Le chauffage au bois revient en force tandis que le chauffage au granulé connaît lui un fort développement, tendance qui se confirme depuis plusieurs années.

Ce retour aux sources avec l’utilisation d’un poêle – traditionnel ou à pellets – qui pouvait passer au départ pour une mode est davantage devenu une nécessité face à l’explosion du prix du fioul, lourdement grevé par les taxes gouvernementales.

Mais aussi à cause de la méfiance croissante vis-à-vis de l’électricité, déjà très chère, qui risque elle aussi de connaître une véritable flambée des prix si la France tourne le dos au nucléaire, alors qu’elle n’a aucune alternative. Le gaz, quant à lui, ne cesse d’accumuler des augmentations que les pouvoirs publics ne prennent même pas la peine de justifier.

Un poêle en brique et sa plaque de sol pour poêle

Le bois semble donc être devenu une valeur sûre et, transformé ou non, le moins cher parmi les énergies utilisables pour le chauffage. Il est facile à se procurer et, sous forme de granulé, de volume raisonnable à stocker. La vente des poêles connaît ainsi une courbe ascendante assez spectaculaire. Outre leur efficacité, les designs variés du plus rustique au plus moderne, en passant par le kitsch, permettent à chacun de trouver le modèle qui lui plaît et qui s’accorde bien avec sa décoration intérieure.

Il faut cependant prendre des précautions lors de la pose de votre poêle et toujours garder à l’esprit que l’environnement doit être adapté aux plus hautes températures et cela inclut le sol. C’est la raison pour laquelle vous allez devoir vous équiper avec une plaque de sol qui est obligatoire dans la majorité des cas.

Pourquoi doit-on utiliser une plaque de sol pour un poêle moderne ?

  • Pour une obligation de sécurité

La fonction première d’une plaque de sol pour un poêle est de protéger votre sol et cela n’a rien à voir avec le type de poêle que vous utilisez, rustique ou moderne, à bois ou à pellet.  Si le revêtement de votre sol est en bois brut, parquet, stratifié, linoléum, moquette ou tout autre matériau inflammable, la plaque de protection de sol est obligatoire. En cas de contact avec le sol, une braise pourrait provoquer un début d’incendie et la plaque est la seule solution pour garantir votre sécurité. Elle protège également votre sol de la chaleur dégagée par le bas du poêle.

Si vous avez un poêle à bois, vous allez devoir régulièrement l’ouvrir pour le recharger en combustible ou pour réarranger les bûches pour stimuler le feu. Vous courez le risque qu’il y ait des projections de braises ou juste qu’elles tombent au moment où vous enfournez une bûche. Sur un sol en parquet ou pire, en lino, c’est immédiatement une brûlure, voire un trou, voire un début de feu si vous ne vous en rendez pas compte tout de suite.

Le carrelage, lui, risque moins les brûlures mais s’il est clair ou granuleux, les cendres, la suie et les petites braises vont le noircir. D’autant que si vous avez un poêle à pellet, lorsque vous l’ouvrez pour vider le réservoir à cendres ou pour nettoyer la vitre, les minuscules poussières résultant de la combustion des granulés vont s’incruster dans la surface de votre carreau et la serpillère ne suffira pas à les déloger. Vous aurez à l’usage un carrelage qui paraîtra sale et négligé.

Un poêle à bûche et sa plaque de sol en verre pour poêle
  • Pour préserver votre sol du poids du poêle

Les poêles sont lourds et impriment leurs marques dans les sols flexibles comme le parquet ou le lino. Non seulement votre poêle va s’enfoncer dans le sol et la chaleur qu’il dégage vers le bas va se rapprocher dangereusement d’un revêtement fragile, mais cela risque en plus de déséquilibrer le poêle. En effet, la plaque permet la répartition du poids sur l’ensemble de sa surface et la possibilité de conserver la base de votre poêle parfaitement à l’horizontale.

  • Pour l’esthétique

Les modèles de plaques sont extrêmement variés et vous aurez l’embarras du choix. Elles sont aussi conçues en pensant à la décoration de votre intérieur et déclinent de nombreuses formes et couleurs. Ajouter une plaque en dessous de votre poêle même avec du carrelage, vous permet de « l’habiller » et de donner un meilleur effet à votre pièce.

  • Pour la propreté

Quel que soit le type de votre sol et le combustible de votre poêle, il sera toujours plus facile de faire le ménage en passant un coup de balayette sur une plaque bien lisse que sur un sol présentant des aspérités et des interstices dans lesquels se glissent aisément les poussières fines.

Quelle doit être la taille de votre plaque de sol pour poele ?

La dimension de votre plaque de sol dépend bien sûr de la surface qu’occupe votre poêle. Pour être efficace, elle doit dépasser au minimum de 30 centimètres sur les côtés et derrière et 50 centimètres devant.

Il en existe de toutes les formes mais toutes ne seront pas compatibles avec l’emplacement où va se trouver votre poêle. Vous pouvez aussi vous en faire fabriquer une sur mesure. Il est possible d’en réaliser avec un angle pour remonter à l’arrière et couvrir le mur. Vous pouvez choisir la forme que vous voulez mais gardez toujours en tête les dimensions minimales requises.

Il est évident qu’avec du bois, les projections de braises peuvent être supérieures aux 50 centimètres mais un poêle n’est pas conçu pour rester ouvert, donc vous veillerez à ce que cela n’arrive pas au moment précis où vous l’ouvrez pour le recharger.

Quels sont les différents types de plaques de sol pour poêles ?

Vous trouverez des plaques de sol dans des matières variées : verre trempé securit, acier, marbre, ardoise, pierre, carrelage, acier inox… Les couleurs aussi sont diverses, et tout est question de goût et de déco.

Source: vitre-insert-cheminee.fr. Voir un grand choix de plaques de sol pour poêle

Les plaques que vous trouvez sur le marché dans des magasins spécialisés ou dans les rayons dédiés des grandes surfaces sont toutes conçues dans des matériaux capables de résister à des chaleurs supérieures à 200° C. Si une braise, quelle que soit sa taille les atteints, elle peut se consumer sans les affecter, ni laisser aucune trace. La norme en vigueur est la NF P92-507.

Les plaques sont fabriquées d’une épaisseur suffisante pour pouvoir soutenir votre poêle et répartir son poids de manière parfaitement uniforme.

Pour ce qui est de l’entretien, un simple balayage suffit et de l’eau savonneuse lorsque vous faites le ménage plus à fond pour bien évacuer les suies susceptibles de coller un peu à la plaque.

Ne négligez jamais la plaque de sol qui va venir soutenir votre poêle car il en va de votre sécurité. Trop d’accidents domestiques arrivent chaque année à cause de poêle mal installés, occasionnant des dommages souvent graves et des victimes qui auraient pu être évitées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom