Quelle est la différence entre un architecte et un maître d’œuvre ?

Lisez également

Lorsque l’on s’apprête à faire construire ou à mener des travaux de grande ampleur dans sa maison, il est bon de s’entourer de professionnels dont l’expertise sera essentielle au bon déroulement du chantier. Mais il est parfois difficile de savoir à quelle profession faire appel tant les métiers de la construction et de la rénovation font intervenir des fonctions aux différences subtiles. Si l’on prend un architecte et un maître d’œuvre, tous deux ont leur fonction sur un chantier, mais en quoi leur mission et leurs responsabilités diffèrent-elles ?

Cet article lève le voile sur les points communs et les différences entre un architecte et un maître d’œuvre, dont les métiers et les fonctions sont proches mais divergent par certains aspects. Si l’on veut garantir le bon suivi du chantier en cours, autant s’entourer des bonnes personnes !

différence entre un architecte et un maitre d'œuvre
Faut-il choisir un architecte plutôt qu’un maître d’œuvre et pour quelles raisons ?

Qu’est ce qu’un architecte et un maître d’œuvre ?

Un architecte est une profession règlementée dont la fonction principale consiste dans l’art de la conception des bâtiments depuis l’étude jusqu’à la réalisation technique.

Maître d’œuvre n’est pas une profession règlementée. Le maître d’œuvre est chargé par le maitre d’ouvrage (généralement vous) de la conduite opérationnelle du chantier en fonction du cahier des charge (coûts, délais, choix techniques etc.). Il peut aussi s’occuper de la conception et des études relatives aux travaux. Son rôle consiste à s’assurer que les travaux se déroulent sans encombre. Dans certains cas, l’architecte peut devenir maître d’œuvre, et dans d’autres seul un maître d’œuvre sera nécessaire. Notez cependant que dans les chantiers d’habitation de plus de 150m2 nécessitant un permis de construire, l’emploi d’un architecte DPLG est obligatoire.

Des missions qui se superposent 

Dans bien des cas, les missions de l’architecte et du maître d’œuvre se superposent, depuis la conception jusqu’à la réalisation et au suivi post livraison.

Leurs domaines d’intervention communs :

  • conception personnalisée du projet (dessin des plans, etc.)
  • montage administratif du dossier (permis de construire, etc.)
  • réalisation du dossier technique du projet
  • sélection des entreprises et artisans du bâtiment en charge des travaux parmi leur réseau après appel d’offre 
  • calendrier et organisation des travaux
  • suivi et coordination des travaux 
  • contrôle et réception des travaux
  • suivi post livraison
  • etc.

Lire également : 8 astuces pour payer moins cher sa maison ou son terrain !

Des obligations et des devoirs en commun

L’architecte et le maître d’œuvre sont tous les deux tenus par des devoirs et obligations :

  • Le devoir de conseil auprès du maître d’ouvrage concernant les différents aspects du chantier : contraintes, options, efficacité, prix, etc.
  • L’obligation contractuelle qui assure au maître d’ouvrage la bonne réalisation des travaux pour lesquels le professionnel a été embauché.

Ils sont également tenus à trois obligations en tant que constructeur qui les obligent à réparer les dysfonctionnements et dommages :

  • Obligation de parfait achèvement pour les dysfonctionnements signalés au cours de l’année qui suit les travaux.
  • Obligation de bon fonctionnement (ou garantie biennale) pour les dysfonctionnements ou dommages signalés dans les deux ans qui suivent les travaux.
  • Obligation décennale pour les dommages compromettent la solidité du bâti dans un délai de 10 ans après réception des travaux.

Missions identiques, devoirs et obligations identiques : architecte et maître d’œuvre sont décidément sur des terrains communs, et pourtant comme nous allons le voir il existe des différences qui font qu’on a parfois besoin de leur intervention conjointe.

Ne manquez pas cet article : Quelle est la surface de terrain idéale pour construire une maison ?

Les principales différences entre un architecte et un maître d’œuvre   

Formation

Une des principales différences entre un architecte et un maître d’œuvre est que les architectes représentent une profession réglementée qui nécessite l’inscription à un ordre et est issu d’une formation universitaire précise. On parle là d’un métier en bonne et due forme.

Maître d’œuvre est plus une fonction qu’un véritable métier. Il ne requiert aucun diplôme ni aucune qualification précise même s’il fait intervenir à bien des égards comme nous l’avons vu les mêmes compétences qu’un architecte. 

Tous les architectes sont maître d’œuvre mais tous les maître d’œuvre ne sont pas architectes de formation.

Compétences

De part sa formation qui développe une sensibilité artistique et des qualités de création conceptuelle, un architecte est aussi un artiste qui peut en cela mettre en œuvre une valeur ajoutée artistique et conceptuelle à un projet et le rendre plus personnalisé et moins ‘monnaie courante’. Il est aussi capable d’intégrer le projet individuel de son client dans un contexte paysager et urbain pour assurer une harmonie d’ensemble du projet.

Un maître va souvent avoir un savoir-faire beaucoup plus technique qu’esthétique, ce qui a bien sûr sa valeur mais peut parfois manquer lorsqu’on souhaite donner à sa construction ou sa rénovation un ‘petit plus’.

Un dernier point : si l’on touche à la structure d’un bâtiment, par exemple casser un mur porteur, il est obligatoire d’embaucher un architecte DPLG qui saura mieux que le maître d’œuvre calculer les risques et éviter les malfaçons.

Cout d’intervention 

Dans les deux cas, architecte et maître d’œuvre sont rémunérés par rapport à un taux (généralement situé entre 3 et 8%, parfois plus pour un architecte) sur le montant global des travaux.

Attention cependant, le maître d’œuvre se fait parfois payer par les entreprises choisies pour les travaux des rétro-commissions, alors que l’architecte n’en a pas le droit sous peine d’exclusion de l’ordre des architectes.

Vous l’aurez compris, architecte et maître d’œuvre marchent un peu sur les plate bandes l’un de l’autre et ont beaucoup de compétences et de responsabilités en commun sur un chantier de construction ou de rénovation. Faites votre choix en fonction de la nature et de la taille de votre projet, de votre ambition créatrice et de votre budget !

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles

Choix du consentement

şehirler arası nakliyat