Eau calcaire : comment lutter contre ses effets néfastes ?

Lisez également

Si vous vivez dans une région calcaire, il ne vous est pas difficile de constater au quotidien les effets visibles du calcaire sur vos appareils électro-ménagers, vos installations sanitaires et votre vaisselle, sans parler des effets sur votre peau ! Mais connaissez-vous aussi les conséquences du calcaire sur le fonctionnement de vos appareils ? Fuites, pannes, dysfonctionnements divers et mauvaises odeurs sont bien souvent à imputer à cette substance, sans parler d’une conséquence moins connue : une hausse de vos dépenses énergétiques. Heureusement il existe des solutions efficaces pour lutter contre les effets néfastes du calcaire : filtres, adoucisseurs ou remèdes de grand-mère : on fait le point sur les méthodes qui marchent !

Eau calcaire : que faire ?

Qu’est-ce que le calcaire ?

Il s’agit d’une roche sédimentaire présente dans l’eau à l’état naturel. La composition du sol détermine si une eau est douce (peu calcaire), dure ou très dure (plus concentrée en sels de calcaire). Lorsque l’eau circule, est stockée ou est chauffée dans nos canalisations ou appareils, les sels de calcaire se déposent naturellement sur les surfaces et se transforment en calcite, provoquant un entartrage progressif des installations.

Quels sont les effets néfastes du calcaire dans la maison ?

Des signes qui ne trompent pas : voile blanc sur la vaisselle, manque de pression aux robinets

L’effet du calcaire le plus facile à constater est la présence de dépôts blancs sur sa vaisselle après l’avoir lavée, en particulier sur les verres, carafes et autre vaisselle en verre transparent. Si vous avez ce problème, c’est un signe qui ne trompe pas : votre eau est calcaire et ce voile blanc correspond à des résidus de calcaire (carbonate de calcium). Vous constaterez les mêmes traces blanches sur vos éviers et lavabos, au fond de votre bouilloire si vous utilisez de l’eau du robinet, et sur vos appareils électro-ménagers (cafetière, lave-vaisselle, lave-linge).

Un autre signe qui peut vous alerter sur l’entartrage de vos installations sanitaires : un manque de pression au robinet, résultant de l’accumulation de calcaire qui bouche les tuyaux et encrasse les robinets au point d’empêcher le bon écoulement de l’eau.

Malheureusement, ces petits inconvénients sont bien souvent les signes extérieurs d’un encrassement beaucoup plus important en profondeur, au cœur de la machine et de vos canalisations, susceptibles d’entraîner des problèmes plus graves et d’avoir des conséquences plus importantes.

Des solutions pour lutter contre le calcaire existent cependant et permettent, sinon d’éliminer totalement le calcaire chez soi, au moins de réduire sa présence. Filtres anticalcaires, bicarbonate de soude, anticalcaires galvaniques, il est nécessaire d’effectuer des tests pour évaluer les solutions les mieux adaptées à sa situation. Autre solution écologique et économique : acheter un adoucisseur d’eau sans sel que l’on branche directement sur l’arrivée d’eau de son logement.

Nous verrons quelques unes de ces solutions plus loin en détail dans cet article.

Un encrassement en profondeur des canalisations et appareils

Les dépôts de calcaire forment au fil du temps un film de plus en plus épais, qui encrasse durablement tout ce qui entre en contact avec votre système de distribution de l’eau et en particulier :

  • Vos canalisations et tuyauteries
  • Vos sanitaires (robinets, chasse d’eau, douche)
  • Votre chauffe-eau, chaudière, cumulus, et vos appareils de chauffage
  • Vos appareils électro-ménagers (lave-linge, lave-vaisselle, etc.)
  • À terme, tout votre système de plomberie va s’entartrer au point de provoquer des dysfonctionnements plus importants.
Nettoyage d'un robinet de salle de bain encrassé par les dépôts de calcaire
Nettoyage d’un robinet de salle de bain encrassé par les dépôts de calcaire

Fuites, pannes, dysfonctionnements et mauvaises odeurs

Parmi les dysfonctionnements les plus courants résultant de l’entartrage des réseaux sanitaires, on trouve :

  • Des bouchons au niveau des canalisations pouvant provoquer des fuites, des ruptures ou des refoulements d’eau responsables de dégâts des eaux dans votre maison ou celles de vos voisins.
  • Des pannes d’appareil dont le moteur, les circuits et les composantes sont complètement encrassés par le tartre gênant ou empêchant tout bonnement leur fonctionnement. Le calcaire diminue parfois de moitié la durée de vie des appareils, vous obligeant à les remplacer plus souvent.
  • Les dépôts de calcaire qui macèrent dans les canalisations sont également responsables de mauvaises odeurs dans la maison, et particulièrement dans les pièces d’eau (cuisine, salle de bain et toilettes).
  • Dans certains cas extrêmes, la présence de calcaire dans les canalisations peut provoquer l’apparition de sulfure d’hydrogène, un gaz toxique et dangereux caractérisé par son odeur d’œuf pourri, et qui peut entraîner des intoxications s’il est inhalé.

Sur un sujet connexe, lire également : eau de piscine trouble ou verte : causes et solutions

Surconsommation énergétique 

Les dépôts de calcaire entravent le bon fonctionnement de vos appareils sanitaires, vous obligeant par exemple :

  • À augmenter le thermostat du chauffage, qui chauffe moins bien ou met du temps à réchauffer une pièce
  • À laisser couler l’eau du robinet ou de la douche plus longtemps pour compenser la baisse de pression

L’accumulation de calcaire peut provoquer, nous l’avons dit, des fuites d’eau qui ne sont pas toujours visibles à l’œil nu, en particulier sur les lave-linges, lave-vaisselles ou w.c. dont les arrivées d’eau sont cachées – là aussi, on a vite fait de se retrouver avec une facture d’eau qui explose !

De plus, les appareils électriques entartrés perdent une bonne partie leur rendement habituel et surconsomment (parfois jusqu’à 60%) pour pouvoir fonctionner : cela a vite fait d’avoir un impact important sur votre facture énergétique !

Vous l’aurez compris, au-delà des désagréments et inconforts, le calcaire occasionne de nombreuses dépenses dans un foyer, et un gaspillage de matières premières et de matériel non négligeable. En un mot, l’empreinte écologique du calcaire dans une maison est très importante ! Nous avons établi la liste des inconvénients, dégâts et conséquences de l’entartrage des canalisations et des appareils par le calcaire, il est temps de se pencher sur la question des solutions.

Lire également : mauvaises odeurs des canalisations : les étapes pour les éviter et les éliminer

Quelles solutions pour lutter contre les effets du calcaire ?

Les solutions pour désentartrer ses canalisations et appareils

La première chose à faire lorsque l’on a des canalisations ou des appareils encrassés par le calcaire est de les nettoyer en profondeur, à l’aide de quelques techniques et produits.

Pour assainir ses canalisations, il existe des produits spécifiques très pointus, généralement à base d’acide de soude (attention, ils sont très toxiques et ne doivent être manipulés qu’avec des gants et un masque de protection) qui désinfectent en profondeur vos canalisations. Malheureusement ils ne sont pas écologiques et ne sont pas d’une grande aide en cas de bouchon. Ils peuvent même contribuer à créer des trous dans les canalisations s’ils stagnent du fait de dépôts trop importants.

Heureusement il existe également des solutions écologiques consistant à utiliser du bicarbonate de soude ménager mélangé à du vinaigre blanc, qui s’avère tout aussi efficace pour désincruster des canalisations ou des appareils électro-ménagers entartrés.

Souvenez-vous cependant que si les dépôts sont anciens et importants, seule l’intervention d’un plombier viendra à bout du problème.

Les mesures préventives pour empêcher que le calcaire ne se redépose.

Si vous avez réussi à vous débarrasser des dépôts de calcaire dans vos canalisations et vos appareils ménagers, ce n’est pas pour recommencer comme avant ! Il est temps de s’équiper de matériel efficace pour lutter contre de fléau !

Les adoucisseurs d’eau classiques

Une des solutions les plus connues et une des plus anciennes pour lutter contre les problèmes d’eau calcaire consiste à installer un adoucisseur d’eau dans sa maison. Branché sur l’arrivée d’eau et raccordé au système d’eaux usées de votre maison, ce dispositif nécessite l’utilisation de consommables, d’énergie et d’eau de rinçage pour fonctionner.

L’adoucisseur au sel fonctionne grâce à une résine échangeuse d’ions contenant du sel, il retient le calcium et le magnésium en les remplaçant par des ions sodium. L’inconvénient de cette méthode est que le produit utilisé n’est pas écologique, car il rejette une eau chargée en sel (saumure) dans les nappes phréatiques, ce qui est néfaste pour l’environnement, il est énergivore, et s’il est mal réglé, il peut devenir corrosif. L’eau de boisson est dégradée et il n’est pas conseillé de la boire.

Les adoucisseurs sans sel

Ils fonctionnent suivant différents procédés et brevets, qui jouent sur la polarisation des ions pour forcer la formation cristalline en aragonite plutôt qu’en calcite. Il existe aussi des systèmes qui injectent du CO2 dans l’eau pour « ramollir » le calcaire et le rendre plus soluble. Le résultat : plus de calcaire dans vos canalisations et appareils, comme par magie ! Attention, il peut rester des dépôts de minéraux, à ne pas confondre avec le calcaire : ils s’enlèveront d’un simple coup d’éponge sans avoir a utiliser de produits détergents agressifs.

Les minéraux sont bons pour la santé, un adoucisseur ne sert pas à améliorer sa qualité mais juste à lutter contre le calcaire.

1 – Les anticalcaires ioniques

Brevet de dernière génération, testé en Angleterre à grande échelle par la compagnie du gaz. L’effet de ce procédé s’est révélé très efficace d’après une étude indépendante menée sur 10 ans. C’est en faisant passer le flux de l’eau dans une barrière de champs électrostatiques que l’on en modifie les liaisons ioniques. Ce système curatif agit sur le calcaire déjà formé, même à 100°C : pas d’usure et sans entretien !

2 – Les anticalcaires galvaniques ou électrolytiques

Ce système utilise l’électrolyse pour modifier les liaisons ioniques de l’eau, pour empêcher la formation de calcaire. Le calcaire reste le même, mais on lui enlève son action incrustante de façon écologique pour un résultat aussi efficace que les systèmes ioniques. Le bémol des ions métalliques qui circulent dans l’eau reste une certaine usure de l’anode.

3 – Les anti calcaires électroniques

Même principe qu’un système magnétique, avec des champs électro-magnétiques. Certains modèles seront curatifs et plus efficaces que les magnétiques, il faudra veiller à bien choisir un modèle ayant fait ses preuves (concours Lépine, nombreux avis…).

4 – Les aimants ou filtres anticalcaires

En diminuant la charge électrique des ions de magnésium et de calcium responsables du tartre, ces aimants qui se posent sur vos canalisation, sont une autre façon efficace de solutionner le problème du calcaire. Eux aussi vont forcer la cristallisation en calcite, mais de manière moins durable. C’est une bonne solution à petit prix mais il faut bien veiller à ne pas choisir des systèmes trop petits ou se laisser berner par le nombre de gauss (le nombre de gauss n’est qu’un indice sur le champ et non sur la taille) ! Attention ce système n’est pas curatif : le calcaire existant ne sera pas ou très peu éliminé.

filtre anticalcaire pour robinet
Un filtre anticalcaire
5 – Les filtres anti calcaire

Il n’existe pas vraiment de « filtre anti calcaire » car le calcaire ne peut pas être filtré, on peut juste agir sur sa formation en jouant sur le calcium et le magnésium. Ainsi, on trouvera une gamme de filtres aux cristaux de polyphosphates dont les billes de cristaux chimiques retiennent une portion faible de calcium et de magnésium. Cette solution n’est pas à conseiller pour quelqu’un qui voudrait boire l’eau, les polyphosphates étant assez controversés et présents dans de nombreux produits alimentaires. Une utilisation correcte sans surdosage pour la santé avec les autres produits de consommation semble difficile.

Les filtres efficaces et utiles sont en fait les filtres sédiments, filtres au charbon actif ou encore filtres rétro lavables (auto nettoyants). Ils permettent de retenir physiquement les boues, les impuretés les plus grosses issues des formations de dépôts dans les canalisations publiques, des fuites, vétustes, oxydées… et pour le charbon actif, certains éléments indésirables comme le chlore, les pesticides, les métaux lourds…

Les remèdes de grand-mère

Nous l’avons déjà mentionné, un mélange de bicarbonate de soude ménager et de vinaigre blanc (source) fait des merveilles pour détartrer les canalisations, mais aussi les appareils électroménagers – n’hésitez pas à « nourrir » régulièrement vos canalisations de ce mélange et de bien faire couler l’eau pour un assainissement complet.

Le yaourt, grâce à ses bactéries probiotiques, est également un très bon assainisseur de canalisations et nos grands-mères ne se trompaient pas lorsqu’elles vidaient régulièrement le contenu d’un pot dans leurs toilettes ou siphons (idéal s’ils ont dépassé la date de péremption et ne sont plus consommables).

Enfin, une coquille d’huître bien lavée au fond de votre bouilloire attirera les résidus de calcaire pour une bouilloire nette et un thé dans résidus blanchâtres.

Le calcaire est une calamité pour nos canalisations et notre porte-monnaie, mais pas une fatalité ! Vous l’aurez compris, les industriels se sont saisis du problème et ont su apporter des solutions efficaces pour en venir à bout. Faites vos recherches et trouvez celle ou celles qui vous conviennent, et le calcaire ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir !

Conclusion : si votre but est d’obtenir une eau parfaite pour la cuisine et d’éviter l’utilisation de bouteilles plastique, il faudra opter pour un purificateur d’eau.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

Quelles couleurs pour une véranda lumineuse ?

Le bureau d’études MSI Reports remarquait récemment que l’on construit entre 70 000 et 80 000 vérandas neuves annuellement en France....

Comment nettoyer et entretenir la toile d’un store banne ?

Lorsque l’on choisit un store banne pour son logement, on prend en compte différents critères dont la qualité et la couleur...

Mettre en valeur sa verrière d’intérieur : 14 idées originales

Grande tendance de la décoration intérieure contemporaine, la verrière d’intérieur est très appréciée car elle ouvre les perspectives et fait rentrer...

Serrure connectée : comment ça marche ?

La maison connectée est une des grandes révolutions des 10 dernières années en matière d’équipement du logement et il est de plus...

Des portes stylées pour un intérieur moderne

Qui dit intérieur moderne dit un espace étudié pour être fonctionnel et épuré et dont la décoration est généralement à tendance...

Comment laver et entretenir un peignoir ?

Vêtement symbole du confort absolu et d’un luxe devenu un temps désuet, le peignoir est à nouveau à la mode. Il évoque...

12 solutions de rangement pratiques et design pour la maison

Fonctionnalité et design sont les maîtres mots des intérieurs contemporains, les concepteurs de mobilier et de solutions de rangement le savent...

12 conseils et astuces pour moderniser un salon

Le salon est une pièce centrale de la maison qui sert aussi bien à recevoir ses amis autour d'un apéritif dinatoire...