Si vous possédez un abri de piscine, vous appréciez certainement tous ses avantages : une zone de baignade sécurisée, un entretien limité du bassin et une augmentation de la température de l’eau. Mais savez-vous comment bien le nettoyer ? Connaissez-vous les meilleures astuces pour l’utiliser le plus longtemps possible ? C’est le moment de le découvrir !

Bien entretenir son abri de piscine toute l’année est indispensable. Découvrez toutes nos astuces et conseils pratiques.

Pourquoi nettoyer son abri de piscine régulièrement ?

L’abri de piscine permet de limiter les dépôts dans votre bassin, vous évitez ainsi d’y retrouver des insectes ou des feuilles. Cependant, il doit supporter les intempéries et réceptionne donc toutes les saletés. Par conséquent, son entretien est indispensable pour profiter de votre piscine, quelle que soit la saison.

Même si ce nettoyage peut vous sembler long et fastidieux, n’oubliez pas qu’il sert surtout à augmenter la durée de vie de votre abri et des différents matériaux qui le composent. Par ailleurs, une structure propre est bien plus agréable lorsque vous faites des longueurs dans votre bassin.

Pensez également à entretenir régulièrement votre abri pour limiter l’accumulation de salissures et de feuilles qui pourraient ensuite vous compliquer la tâche. Veillez donc à le nettoyer en profondeur au moins 2 fois par an.

Un abri de piscine non entretenu puis nettoyé en profondeur.

Quels sont nos 4 conseils pour bien entretenir son abri de piscine ?

1 – Commencez par les parties vitrées

Pour entretenir votre abri de piscine, vous pouvez utiliser uniquement une éponge, de l’eau et du savon. Les outils comme les grattoirs sont à proscrire pour éviter les risques de rayures, ainsi que les détergents, souvent trop abrasifs.

Si vous souhaitez effectuer un nettoyage minutieux, commencez par les parties vitrées. Pour cela, rincez-les avec de l’eau claire, vous décollerez ainsi la poussière et de nombreuses saletés. Ensuite, vous pouvez prendre votre éponge, que vous aurez humidifiée avec de l’eau savonneuse, et amorcer le nettoyage en frottant les parois. Les meilleurs abris de piscine sont équipés de vitrages anti-salissures et les vitres sont traitées de manière à minimiser les dépôts indésirables.

Sachez que vous pouvez également vous servir d’un balai télescopique pour assainir les parties hautes. Pensez à bien insister sur le toit, car c’est cette surface qui accumule le plus de dépôts et de salissures tout au long de l’année. Si c’est nécessaire, vous pouvez repasser l’éponge plusieurs fois.

Maintenant que cette étape est réalisée, n’hésitez pas à rincer abondamment avec de l’eau pour éliminer toutes les taches laissées par le savon.

Enfin, munissez-vous d’un linge doux pour sécher votre abri et limiter les traces sur la structure.

Bon à savoir : pour un entretien efficace, n’oubliez pas de laver en commençant par le haut et en terminant par le bas. Ainsi, vous ne salirez pas les parties déjà nettoyées. Par ailleurs, si votre abri est motorisé, veillez à protéger le moteur avant de débuter.

Un abri de piscine attenant à la maison.

2 – Pensez aux mécanismes de fonctionnement

Une fois que la structure externe de votre abri est nettoyée, vous devez vous attaquer aux mécanismes de fonctionnement. Vous vous demandez pourquoi ? Tout simplement car ils se détériorent, que vous les utilisiez ou non, et qu’ils sont indispensables au bon usage de votre abri !

Pour entretenir les mécanismes, n’hésitez pas et testez toutes les ouvertures même en hiver, pour éviter l’apparition de rouille. Si vous sentez qu’elles coincent ou qu’elles grincent, vous pouvez graisser les rails et les charnières.

3 – Évitez l’humidité

Si vous avez un abri de piscine depuis quelques années, vous connaissez sûrement un des pires fléaux qu’il puisse subir : l’humidité ! Pour profiter de votre piscine couverte, n’oubliez pas de la combattre, car elle augmente :

  • l’apparition de moisissures, de champignons ou de mousses ;
  • l’usure des différents mécanismes ;
  • le développement d’allergies, etc.

Pour limiter la formation de condensation dans votre abri et donc de l’humidité, pensez à l’ouvrir pour faire entrer de l’air frais, en été comme en hiver. Grâce à l’installation d’une bâche, vous pouvez également couvrir votre bassin et diminuez alors l’évaporation de l’eau.

Enfin, pour réduire l’humidité sans effort, optez pour le déshumidificateur d’air ou pour les traitements préventifs contre la moisissure !

4 – Nettoyez aussi les rails

Pour que votre abri fonctionne correctement, vous devez entretenir les rails ! Pour cette étape, la structure a besoin d’être protégée, veillez donc à la rabattre au bout de la piscine.

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression pour déloger les feuilles ou les pierres qui seraient restées coincées. Cet outil peut également servir à nettoyer les margelles en toute simplicité et ainsi éviter la prolifération d’algues.

Le nettoyeur à haute pression est très performant, mais trop puissant pour le reste de l’abri, il est donc préférable de le réserver pour les rails et les plages exclusivement.

Les parois vitrées d’un abri de piscine s’encrassent au fil du temps.

Quelles sont les erreurs à éviter lors du nettoyage de son abri de piscine ?

Comme vous avez pu le constater, certaines erreurs sont à éviter si vous voulez effectuer un nettoyage performant sans abîmer la structure. Pour cela, découvrez un petit récapitulatif des maladresses les plus courantes :

  • utiliser un grattoir ;
  • employer des produits détergents ou trop agressifs ;
  • commencer le nettoyage par les parties basses ;
  • laisser l’abri fermé durant tout l’hiver.

Ce que vous devez retenir

L’abri de piscine vous présente plusieurs avantages, il est donc nécessaire d’en prendre soin pour en profiter autant que possible. Mais encore faut-il savoir comment faire ! En suivant ces quelques conseils, l’entretien d’un abri n’aura plus de secrets pour vous. En effet, il vous suffit d’actionner régulièrement les ouvertures et de nettoyer les vitrages, les mécanismes et les rails. Et voilà, le tour est joué ! Alors, vous vous y mettez quand ?