Taille des arbustes, haies et branches sans se blesser : tous nos conseils

Lisez également

Le printemps est là, c’est l’est le moment de retourner dans son jardin profiter des premiers rayons du soleil ! L’hiver est passé par là et le jardin a bien souvent besoin d’un nettoyage complet en préparation des beaux jours : tailler les haies, élaguer les branches des arbres et arbustes, retourner la terre de votre potager… les tâches sont nombreuses ! C’est souvent avec entrain et bonheur qu’on se lance dans des travaux de jardinage dès les premiers jours du printemps mais attention à l’excès d’enthousiasme ; travailler dans le jardin n’est pas sans risques, particulièrement lorsque l’on s’attaque à la coupe des arbustes, haies et autres massifs. Quels outils, quels vêtements de travail, quelles méthodes pour tailler une haie ? Voici quelques astuces pour tailler, élaguer et ébrancher sans se blesser.

Comment prévenir les accidents dans le jardin lors de la taille des arbustes, des haies et des branches ?

Un matériel de coupe approprié et bien entretenu

Tout d’abord équipez-vous d’un minimum de matériel spécialisé dans la coupe : pas besoin d’investir toutes vos économies mais quelques outils de base correspondant à des types de coupe différents sont nécessaires : 

  • Pour les petites branches pas plus grande qu’un crayon, les sécateurs sont l’outil parfait : facile à manipuler, ils proposent une coupe rapide et efficace. Attention cependant de bien les huiler entre deux utilisations pour éviter que le ressort et le mécanisme ne se grippent, amenant l’utilisateur à se coincer la main en le refermant.
  • Le coupe-branche ou ébrancheur doit être choisi pour les branches plus larges, à moins que vous ne préfèreriez une petite scie télescopique pour atteindre les branches les plus enfouies ou les plus hautes. 
  • Pour vos haies, vous avez le choix des cisailles manuelles ou de tailles-haies électriques permettant une coupe rapide et nette de vos haies même les plus longues. 

Là encore, il est indispensable de bien huiler son matériel avec un dissolvant pour enlever la résine et de ranger son matériel à l’abri de la pluie et de l’humidité pour éviter qu’il ne rouille et dysfonctionne. C’est souvent avec du matériel rouillé, encrassé et mal entretenu que les blessures arrivent car on va avoir tendance à ‘déraper’ plus facilement.

Un ébrancheur professionnel, pratique pour les branches épaisses.

Vêtements de travail pour le jardinage … ne pas les laisser au hasard

On a tous la tentation de revêtir un vieux jogging ou un vieux t-shirt pour aller jardiner : c’est bien normal, on pense avant tout à ne pas salir nos vêtements du quotidien ! Mais on ne pense pas toujours à protéger notre corps d’éventuelles blessures, et le choix de vêtements appropriés pour le jardinage, et plus particulièrement pour le travail de taille et de coupe de branches n’est pas à laisser au hasard.

Il existe de nombreux vêtements de travail pour le jardinage qui allient praticité (avec des poches dans lesquelles vous pouvez poser votre sécateur temporairement pour libérer vos mains par exemple) et durabilité (des fibres épaisses qui résistent aux griffures et coupures).

Attention cependant, lorsque vous pratiquez des travaux de coupe ou d’élagage, à ne pas négliger de protéger vos bras. La plupart des gens, surtout par beau temps, enfilent un simple t-shirt à manches courtes pour jardiner. Cela convient pour biner un carré de terre ou planter des graines mais est insuffisant pour des travaux de taille. Pensez à mettre un vêtement de travail à manches longues qui protègera vos bras au minimum des inévitables griffures, éraflures de branchage et piqûres d’épines, et au mieux de blessures plus importantes. Ces idées supplémentaires pour choisir un vêtement de travail devraient vous intéresser dans le cadre de vos travaux de jardin !

Source : engelbert-strauss. Le jean, une matière idéale pour les vêtements de travail

Protégez vos mains et poignets avec des gants de jardinage

Nous aimons tous sentir la terre et l’écorce des arbres sous nos mains mais dans bien des cas, il est préférable de se munir de gants de jardinage, particulièrement pour la coupe et la taille d’arbustes ou de haies, qui nécessitent l’utilisation d’objets coupants. Ne négligeons pas non plus les blessures, coupures et griffures que peuvent nous infliger les branchages, épines et autres chutes de branches. Le port de gants de jardinage est donc fortement recommandé si on ne veut pas finir avec des mains et des poignets lacérés. 

Lire également sur un sujet proche : déco de jardin : les 12 outils manuels indispensables

En fonction du type de coupe que vous effectuez, vous pouvez choisir de simples gants de jardinage en tricot et latex souple pour les petits travaux avec sécateur par exemple, sachant qu’il vous faut conserver une certaine mobilité dans la main (d’où le tricot) tout en protégeant doigts et paumes exposés (c’est le rôle de la couche de latex).

Pour la taille taille des rosiers et arbustes épineux, il convient de privilégier des gants en cuir munis de protections de l’avant-bras. En effet, il vous faudra parfois ‘plonger’ les avant-bras dans l’arbuste pour couper les rameaux à bonne distance du bourgeon. 

Certains gants appelés aussi ‘gants forestiers’ sont spécialement conçus pour manipuler des outils de jardin électriques type taille-taie ou tronçonneuse, qui comportent leurs dangers spécifiques. En plus des protections habituelles, ceux-ci ont des protections anti-coupure sur le dos de la main gauche et du cuir renforcé au niveau des paumes pour une protection et une sécurité maximales.

N’oubliez pas vos yeux !

Si le soleil brille fort, vous aurez certainement le réflexe de travailler dans le jardin avec vos lunettes de soleil sur le nez, ce qui aura le double avantage de protéger vos yeux des UV et des poussières et autres éclats de bois ou griffures de branchage ! Mais si le soleil ne brille pas ou si vos lunettes de soleil assombrissent trop votre vision pour être portées dans ces circonstances, la meilleure solution consiste à vous équiper de lunettes de protection incolores. Peu onéreuses et vraiment couvrantes, ces dernières vous seront non seulement utiles dans le jardin pour vos travaux de taille, mais aussi lorsque vous passez la tondeuse ou le coupe bordure (connus pour projeter des herbes) et aussi dans tous vos travaux de bricolage dans la maison, pour pouvoir travailler en toute sécurité. Ce sont des alliés incontournables pour vos yeux, ne les négligez pas !

Ne négligez pas de bonnes chaussures

Dans le même ordre d’idées, il peut être tentant de jardiner en sandales, tongs ou autres ‘croc’/sabot de jardin par temps doux, mais cela peut s’avérer dangereux en cas de chute de branches ou branchages, et plus encore si vous marchez par inadvertance sur une épine ou une écharde fichée dans le bois. 

Le mieux est de choisir une chaussure fermée, à semelle épaisse et antidérapante, idéalement en cuir ou dans un matériau résistant. De bonnes options sont des chaussures de jardinage ou de bricolage, ou encore des bottes en caoutchouc.

Une chaussure de jardin en caoutchouc pour jardiner sans se blesser.
Une chaussure de jardin en caoutchouc pour jardiner sans se blesser.

Et sur la tête ?

On l’oublierait presque mais notre tête est très exposée elle aussi, et mérite qu’on la protège des blessures éventuelles. Sans parler de porter un casque, généralement réservé à des travaux de plus grande ampleur, il est indispensable de porter un chapeau protecteur, de préférence à larges bords, ou encore une casquette dont la visière contribuera à protéger le visage en cas de chutes de branchages ou d’éclats de bois.

Cet article pourrait vous intéresser : le guide de la tondeuse autoportée: avantages et inconvénients

L’échelle oui mais en duo

Enfin, si vous avez besoin d’une échelle pour atteindre des branchages en hauteur, souvenez-vous qu’il est préférable de ne jamais monter sur une échelle sans faire appel à une personne tierce. Celle-ci vous aidera non seulement à bien sécuriser la base de l’échelle, mais vous apportera des indications visuelles sur les zones de tailles, et permettra enfin, en cas de problème, de réagir et vous porter assistance.

Nous espérons que ces conseils et astuces vous seront utiles pour aborder en toute sécurité et en toute sérénité vos travaux de taille et de coupe d’arbustes et plantes dans votre jardin. 

Sur le même sujet

Commentaires

Derniers articles

Quelles couleurs pour une véranda lumineuse ?

Le bureau d’études MSI Reports remarquait récemment que l’on construit entre 70 000 et 80 000 vérandas neuves annuellement en France....

Comment nettoyer et entretenir la toile d’un store banne ?

Lorsque l’on choisit un store banne pour son logement, on prend en compte différents critères dont la qualité et la couleur...

Mettre en valeur sa verrière d’intérieur : 14 idées originales

Grande tendance de la décoration intérieure contemporaine, la verrière d’intérieur est très appréciée car elle ouvre les perspectives et fait rentrer...

Serrure connectée : comment ça marche ?

La maison connectée est une des grandes révolutions des 10 dernières années en matière d’équipement du logement et il est de plus...

Des portes stylées pour un intérieur moderne

Qui dit intérieur moderne dit un espace étudié pour être fonctionnel et épuré et dont la décoration est généralement à tendance...

Comment laver et entretenir un peignoir ?

Vêtement symbole du confort absolu et d’un luxe devenu un temps désuet, le peignoir est à nouveau à la mode. Il évoque...

12 solutions de rangement pratiques et design pour la maison

Fonctionnalité et design sont les maîtres mots des intérieurs contemporains, les concepteurs de mobilier et de solutions de rangement le savent...

12 conseils et astuces pour moderniser un salon

Le salon est une pièce centrale de la maison qui sert aussi bien à recevoir ses amis autour d'un apéritif dinatoire...