6 conseils pour payer moins cher son assurance habitation

Lisez également

Obligatoire pour un locataire, fortement conseillée pour un propriétaire, l’assurance habitation (aussi communément appelée assurance multirisque habitation ou MRH) permet de couvrir le logement et les biens en cas de sinistre, ainsi que la responsabilité civile des occupants. C’est l’assurance de base pour toute personne soucieuse de se protéger financièrement en cas de dommage à ses biens ou aux personnes présentes dans le foyer: incendie, bris de glace, vol, dégâts des eaux, catastrophe naturelle, équipements électroménager ou high-tech, etc.  Les tarifs d’assurances habitation varient selon plusieurs critères dont nous allons dresser la liste, après quoi nous vous suggérerons 6 astuces pour payer son assurance habitation moins cher. 

Comment est calculé le prix d’une assurance habitation ?

Les assureurs calculent le prix de votre assurance multirisque habitation en fonction de plusieurs critères dont :

  • Votre profil : êtes-vous un propriétaire primo-acquérant ou ancien, un locataire, avez-vous un historique de dommages dans cette habitation, etc. ?
  • La localité et la région où vous vivez : les prix évoluent d’une région à l’autre.
  • Le type de logement : maison ou appartement, superficie, type de terrain, etc.
  • La valeur déclarée de vos biens.
  • Etc.

A ces critères de tarification, s’ajoutent plusieurs formules d’indemnisation qui vont influer sur le prix de la cotisation dont :

  • Une formule de base comprenant généralement une indemnisation des biens mobiliers en valeur de remplacement, prenant en compte l’usure.
  • Une formule plus complète proposant une indemnisation à hauteur de la valeur à neuf.

Enfin, un certain nombre d’options sont proposées selon les cas de figure telles que l’indemnisation en cas de dommage électrique, aux aménagements de jardins, une assistance juridique, etc.

Comme vous pouvez l’imaginer, plus le degré de protection est élevé, plus le tarif de votre assurance MRH sera élevé.

Quelques astuces pour réduire le prix de son assurance habitation

Comment peut-on réduire efficacement le prix de son assurance habitation ? Nous vous proposons les conseils qui suivent.

Evaluez vos besoins et ne sélectionnez que les garanties qui vous concernent

Avant de vous lancer sur une offre d’assurance ‘tout compris’ sous prétexte d’avoir la tranquillité de l’esprit, posez-vous les bonnes questions et tentez d’évaluer précisément le type de risque qu’encourent votre maison, vos biens et les personnes qui y séjournent et quels risques ne vous concernent pas.

Certaines garanties de base sont inclues d’office dans la couverture et n’influent pas le prix. C’est le cas de la responsabilité civile, de la couverture incendie, dégâts des eaux et catastrophe naturelle. 

D’autres garanties peuvent rapidement faire monter le prix de votre assurance : c’est à vous de déterminer si vous souhaitez les exclure de votre contrat ou non.

Quelques exemples :

  • Si vous avez la possibilité de vous faire reloger temporairement par des proches en cas de sinistre rendant votre maison inhabitable, vous n’avez pas besoin de souscrire la garantie ‘relogement’.
  • Si vous n’avez pas de mobilier ou d’objets de valeur et êtes plutôt du style meubles de brocante ou mobilier Ikea, il est inutile de souscrire la garantie vol et vandalisme, et il est conseillé d’opter pour une indemnisation à valeur d’usage ou de remplacement plutôt qu’à valeur d’achat neuf.
  • Si vous êtes locataire, contentez-vous d’assurer l’intérieur du logement mais pas les parties communes – ces dernières sont à la charge de la copropriété.

Dans les cas décrits et d’autres encore, l’exclusion de certaines garanties et l’ajustement de l’indemnisation en fonction de la valeur réelle (et non de la valeur surestimée des biens) vous permettront de réduire significativement votre prime d’assurance.

Vérifiez si vous n’avez pas de ‘doublons’

Bien souvent, les assurances que nous contractons comportent des ‘doublons’ et sans le savoir, on se retrouve ‘sur-assuré’ à payer plusieurs fois pour la même couverture. Vérifiez qu’il n’y ait pas de clauses qui se chevauchent avec vos autres assurances personnelles ou encore votre carte bancaire, vous pourriez être surpris !

Faites installer des systèmes de sécurité aux normes

Pour lutter contre les infractions et les actes de vandalisme qui coûtent cher aux assurances, ces dernières mettent en place des tarifications incitatives pour encourager leurs clients à l’équiper de systèmes de sécurité permettant de prévenir ce type de problème. L’installation de systèmes d’alarme, de vidéo caméra de surveillance ou de fenêtres et de portes sécurisées vous permet de diminuer le risque et de bénéficier de tarifs préférentiels sur votre assurance MRH.

Utiliser un comparateur d’assurance

Avant de souscrire à une assurance, pensez à utiliser un comparateur d’assurance pour savoir comment les tarifs qu’on vous propose se situent par rapport à la concurrence et quelles différences existent au niveau des franchises, primes et de la couverture. Avec ce comparateur d’assurance multirisque habitation vous pouvez d’un seul coup d’œil grâce à un tableau comparatif savoir ce que contiennent les différents contrats d’assurance et quels tarifs sont appliqués.

Notez qu’un contrat d’assurance peut être changé ou révoqué à tout moment et que certains assureurs vous proposent même de s’occuper de la résiliation de votre ancien contrat pour vous faciliter la vie. Il ne faut donc pas hésiter à bien se renseigner pour trouver le type de contrat qui correspond parfaitement à vos besoins et à changer d’assureur si ce n’est pas le cas.

Jouer sur le montant de la franchise

Cela peut être risqué, mais si vous n’avez jamais eu de sinistre et que vous disposez de quelques économies, une possibilité, pour faire baisser votre cotisation d’assurance, est de choisir une franchise assez haute. La franchise, pour rappel, est le montant qui reste à votre charge en cas de sinistre après l’indemnisation par l’assurance. Certaines cotisations sont très élevées car elles proposent une franchise très basse, voir nulle – en cas de sinistre vous n’auriez rien ou presque à payer. Mais si vous choisissez une franchise plus élevée, cela baisse le montant de votre cotisation annuelle. Cela signifie aussi qu’en cas de sinistre il faudra davantage mettre la main au porte-monnaie. Un pari à faire, ou pas !

Annualiser le paiement de sa cotisation

Peu de gens le savent, mais les assureurs appliquent une majoration tarifaire pour le paiement mensualisé des cotisations d’assurance. Demandez-leur s’ils proposent une réduction pour un paiement en une fois, annuel, cela pourrait vous faire économiser de 5 à 10% sur votre cotisation.

L’assurance multirisque habitation est indispensable pour se protéger des conséquences financières d’un sinistre touchant votre domicile, vos biens ou les personnes qui s’y trouvent. Cela ne signifie pas que vous devez à tout prix choisir la formule la plus chère et la plus complète : il est préférable de prendre une garantie de base et de sélectionner les extensions dont vous avez besoin pour diminuer le montant de vos cotisations. Pour la paix de l’esprit, et du porte-monnaie !

Sur le même sujet

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ecrivez votre commentaire
Merci d'entrer votre nom

Derniers articles