Prendre soin d’une haie de jardin

Lisez également

Vous avez choisi la haie végétale pour vous protéger des regards indiscrets ? Naturelle et facile à vivre, elle requiert néanmoins un minimum d’entretien pour rester fournie et durable. Voici comment entretenir votre haie de jardin.

Tailler sa haie : un élément fondamental

Les haies folles et non taillées ne sont pas pour autant plus saines et vigoureuses que celles régulièrement entretenues. Lorsque l’on choisit une haie végétale, il va de soi qu’il faut penser aussi à son entretien biannuel.

Quelle que soit l’espèce de végétal que vous avez choisi, si vous souhaitez que votre haie pousse bien et reste fournie, il sera indispensable de la tailler. En plus de lui donner une forme plus esthétique et « propre », cela aura pour but d’éliminer les nuisibles et prévenir de nombreuses maladies.

Sans taille régulière, vous aurez beau avoir tous les accessoires pour jardiner, les branches de vos haies seront de plus en plus grosses. Cela vous empêchera de les tailler et vous devrez faire appel à un professionnel. En d’autres termes, cela pourrait vous coûter très cher. De plus, une haie mal entretenue peut aussi être source de mauvaise entente avec vos voisins !

Quand et comment tailler les haies libres ?

Pour les haies caduques, le mieux est de tailler juste avant les périodes de gel en l’hiver. Cela évitera que les nouvelles pousses soient étouffées par les plus anciennes.

Pour les haies dites persistantes (cyprès ou thuya par exemple), il est conseillé de tailler plutôt au début du mois de mars et sans couper plus qu’un tiers des branches. Pour les ifs, l’idéal est d’avoir une forme plus évasée à la base qu’au sommet de façon à ce que la lumière puisse pénétrer plus facilement.

D’autre part, tailler une haie la fait « souffrir ». Il est donc important de pailler le sol et d’apporter un arrosage régulier. Si votre haie peine à repartir, vous pouvez aussi utiliser des engrais naturels.

Les erreurs à ne pas reproduire pour conserver une haie saine

En règle générale, planter une haie est un moyen de se calfeutrer des regards indiscrets ou du passage. Cependant, il est contreproductif de ne pas tailler sa haie durant des années de façon à ce qu’elle atteigne la hauteur désirée. En effet, mieux vaut faire preuve de patience et limiter la croissance à 10 ou 40 cm par an de façon à ce que votre végétal se renforce convenablement et s’étoffe aussi en largeur.

Attention, certains oiseaux nichent dans vos haies ! Il est donc conseillé de vérifier qu’il n’y ait pas de nid avec des œufs dedans, sans quoi ils seront abandonnés ! De même, ne taillez pas durant les beaux jours, car les guêpes pourraient vous mener la vie dure !

Bien que très esthétiques, certains végétaux ne seront pas adaptés à votre sol ou au climat de votre région : renseignez-vous au préalable.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

Choix du consentement

şehirler arası nakliyat