La finition traditionnelle ultime d’un parquet: c’est la vitrification. Il s’agit ici de l’application d’un vernis sur le parquet. Toutefois, comme toutes les finitions pour bois et comme le parquet huilé, le vernis s’use au fil du temps et le parquet perd donc de son lustre et de sa beauté. Il est donc utile parfois de faire un rajeunissement de son parquet afin de protéger ce dernier contre une usure inéluctable mais aussi pour qu’il conserve son éclat dans le temps.

Nous allons voir ici que cette étape de rajeunissement se passe en plusieurs actes et s’effectue au biais de deux produits faciles à utiliser: un produit nettoyant pour parquet et un autre pour le polir (le lustrer).

Quelles étapes pour vitrifier un parquet ?

1. Commencez par nettoyer en profondeur le parquet

Étape très importante du rajeunissement d’un parquet: débarrassez le plancher de toutes les poussières et d’une manière générale toutes les impuretés qui peuvent venir  s’immiscer entre les interstices du plancher.

Protégez les plinthes

A l’aide d’un papier protecteur pour plinthes que vous pourrez trouver dans le commerce, protégez les plinthes qui ne devront pas êtres nettoyées (uniquement le plancher). Idem pour tout ce viendrait se positionner au niveau du parquet et qui pourrait entraver le bon nettoyage de ce dernier. Bien entendu, retirez tous les tapis, et meubles afin d’avoir une vue d’ensemble dégagée.

2. Application d’un produit de nettoyage pour parquet

Utilisez un produit nettoyant de type professionnel pour parquet vitrifié. Les produits pour parquet sont réalisés à base de soude alcaline et qui nécessite donc de porter des gants car la solution est corrosive ! Veillez à bien agiter la bouteille avant son utilisation.

Choisissez un nettoyant pour parquet vitrifié si possible écologique

Privilégiez les produits qui s’utilisent au pulvérisateur et ce dans une optique de facilité d’utilisation.

Démarrez donc l’étape de pulvérisation en vous assurant de pulvériser équitablement la surface du parquet. Laissez agir quelques minutes seulement et passez ensuite le parquet à la monobrosse que vous pourrez louer à la journée ou à l’heure selon vos besoins. N’oubliez pas de demander des patins pour parquet lors de la location de la monobrosse. Si votre parquet est très sale, passez 2 ou 3 fois le parquet à la monobrosse. S’il est en bon état une fois suffit retirer un maximum d’impuretés. Si vous ne souhaitez pas effectuer ces travaux par vous-même, vous pouvez par exemple faire une demande de devis sur avoirundevis.fr.

une monobrosse électrique pour nettoyer son parquet

Laissez sécher environ une heure pour passez à l’étape suivante de rinçage.

Pour ce faire on rincera à l’eau claire avec une simple serpillère. N’hésitez pas passer plusieurs fois la serpillère afin de débarrasser le parquet du produit nettoyant. Au début vous allez obtenir une mousse qui prouve qu’il reste encore du produit nettoyant. Repassez donc plusieurs fois la serpillère jusqu’à ce que cette mousse disparaisse. Ceci est essentiel pour passer à l’étape finale suivante.

3. Etape de rajeunissement du parquet

Il convient tout d’abord de choisir le bon polish. Privilégiez un polish incolore à base d’eau qui ne jaunit pas (demandez conseil à votre revendeur). La dernière chose que l’on souhaite est de modifier la couleur de son parquet, assurez-vous donc que le polish n’apporte un contraste de tons non désiré. Il devra être également sans odeurs si vous comptez réutiliser rapidement votre parquet.

Agitez bien la solution et commencez par verser quelques verres de polish directement sur le parquet.

A l’aide d’un balais serpillère on démarrera donc la phase de répartition du polish sur toute la surface du parquet. On veillera à ne pas oublier les angles et les coins, les bords de plinthes etc.. Regardez votre parquet de biais pour vérifier d’avoir bien couvert toute la surface et faire ainsi en sorte que la brillance et l’éclat soient uniformément répartis de bout en bout du parquet. Dans le cas inverse vous aurez des parties qui apparaîtront comme mat et d’autre brillantes, ce qui est assez disgracieux vous en conviendrez.

Source: starwax

Au-delà de la brillance c’est bel et bien de protection qu’il s’agit ici avec une couche protectrice qui agit comme un hydrofuge / oléofuge pour pierre naturelle. Le principe est de créer un film de protection afin de retarder l’entrée de liquide et limiter la pénétration des rayures.

Laissez sécher quelques heures – 3 à 4h environ – et passez ensuite une seconde couche. Attendez ensuite un grosse journée (environ 12h) et voilà vous pouvez à nouveau marcher sur votre beau parquet plus neuf que jamais !

Pour l’entretien au quotidien, évitez tous les produits décapants et corrosifs qui viendront entamer la couche de protection et viendront ternir l’aspect général de votre parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom