L’énergie verte : à quoi ça sert ?

Lisez également

Autre nom de l’énergie renouvelable, l’énergie verte comprend toutes les sources d’énergie ayant la capacité naturelle de se renouveler, par opposition aux énergies fossiles non-renouvelables dont l’homme est friand depuis des décennies comme le charbon, le gaz naturel ou encore le pétrole. L’énergie verte, pour mériter cette appellation, doit donc répondre à plusieurs critères que nous allons détailler dans cet article. Nous parlerons également des différentes sources d’énergie verte et de leurs applications et enfin des bonnes raisons qui existent de ‘passer au vert’. 

énergie verte
A quoi reconnaît-on une énergie verte ?

Quelles sont les sources d’énergie verte ?

Pour reconnaître une énergie verte, c’est facile. Celle-ci répond à 3 critères principaux. Elle doit-être:

  • Renouvelable dans un laps de temps court à l’échelle humaine.
  • Gratuite ou peu chère.
  • Non polluante pour les personnes et l’environnement.

Il existe plusieurs sources d’énergie renouvelable. 

L’énergie solaire 

Elle consiste à capter les rayons solaires pour les transformer en courant électrique par l’intermédiaire de panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques. En fonction de votre consommation électrique, ce type d’installation permet d’alimenter une partie de votre maison en électricité, y compris en eau chaude sanitaire. Il est possible d’utiliser cette source d’énergie verte en complément d’autres sources d’énergie, ou, dans certains cas (excellent ensoleillement et maison étudiée pour réduire la consommation énergétique), il est possible d’être alimenté à 100% à l’énergie solaire.

L’énergie éolienne 

C’est l’énergie du vent, captée grâce à des éoliennes ou aérogénérateurs. Comme l’énergie solaire, c’est une énergie gratuite et renouvelable puisque dépendant d’un phénomène naturel permanent et récurrent.

L'énergie éolienne
L’énergie éolienne

L’énergie hydraulique 

C’est l’énergie issue de l’eau, ou plus exactement du déplacement de l’eau : rivières, marées, vagues, etc. L’électricité d’origine hydraulique est l’électricité verte la plus répandue en France puisqu’elle représente plus de 70 % de l’électricité verte produite.

C’est une source d’énergie utilisée à grande échelle dans ces centrales hydrauliques, plus qu’à domicile ; même si des centrales hydroélectriques de plus faible puissance sont également envisageables chez des particuliers qui vivent dans un moulin ou à proximité d’un court d’eau – attention à la législation en vigueur cependant !

La biomasse

La biomasse est la matière organique issue des déchets agricoles ou industriels d’origine animale, végétale et microbienne. Elle est utilisée pour produire de l’énergie verte : biocarburants, gaz vert, bioplastique, électricité verte. C’est une manière de réutiliser les déchets pour produire de l’énergie non polluante.

La géothermie 

Cela consiste à capter la chaleur naturellement présente dans la terre pour la redistribuer par l’intermédiaire d’une pompe (appelée Pompe à Chaleur ou PAC) chargée de sa distribution dans le circuit de chauffage central pour alimenter le domicile en chauffage et eau chaude domestique.

Les sources d’énergie vertes sont donc multiples et peuvent être utilisées de manière complémentaire pour alimenter votre domicile en chauffage, électricité, et eau chaude sanitaire mais aussi vos véhicules et autres équipements (piscine, spa, véranda, etc.) 

Les fournisseurs d’énergie verte sont nombreux, particulièrement depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, et il n’est pas toujours facile de savoir vers quel fournisseur se tourner : ENGIE, EDF, Ilek, Planète Oui, entre les fournisseurs historiques et les nouveaux venus sur le marché qui tentent de surfer sur la tendance verte, il est important de faire le tri. 

Mais au delà de l’effet de mode, quelles sont les véritables raisons de choisir l’énergie verte ?

Pourquoi choisir l’énergie verte ?

Choisir d’alimenter son foyer en partie ou en totalité en utilisant de l’énergie renouvelable a un certain nombre d’avantages par rapport aux sources d’énergie classiques (fossiles).

Alléger son emprunte carbone

En utilisant des sources d’énergie renouvelables comme le solaire, les biocarburants ou encore une pompe à chaleur géothermique, on allège significativement son emprunte carbone et on contribue par son action individuelle à un cercle vertueux écologique. 

Sur un thème proche, lisez également : comment connaître la note énergétique de son logement ?

Faire des économies énergétiques

Si vous constatez que vos factures énergétiques ne cessent d’augmenter, il est peut-être temps d’agir et de trouver des solutions énergétiques moins coûteuses. Les énergies fossiles sont chères et fortement taxées, contrairement à l’énergie verte qui est gratuite (solaire, géothermie) ou beaucoup moins chère (biocarburant, biomasse). Il est donc courant, après l’installation d’un système ou équipement utilisant des énergies vertes, de voir ses factures baisser considérablement, voire disparaître complètement si vous ne dépendez plus que d’elles pour alimenter votre foyer.

Réduire sa dépendance et augmenter son autonomie énergétique

Car c’est aussi un des avantages de la transition vers les énergies vertes : la possibilité de réduire considérablement sa dépendance envers les fournisseurs d’énergie traditionnels et d’œuvrer en faveur d’une autonomie énergétique partielle ou totale. C’est la meilleure façon de se soustraire aux variations des prix énergétiques et de contrôler sa consommation et ses dépenses au centime près.

Moderniser ses installations à moindre coût

Avec la loi de transition écologique, le gouvernement encourage fortement les travaux de rénovation énergétique faisant réaliser des économies d’énergie et/ou mettant en œuvre des installations ou matériaux écologiques. S’équiper de panneaux solaires, d’une pompe géothermique ou encore d’une chaudière à granulés de bois par exemple vous permet de bénéficier d’aides financières qui facilitent grandement la décision de « passer au vert » : Ma Prime Rénov, la Prime Energie, les aides de l’ANAH, la TVA à taux réduit, les dispositifs sont nombreux et parfois complémentaires, il est donc essentiel de bien s’informer avant de faire des travaux de rénovation énergétique.

Encourager les économies locales

Une des caractéristiques des énergies vertes est enfin qu’elles sont généralement produites de façon plus locale que les énergies fossiles. Cela contribue donc à la création ou au renouveau du tissu économique local par la création d’entreprises et d’emplois lié à la filière verte, pour un cercle vertueux écologique et économique local.

Les énergies vertes ont la cote et on ne peut que leur trouver des avantages : écologiques, économiques, vertueuses et propres, elles ont presque le profil parfait, et les incitations gouvernementales à ‘passer au vert’ ne sont pas étrangères à cet engouement.  A vous de savoir trouver, en fonction de votre profil de consommation mais aussi de votre lieu de vie et de vos contraintes personnelles les équipements et sources d’énergie verte qui s’intégreront dans votre logement pour un confort de vie accru. 

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles