vu si quelqu’un d’autre est avec vous. Si vous n’avez qu’une seule salle de bain à la maison, ce seul aspect peut suffire à envisager d’autres solutions que la douche à l’italienne.

Dernier point enfin, une douche sans porte risque davantage de faire passer les courants d’air froids dès que vous avez fini de prendre votre douche. Si ce critère est important pour vous, nous vous conseillons d’installer un chauffage au sol dans votre salle de bain.

2. Les éclaboussures dans la salle de bain

Même si trois murs entourent votre douche à l’italienne, il y a toujours un risque que l’eau soit projetée dans le reste de la salle de bain. Cet inconvénient se produit fréquemment lorsque la pomme de douche fait face à l’entrée de la douche. Le seul moyen d’éviter réellement ce problème est d’orienter le pommeau vers le centre de la douche ou dans le renfoncement de cette dernière. Vous pouvez également installer un mécanisme permettant de faire coulisser un rideau de douche discret.

Discutez également avec votre installateur de la possibilité d’installer une paroi de douche qui monte jusqu’au plafond. Si cette idée de vous séduit pas, assurez-vous que la paroi soit d’au moins 150 cm de hauteur sur 90 cm de large.

De la même manière, soignez l’évacuation des eaux avec une pente d’environ 2% (soit 2 cm par mètre) vers la bonde ou le caniveau. Choisissez également un caniveau dont le débit est élevé pour faire en sorte que l’eau s’écoule rapidement.

Cet article pourrait vous intéresser : Salle de bain de luxe: 46 baignoires design et douches à l’italienne

Un caniveau pour douche à l'italienne
Un caniveau pour douche à l’italienne

4. Des murs plus humides ?

Lorsque la vapeur d’eau se transforme en gouttelettes, la qualité et la conception de vos murs et de vos plafonds détermineront si votre salle de bain subira ou non les affres de la moisissure.

C’est pourquoi, bon nombre de modèles de douches à l’italienne utilisent des carreaux de céramique ou de la faïence allant du sol au plafond, car ils évitent les dommages liés à l’humidité. Si les carreaux ne sont pas votre tasse de thé, envisagez d’utiliser des treillis de verre, du métal ou de la pierre naturelle (ou synthétique), comme l’ardoise ou la quartzite reconstituée pour créer une couche de résistance supplémentaire contre les infiltrations d’eau.

5. Coût de l’installation

Les douches de plain-pied comme les douches à l’italienne ont tendance à être un peu plus chères que les douches traditionnelles, en raison des travaux de maçonnerie requis dans certains cas, de leur système d’évacuation spécialisé (caniveaux) et du coût d’une paroi de verre de haute qualité. Mais ce n’est pas toujours le cas, surtout si le design n’inclut pas de paroi (ex: douche à l’italienne collée entre deux murs), car cette dernière, couplée à la pose, peut coûter cher. 

En fin de compte, cela dépend des contraintes de conception et d’installation, de la surface à carreler, mais également de la qualité des matériaux. On estime que le coût de l’installation d’une douche à l’italienne est de moins de 1000 euros pour un projet simple, mais peut aller jusqu’à près de 10 000 euros pour un projet complexe. On reste donc dans une gamme tarifaire supérieure à celle impliquant l’installation d’une baignoire ou d’une cabine de douche classique.

6. L’aspect sécuritaire

Lorsque vous installez une douche à l’italienne dans votre salle de bain, il y a de fortes chances pour que soyez obligés de remplacer le revêtement de sol dans l’espace de douche. Choisissez un receveur de douche extra plat (si vous utilisez un modèle extra plat comme sol de douche) doté d’un revêtement antidérapant. Les receveurs en pierre naturelle, pierre synthétique ou en résine offrent des options intéressantes, avec notamment l’ardoise (ou imitation ardoise) qui offre une sécurité accrue en raison de son fort pouvoir antidérapant. + d’inspiration ici.

S’il s’agit d’un receveur à carreler, choisissez des carreaux rainurés pour réduire le risque de glissades.

Enfin, si vous avez un espace de transition non couvert par un revêtement antidérapant de plusieurs dizaines de centimètres entre la douche et le reste de l’espace de salle de bain, il sera nécessaire d’ajouter des tapis ou d’autres éléments antidérapants pour combler l’espace glissant.

Revêtement en mosaique de verre pour éviter les glissades
Revêtement en mosaïque de verre pour éviter les glissades
Revêtement en mosaique de travertin pour un sol antidérapant
Revêtement en mosaïque de travertin pour un sol antidérapant

La douche à l’italienne : pourquoi tant d’engouement ?

Les quelques défauts inhérents à la douche à l’italienne (intimité, prix) ne sauraient décourager les personnes en recherche du compromis idéal entre praticité et esthétisme. La douche à l’italienne représente un luxe accessible, avec la sensation d’avoir chez soi une salle de bain digne de celles que l’on voit dans les magazines.

L’obsession est toujours la même : une conception d’ensemble homogène, sans rupture de style.

A une époque où le minimalisme en matière de déco devient la norme, la douche à l’italienne répond aux besoins actuels. Elle se fond dans la salle de bain, créant un espace cohérent et harmonieux qui exploite au mieux la lumière naturelle.