Mousses acoustiques : à quoi servent-elles et comment les poser ?

Lisez également

Ah les nuisances sonores…dans notre monde citadin hyper connecté il faut bien avouer qu’elles sont partout et nous gâchent souvent la vie. C’est bien sûr encore pire lorsque celles-ci envahissent notre domicile, nous rendant la vie infernale. Voisins bruyants, bruits de machines, hurlement des ambulances dans la rue, et on ne parlera pas de votre fils ainé qui écoute sa musique à fond dans sa chambre ! Lorsque tout cela devient invivable, il faut réagir et trouver des solutions d’isolation phonique pour ses murs, son plafond ou son sol qui permettent de limiter la propagation des sons et redonnent une acoustique agréable à votre maison. Les mousses acoustiques sont une excellente solution d’isolation phonique et se déclinent dans divers matériaux, formes et finitions pour des usages variés. Nous allons voir quels sont les différents types de mousses acoustiques, leurs applications dans la maison et comment les poser. 

A quoi servent les mousses acoustiques ?

Les mousses acoustiques, qu’est ce que c’est ? 

Se présentant sous forme de plaque, la mousse acoustique permet, lorsqu’elle est utilisée comme un isolant dans l’habitat, d’absorber, grâce à sa densité, les vibrations sonores à l’origine de la propagation du bruit, qu’il vienne de l’intérieur ou de l’extérieur. Le son se retrouve littéralement piégé dans la matière (polyuréthane, mélamine ou caoutchouc selon les modèles) et est étouffé pour n’en ressortir que fortement atténué, résultant en une amélioration significative de l’acoustique de la pièce.

Lire également sur un sujet proche : isolation des fenêtres : 10 conseils et solutions pratiques

Déterminer l’origine du bruit 

A moins que vous ne cherchiez à isoler les autres (votre famille, vos voisins) des bruits que vous produisez (si vous avez un groupe de musique et que vous souhaitez répéter dans votre salon par exemple, ou encore que vous avez une salle de cinéma privative), dans la plupart des cas, les démarches d’isolation acoustique ont pour but de s’isoler des bruits provenant « des autres », que cela soit la personne située dans une autre pièce ou un voisin de l’autre côté du couloir ou au bout du jardin.

Une des étapes essentielles du processus d’amélioration de l’isolation acoustique de votre domicile est l’étude approfondie de la nature et de la provenance des bruits pour mieux cerner vos besoins.

Qu’entend-on par nuisance sonore ? Il peut s’agir :

  • D’un bruit constant de circulation ou de vie citadine (sirènes des pompiers, brouhaha d’une terrasse au rez-de-chaussée de l’immeuble, travaux en cours, etc.)
  • Des nuisances sonores imposées par les voisins (éclats de voix, choc de talons sur un parquet, musique, etc.) dont vous ne parvenez pas à vous isoler.
  • D’un bruit de machine chez vous (pompe à chaleur, climatisation, etc.), chez vos voisins ou dans les parties communes de l’immeuble.
  • D’un phénomène d’écho ou de réverbération sonore dans une ou plusieurs pièces de votre domicile.
  • Etc.

Comme vous pouvez le constater, le bruit prend de multiples formes et une fois que vous aurez identifié clairement l’origine et la nature du désagrément sonore, vous serez en mesure de trouver des solutions pour l’atténuer ou vous en isoler du mieux possible. Il suffit parfois de changer ses fenêtres pour des modèles plus récents équipés de triple vitrage vous isolant parfaitement des bruits de circulation par exemple. Dans d’autres cas, des rideaux ou des tapis auront pour effet immédiat d’absorber les sons et d’éliminer les problèmes de resonance sonore dans une pièce.

Dans de nombreux cas, cela ne suffira pas et il vous faudra faire appel à des techniques et des matériaux plus pointus pour isoler vos murs, plafonds ou sols. Les mousses acoustiques sont une excellente solution d’isolation acoustique. Voyons de plus près les différents types de mousse acoustique existants pour une utilisation à domicile.

Lire aussi : 6 astuces et solutions pour bien isoler une toiture

Différentes gammes de mousses acoustiques et leurs applications 

La mousse acoustique en polyuréthane

Grâce à sa structure à pores ouverts, elle absorbe les ondes sonores efficacement et offre un bon rapport qualité prix. Sa souplesse et sa polyvalence lui permettent d’être utilisée dans de multiples applications du sol au plafond.

Une mousse acoustique en polyuréthane

La mousse « alvéolaire » ou alvéolée

Elle a pour but de diminuer la résonance et les phénomènes d’écho parfois présent dans une pièce. Sa structure permet de capturer et amortir le bruit et d’obtenir une acoustique agréable. Très polyvalente, elle est très facile à travailler du fait de sa légèreté. Notez cependant qu’elle n’est pas très efficace pour isoler des murs des bruits extérieurs et n’est pas conseillée pour ce type d’usage.

La mousse anti-bruits ‘face lisse’

Elle aussi en polyuréthane, offre une bonne efficacité dans la lutte contre les bruits tout en conservant une apparence plane, contrairement à la mousse alvéolaire. Elle est particulièrement efficace lorsque l’on souhaite réduire le passage des bruits à travers une paroi ou un mur.

La mousse  phonique « composite »

d’une densité trois fois supérieure à la mousse alvéolaire, est conçue pour lutter contre les ondes de transmission à savoir le bruit qui passe à travers une paroi ou un mur. Elle est donc essentiellement utilisée en construction ou rénovation sur les toitures, combles, planchers et murs. On l’utilise aussi  pour permettre l’isolation phonique des machines telles qu’une pompe à chaleur, une climatisation ou encore des volets roulants.

Ces trois catégories de mousses, alvéolaire, face lisse et composite sont les plus utilisées chez les particuliers. D’autres mousses acoustiques peuvent être utilisées dans contextes plus spécifiques :

La mousse polyuréthane « étanche »

Certaines mousses en polyuréthane sont traitées pour être totalement étanches, ce qui permet un usage en extérieur, pour créer par exemple un écran acoustique pour s’isoler de voisins bruyants.

La mousse dense de caoutchouc

Elle est aussi préconisée pour ce type d’usage car elle est étanche et imputrescible, résistante aux chocs et aux UV. Installée entre deux grillages, elle crée un panneau anti-bruits très efficace pour une entente (dans les deux sens du mot !) retrouvée avec vos voisins.

Les kits « rénovation »

De nombreux produits aux propriétés isolantes acoustiques sont développés pour les particuliers vivant dans un immeuble mal insonorisé où les nuisances sonores sont un problème récurent. Bruits de pas au plafond, cloisons trop fines qui laissent entendre les conversations, canalisations bruyantes, etc. : à chaque désagrément sonore doit correspondre un produit spécifique permettant de limiter le passage du bruit. Il existe ainsi des kits rénovation qui permettent d’isoler phoniquement les murs, les sols, les plafonds ou encore les tuyauteries : mousses caoutchouc à cellules fermées, mousse à forte densité, mousse de remplissage, mousses pour carrelage, mousse pour tuyauterie…tout est étudié pour garantir une meilleure qualité de vie aux occupants.

Il est essentiel de bien étudier les propriétés et spécificités de chaque type de mousse acoustique afin de faire le bon choix parmi la porno pléthore de produits existant sur le marché. N’hésitez pas à consulter des sites spécialisés en mousse acoustique made in France pour bien vous renseigner.

Différentes techniques de pose

Les plaques de mousse autocollantes

En général, les mousses acoustiques sont autocollantes, ce qui les rend très facile à appliquer par simple collage sur un mur, un sol ou un plafond qu’elle qu’en soit la nature, puisque la plupart conviennent aussi bien à du béton, du placo, ou de la brique.

Il est impératif de les poser sur une surface propre et aussi lisse que possible, et de prendre soin de ne pas créer de plis ou de bulles en enlevant le film autocollant progressivement et en vous aidant au besoin d’un maroufleur pour lisser la plaque de mousse petit à petit. Notez que cette mousse autocollante est une très bonne solution pour les locataires vivant en collectivité qui souffrent des nuisances sonores et souhaitent une solution non invasive (pas besoin de percer ou de fixer définitivement la mousse) pour s’isoler efficacement des bruits.

Coller des plaques de mousse acoustique

Certains fabricants de plaque de mousse préconisent une pose nécessitant une colle spécifique. Celle-ci est facile à utiliser et se pose au pinceau directement sur la surface à isoler. Là encore, la pose de la mousse doit se faire soigneusement et avec l’aide d’un maroufleur pour éviter plis et bulles, mais c’est un travail très simple et rapide qui aura l’avantage d’être plus durable que la méthode autocollante.

Fixer à l’aide de crochets

Il existe également des plaques de mousse à fixer à l’aide de crochets vendus avec le produit. Cette méthode implique bien sûr de percer les murs pour fixer les crochets auxquels la mousse sera suspendue.

Si vous avez des problèmes de nuisances sonores, la lecture de cet article doit vous avoir apporté un certain soulagement car dans la plupart des cas, les mousses acoustiques offrent une véritable solution et améliorent sensiblement les désagréments rencontrés. Dans certains cas, la pose de quelques plaques acoustiques aux bons endroits suffira à solutionner le problème. Dans d’autres cas, il faudra veiller à multiplier les solutions d’isolation pour vous offrir un vrai confort acoustique indispensable à une vie épanouie.

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles