Verrière : la tendance déco atelier moderne

Lisez également

Follement tendance, la verrière donne une touche industrielle et artistique aux intérieurs les plus fades. On l’adore pour ses qualités esthétiques, son côté chic et cosy, mais pas seulement : en jouant sur la transparence et la perspective, elle redessine l’espace, illumine les pièces sombres, et délimite sans enfermer. Et le plus beau, c’est que grâce aux kits, elle est aussi facile à installer !

Et la lumière fut !

La verrière n’a pas son pareil pour illuminer l’espace. Elle remplace les murs, laisse pénétrer les rayons du soleil dans des recoins sombres et fait circuler la lumière. Elle permet de décloisonner l’espace, par exemple pour rendre une pièce aveugle claire et agréable à vivre. Ou, au contraire, on peut s’en servir pour délimiter un espace ouvert sans l’enfermer. Redéfini et inondé de lumière, l’intérieur paraît immédiatement plus spacieux. La verrière donne en effet une impression de volume qui transforme les espaces étriqués, et structure les grandes pièces sans occulter la perspective.

Outre son caractère fonctionnel, la verrière est un atout déco : elle a un don unique pour changer l’ambiance d’un intérieur sans le modifier complètement. Elle évoque les ateliers d’artistes, les lofts new-yorkais, et les usines désaffectées… les bleus de travail en moins !

Où installer une verrière d’intérieur ? 

Avec la verrière, il n’y a pas de limite ! Elle s’installe dans toutes les pièces : pour isoler la chambre de la salle de bain ou du dressing, créer un coin bureau ou faire pénétrer la lumière dans une entrée sombre. Elle peut aussi remplacer une porte coulissante, ou, en version petit format, être installée en imposte.

Comme elle fournit une isolation phonique et thermique précieuse, la verrière permet d’aménager un bureau dans une chambre ou un salon, pour travailler au calme, ou d’ouvrir une salle de bain sur une suite parentale tout en conservant la chaleur nécessaire pour prendre une douche dans le plus grand confort. Dans ce cas, la verrière crée un cocon enveloppant, surtout quand on choisit du verre dépoli ou qu’on l’accompagne de rideaux.

Lire sur un thème proche : mettre en valeur sa verrière d’intérieur : 14 idées originales

Mais la plus grande fan de la verrière, c’est sans doute la cuisine ouverte. Très à la mode, elle a décomplexé la cuisine, en faisant une véritable pièce à vivre. Mais, si elle est conviviale, elle a aussi des inconvénients : les odeurs de cuisson se répandent dans le salon, imprégnant textiles et tapis. Parfois, une séparation vitrée s’impose ! Elle permet de conserver l’aspect « partage » de la cuisine ouverte : le cuisinier ou la cuisinière n’est pas isolé·e des autres convives pendant la préparation du repas. On se sent tout de suite moins seul pour faire la vaisselle ! Faire réaliser une verrière sur mesure devient alors évident pour optimiser l’espace de circulation dans la cuisine et imaginer toutes sortes de fonctionnalités qui rendent la vie plus facile au quotidien. Intégrez par exemple un passe-plat à votre verrière, pour éviter les allées et venues entre cuisine et salle à manger.

Les différents types de verrières

L’autre avantage de la verrière, c’est son caractère modulable.

Elle peut occuper tout l’espace vertical, ou simplement la moitié supérieure : c’est la version la plus populaire, posée sur un bar entre cuisine et salon, par exemple.

L’imposte, fixée sur les quatre côtés, est de dimensions plus modestes, mais pratique pour illuminer une pièce sombre ou aveugle. La verrière peut être fixe, comme une véritable cloison, ou coulisser pour faire communiquer les espaces. On peut également l’imaginer avec un retour d’angle, ce qui est pratique pour créer un coin bureau. La verrière de toit, quant à elle, offre un magnifique éclairage zénithal. Il faut bien entendu qu’elle soit équipée d’un store motorisé, pour ne pas cuire au soleil !

Avec la verrière, on peut oser !

La verrière, en kit ou sur mesure, offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Vous voulez adoucir le caractère industriel de votre verrière ? Optez pour le blanc à la place du traditionnel noir, et votre verrière se fondra dans votre décoration. Vous souhaitez davantage d’intimité ? Choisissez un verre opaque, sablé, dépoli ou martelé, qui vous permettra de cacher sans assombrir… et même, pourquoi pas, un verre coloré ou à motifs. Vous pouvez aussi jouer sur le nombre et la disposition des carreaux, pour un style minimaliste ou plus exubérant.

N’hésitez pas à jouer sur les matériaux : l’acier et l’aluminium, en version noir ou effet rouille, sont indispensables pour un esprit loft, tandis que le bois a un look plus authentique et naturel. Et, si vous avez une hauteur sous plafond importante, vous pouvez envisager l’installation d’une verrière avec toit, à la façon d’une serre ou d’une véranda d’intérieur, qui vous permettra de créer un espace vraiment délimité et plein de caractère.

Installer soi-même sa verrière : c’est possible sans être un pro du bricolage !

La verrière a aujourd’hui été démocratisée par les fabricants, qui proposent des kits pré-montés dans leurs ateliers à des tarifs abordables. Il faut compter moins de 300 euros pour une imposte, et à peine plus pour une verrière fixe posée sur une demi-cloison. Faciles à transporter et à manipuler, les verrières en kit se posent rapidement. Le processus se fait en trois grandes étapes : l’installation du cadre de finition, la pose du châssis, et l’assemblage des vitrages. Les vitres étant lourdes et fragiles, mieux vaut être à deux.

Côté matériel, il vous faudra au minimum un mètre, un niveau, un tournevis, un maillet, et une visseuse électrique. Et des gants, pour vous protéger ! Sachez que les verrières amovibles sur vérins sont plus faciles à installer que les verrières sur rail. La première solution ne nécessite pas de percer le sol ou le plafond : elle est donc idéale pour les locataires. Les rails, en revanche, doivent être fixés sur le plafond. Dans ce cas, la perceuse est indispensable !

Vu sur Pinterest

Verrière en kit ou sur mesure ? 

Si vous créez une nouvelle ouverture, les kits prêts à poser sont parfaits : il vous suffit de percer selon les dimensions de la verrière choisie. Mais attention, votre mur doit être suffisamment solide ! S’il s’agit d’un mur porteur, vous n’avez pas le choix : consultez un spécialiste. Il posera une poutre métallique au-dessus de la verrière, pour conserver l’intégrité de la structure. Et, évidemment, assurez-vous qu’il n’y a pas d’électricité dans le mur avant de vous armer de votre masse et de votre burin.

Le sur-mesure s’impose quand on souhaite installer une verrière sur une séparation existante, comme un bar, une demi-cloison ou une imposte. Pour les grands espaces et les intérieurs atypiques, mieux vaut faire appel à un professionnel si vos compétences en bricolage laissent à désirer. Même chose si vous avez craqué pour une verrière d’atelier de récupération !

Pour aller plus loin dans le style atelier

Si vous voulez donner une allure résolument industrielle à votre intérieur, jouez sur les matériaux et les textures. Dans la cuisine et le salon, associez votre verrière à une grande table inspirée des anciens établis, à des armoires en métal, à des caisses de rangement en bois, à des chaises rétro ou à un canapé en cuir vintage.

Dans le bureau, posez un plateau en bois sur des tréteaux en métal. Les briques apparentes sont également toutes indiquées ! Voyez grand avec des luminaires XXL et une horloge démesurée, indissociables de l’esprit loft.

Côté couleur, le brun, le noir, le cuivre et le gris métallique sont les meilleurs alliés du look atelier, mais on peut aussi oser des touches plus vives. Surtout, ne vous sentez pas enfermé dans un style : en matière de décoration, il n’y a pas de règle. À vous de créer un intérieur qui vous ressemble : rustique, design, authentique, végétal, brut… la verrière va avec tout !

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles