Vous souhaitez aménager votre véranda ? Vous avez choisi la couleur des murs mais vous ne savez pas comment meubler cette dernière ? Vous avez peut-être raison de faire attention car une faute de goût est vite arrivée !  En matière d’ameublement de véranda, il est vivement recommandé d’éviter l’improvisation. C’est la première règle à respecter afin que cette nouvelle pièce soit la plus agréable à vivre de la maison.

Pour ce type d’extension de maison, il existe des contraintes techniques et esthétiques à tenir en compte. L’une d’entre elles concerne l’ameublement de votre véranda et notamment le choix du style, des dimensions et des coloris de ce qui constitue l’ensemble d’ameublement.

Source: Pinterest.com

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à meubler avec brio cette nouvelle pièce pas comme les autres.

Le positionnement des meubles

Aménager une véranda est totalement différent d’une autre pièce de vie, car la majorité des côtés de cette pièce s’avèrent être des vitres ! Du coup, il est vivement recommandé de ne pas positionner ou placer vos meubles contre ces vitres (ou grandes parois vitrées). Ils risquent sinon de se dégrader à vitesse grand V en raison des rayons du soleil (agressifs pour les meubles) mais également de l’humidité ! Cela concerne notamment pus particulièrement les meubles en bois dont l’armature peut « bouger » au fil du temps.

Par ailleurs, cela risque également de rendre la disposition de vos meubles incohérente avec l’ensemble des autres pièces. En matière de décoration, si vous « collez » votre mobilier contre les parois d’une verrière ou d’une véranda, cela risque d’obstruer la vue ce qui est peu souhaitable. Il est toujours préférable d’aérer une pièce et non la suralimenter en bibelot ou meubles en tout genre. Pensez minimalisme ! Ainsi, avant toute chose, évaluez bien les dimensions des meubles en les comparant avec l’espace disponible au sol. Faites des simulations. L’idéal est de laisser une bonne distance entre les meubles et les vitres (entre 30cm et 50cm généralement). Par ailleurs, vous devrez également tenir compte de l’espace qui va permettre aux résidents de cette pièce de circuler librement sans se heurter aux différents meubles qui pourraient être trop encombrants. Le débattement sur la pièce doit être optimal et aucune gêne ne doit se faire sentir.

Source: Pinterest.com

Les meubles trop hauts: à bannir !

Des fauteuils aux meubles de rangement, en passant par les tables et les chaises, tout type de mobilier installé dans une véranda doit être si possible un meuble de taille raisonnable, entendez par là un meuble de trop qui viendrait boucher la vue sur un jardin par exemple. Cela vous permettra de profiter pleinement de l’espace extérieur que les baies vitrées transparentes mettent en valeur.

Étant donné qu’une véranda est également un prolongement de votre jardin, il est également judicieux de l’équiper avec un mobilier que vous avez l’habitude d’utiliser en extérieur. Par exemple, privilégiez des meubles en rotin, en résine tressée ou encore en fer forgé.

Osez les matières plus confidentielles également comme le cuir, que l’on retrouve toujours dans un salon mais qui a également toute sa place dans une véranda. Cela fera paraître la véranda comme une pièce de vie annexe de l’habitat. La pierre naturelle également, avec le travertin, notamment sous la forme de console de salon, permettra de « normaliser » la véranda. Ces deux matières sont tendance dans les vérandas contemporaines ! Sur ce point, naturellement tout est une question de goût et le style doit vous correspondre avant tout !

Enfin, il est même possible d’agrémenter votre salon avec des coussins bariolés, des plaids de type patchworks, des tapis shaggy de couleur chaude et réalisés dans une matière moelleuse. Osez, tout ou presque est permis dans une véranda !

Source: Pinterest.com

Un aménagement en harmonie avec les pièces connexes

Faut-il encore rappeler l’importance du choix de la forme et des matériaux dans votre véranda ? Même si nous avons vu plus qu’il fallait oser et se faire plaisir, on veillera tout de même à conserver une certaine harmonie avec l’ensemble des pièces de votre maison.  On évitera par exemple de mélanger style rustique traditionnel avec de l’ultra design épuré..Cependant, cela est valable pour l’ensemble des pièces de l’habitat.

Afin que votre véranda puisse s’intégrer avec finesse dans le style existant, il est conseillé de garder une certaine cohérence avec les pièces voisines. Effectivement, le style et la couleur dominante des autres pièces doivent également apparaitre clairement dans votre véranda. En d’autres termes, on devra récupérer les couleurs dominantes et les replacer habilement dans la véranda. Cela va créer une sensation de continuité de tons très agréable lorsque vous passerez d’une pièce à une autre.

C’est valable aussi bien pour l’ameublement que pour la structure de la véranda. Certes, le bois et l’aluminium sont les matériaux les plus appréciés et plébiscités, car ils se marient facilement avec la plupart des styles d’architecture. Cependant, vous pouvez orienter votre choix vers des structures en acier ou acier inoxydable, mais dans ce cas, il faudra bien penser à optimiser l’isolation thermique de cette pièce supplémentaire. Une véranda bien isolée c’est une baisse significative sur sa note d’électricité annuelle. Voir ici tous les prix détaillés d’une véranda

Faire de sa véranda un véritable jardin d’hiver

Une véranda doit être une pièce de liaison entre votre jardin et le reste de la maison. C’est elle qui vous permettra de bien profiter de l’extérieur en été comme en hiver. Pour qu’elle puisse jouer ce rôle à la perfection, il n’y a rien de plus agréable que de transformer votre véranda en un véritable jardin d’hiver.

Laissez libre cours à votre imagination et profitez d’un moment de détente en mode cocooning dans votre véranda en hiver. N’hésitez pas à disposer des arbres fruitiers tels que le citronnier ou l’olivier ou des arbustes comme le palmier nain pour une atmosphère exotique et tropicale dans cette nouvelle pièce. Il existe 1001 manière d’égayer une véranda.

Plus important encore, si vous souhaitez vraiment apporter du cachet à votre véranda, vous pouvez suspendre au plafond des plantes telles que les fougères ou poser sur vos meubles des fleurs comme les orchidées ou les jacinthes. C’est très bon marché et le rendu peut être très sympa dans une véranda quelque peu terne !

Vous l’aurez compris, la tendance déco pour votre jardin d’hiver aujourd’hui ce sont les plantes qui poussent à toutes les saisons. Exit la véranda dédiée uniquement à la conservation des plantes exotiques en hiver ! La véranda est désormais polyvalente.

Ne pas négliger l’éclairage / la luminosité de la véranda

Composée essentiellement de parois vitrées, votre véranda ne dispose peut-être assez de luminosité du fait d’une exposition défavorable. C’est pourquoi la tendance déco aujourd’hui c’est un éclairage très haut mais est réparti – via un rail –  sur toute la longueur de la pièce. C’est à la fois fonctionnel et très esthétique.

Outre cet éclairage principal, vous pouvez également choisir d’autres sources de lumière selon la fonction et l’utilité de cette nouvelle pièce. Autrement dit, demandez-vous quelle va être l’utilité finale de votre véranda : un espace de détente, un coin de lecture, une salle de jeux, une extension de la salle à manger ou autre chose encore ?

Source: Pinterest.com

Plus vous écoutez vos envies, plus vous serez en mesure de choisir facilement parmi les solutions proposées : des lampadaires, des lampes sur rails, des spots fixes ou orientables, des projecteurs… Il ne vous reste plus qu’à bien déterminer quel éclairage est le plus adapté par rapport à la taille de la pièce.

Le choix de l’éclairage pour véranda doit également dépendre du style que vous souhaitez apporter à cette extension de maison. Souhaitez-vous aménager une véranda bioclimatique ? Êtes-vous plutôt du style traditionnel ? En effet, le choix et l’emplacement de vos luminaires ne seront pas les mêmes en fonction des réponses que vous apportez ci-dessus.

Un dernier point à prendre en compte, et qui n’est pas des moindres, concerne l’envergure de la surface vitrée qui impacte bien entendu le captage et la déperdition des flux lumineux. Une astuce consiste à demander l’avis d’un électricien, qui vous accompagnera dans le choix et l’installation des divers dispositifs d’éclairage de votre véranda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom