A l’heure de la révolution énergétique où il est demandé à chacun de faire des efforts en limitant l’utilisation d’appareils énergivores, le choix d’une isolation performante est plus qu’un souhait, c’est une nécessité et un engagement à la fois pour soi-même et par rapport aux autres. Parmi les postes d’optimisation disponibles en matière d’économies d’énergies, on cite souvent l’isolation par la toiture, par les murs ou encore les sous-sol.

Pourtant il existe une manière simple et efficace (et surtout plus évidente) de limiter les déperditions d’énergie, en choisissant tout simplement des fenêtres à l’isolation parfaite – les fenêtres en PVC – qui sauront faire écran entre l’espace intérieur et extérieur, et éviter ainsi les “fuites thermiques” qui alourdissent la facture énergétique.

Source: Copyright Storistes de France

Le PVC: une matière esthétique ?

Les nouvelles fenêtres en PVC (de type Evoluante Premium) permettent par exemple de personnaliser sa fenêtre en choisissant – et ce par rapport aux couleurs dominantes de sa déco – les coloris et les textures les mieux appropriées.

La fenêtre PVC a bien changé. Harmonie des tons, textures et couleurs.. on est désormais capable de choisir entre harmonie et contraste, hétérogénéité des tons et décalage des styles.

Une prouesse qui semblait encore inaccessible il y a une vingtaine d’années où le PVC se déclinait en quelques nuances unies et bien souvent fades.

Dans certains cas il est désormais possible d’alterner les textures ou couleurs d’une fenêtre à l’autre afin qu’elle épouse parfaitement le type de mur existant, ses tonalités ou son caractère. On pourra également faire l’inverse, en choisissant par exemple une couleur dynamique comme le rouge cardinal qui mette en valeur un mur blanc.

Source: Copyright Storistes de France

Idem pour l’extérieur, une fenêtre en PVC saura habiller une façade extérieure en pierre naturelle par exemple grâce à un aspect granuleux désormais disponible chez certains revendeurs.

Le PVC plutôt qu’un autre matériau ?

La fenêtre en PVC a fait ses preuves depuis une bonne trentaine d’années. Matériau à la fois robuste et simple d’entretien, il est une alternative intéressante aux matériaux nobles mais chers et comme le bois qui nécessite une attention de tous les instants.

Le PVC est insensible aux caprices du temps. Il ne décolore pas, ne rouille pas, ne jaunit pas ! il conserve son apparence dans le temps et  possède une forte capacité de résistance aux chocs physiques comme thermiques.

Mais c’est surtout en matière de performance énergétique que le PVC devient intéressant car il répond aux normes actuelles d’isolation et notamment celles édictées dans la règlementation thermique de de 2012 (RT 2012). Le PVC permet de faire des gains d’énergie été comme hiver en isolant aussi bien de la chaleur que du froid.

C’est ainsi une garantie de confort toute l’année, mais également de durabilité puisque le PVC fait souvent l’objet de garanties décennales.

Côté tarifs, n’oublions pas que le PVC est à l’heure d’aujourd’hui le matériau qui fait l’objet du meilleur rapport qualité prix sur le marché. Le PVC reste souvent le moins cher des matériaux dans la fabrication de fenêtres, quel que soit leur taille. On admettra qu’il est moins noble que les matériaux naturels et travaillés comme le bois ou le fer forgé, néanmoins les nouvelles textures qui imitent justement ces matières nobles permettent de pallier cet inconvénient.

Source: Copyright Storistes de France

Les fenêtres en PVC en 2017: un coefficient d’isolation thermique toujours plus fort

On associe toujours davantage “durabilité” et “design” avec des résultats en matière de performance thermique toujours plus importantes. Le choix de grands formats encore difficile il y a une quinzaine d’années tend a devenir plus accessible, les techniques de production évoluant.

Les finitions des fenêtres en PVC conçues pour l’extérieur sont désormais plus réalistes que jamais notamment avec la PMMA de chez Storistes de France, avec 7 teintes différentes et “grainées”, qui se fondent parfaitement dans l’habillage d’une façade. Ces finitions sont résistantes aux rayures et rayonnements UV.

Source: Copyright Storistes de France. Le choix se décline en textures (plusieurs essences de bois) imitant les matériaux naturels et plusieurs dizaines de coloris.

Le PVC s’affirme donc comme une alternative idéale aux produit couteux que sont les matériaux naturels (en matière de temps et d’entretien notamment). Alors que le bois peut “travailler” avec le temps, les technologies actuelles dans la fabrication du PVC permettent d’obtenir une finesse d’alignement qui garantit un esthétisme irréprochable.

Vous possédez des fenêtres en PVC depuis plusieurs années, quel bilan en tirez-vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom