Location saisonnière : conseils et astuces pour bien préparer son logement

Lisez également

La saison estivale arrive à grands pas et vous êtes dans les starting blocks pour préparer votre location saisonnière avant l’arrivée des vacanciers ? S’il s’agit de votre première expérience, rassurez-vous, avec un peu d’organisation et de méthode, vous deviendrez vite aussi efficace qu’un professionnel. Et avec l’essor de la location saisonnière ces dernières années du fait des nouvelles plateformes de location court terme (type Airbnb), la concurrence s’est largement accrue et être « pro » n’est plus une option si l’on veut sortir son épingle du jeu et fidéliser sa clientèle.

Les clients sont désormais très exigeants et il est facile avec les réseaux sociaux de partager photos, avis et expériences (bonnes ou mauvaises) donc rien ne doit être laissé au hasard. Pour vous aider dans cette tâche un peu intimidante, lisez bien la « checklist » qui suit : un peu d’investissement bien pensé, beaucoup de bon sens, quelques touches personnelles pour vous démarquer de la concurrence et fidéliser vos locataires et c’est dans la poche !

Une location bien équipée « clé en main »

Que recherche tout vacancier qui arrive sur son lieu de séjour ? La réponse est facile : la tranquillité d’esprit, la détente et ne pas avoir à gérer des problèmes facteurs de stress. Rien de pire que d’arriver sur son lieu de vacances et d’être d’emblée déçu par les lieux.

Sachant cela, faites-en mesure de fournir une prestation complète, clé en main, qui facilitera la vie de vos locataires.

Cela commence par l’équipement de votre location saisonnière. Assurez-vous que le logement est bien pensé pour répondre aux besoins spécifiques des vacanciers et disposer de tous les équipements nécessaires à la villégiature.

Voici une ‘checklist’ pièce par pièce pour vous aider à procéder avec méthode :

Une cuisine tout équipée, un élément essentiel dans le cadre d’une location d’appartement ou de maison.

Chambres :

  • Une literie propre, récente et offrant un bon confort (pas de ressort ou de latte cassés qui labourent le dos, pas de matelas tache ou d’oreillers jaunis).
  • Un set complet de linge de lit adapté à la taille de chaque lit + un set de rechange à ranger dans le logement à la disposition des locataires en cas de besoin + un set pour les prochains locataires pendant que l’autre est au nettoyage (utile si vous n’avez que quelques heures pour nettoyer la maison entre deux locataires en pleine saison).
  • Optez pour des protèges-matelas plastifiés ou en matière imperméable pour éviter les taches et souillures du plus mauvais effet sur vos matelas.
  • Pensez aux lits superposés ou aux canapés convertibles qui offrent des possibilités de couchage supplémentaire sans prendre trop d’espace.
  • Des volets ou des rideaux assez épais pour que la lumière ne filtre pas : personne n’a envie d’être réveillé au levé du jour en vacances.
  • Une table de nuit et une lampe de chevet par personne (c’est rarissime dans les locations alors c’est le moment de marquer des points !).

Une armoire équipée de suffisamment de cintres et une étagère dans chaque chambre pour pendre et empiler les vêtements (pensez aux étagères échelles également).

  • des panières à linge sale (doublez-les de sacs plastique pour des raisons d’hygiène)
chambre à couche pour location
Bien préparer la chambre à coucher pour les locataires, c’est tout un art.

Cuisine :

  • L’équipement minimum pour cuisiner : plaques de cuisson, four ou micro-onde, frigidaire avec espace congélation. 
  • Une batterie de cuisine et d’ustensiles de base aussi complète que possible (n’oubliez pas une planche à découper, des dessous de plats, des torchons de cuisine, etc.)
  • Des étagères ou placards de rangement pour la vaisselle et les produits alimentaires.
  • Une poubelle de cuisine avec un couvercle.
  • Des luminaires aux bons endroits : au-dessus de la table de cuisine s’il y en a une mais aussi au niveau du plan de travail.
  • Un lave-vaisselle si vous offrez une location pour plus de 4 personnes
  • Ouvre boite, ouvre bouteille, tire-bouchon, briquet, bouchons de liège, quelques sacs poubelle, etc.

Salon/salle à manger/espace de vie :

  • Tables et chaises adaptées au nombre maximum de personnes logées.
  • Quelques tabourets d’appoint.
  • Des fauteuils ou canapé en très bon état, propres et entretenus – éviter les tissus clairs ou privilégier des revêtements anti-taches. 
  • Une table basse idéalement avec rangements intégrés – éviter le verre, facile à casser et aux bords dangereux
  • Un téléviseur de préférence solidement fixé au mur et une télécommande avec boitier de rangement pour éviter de la perdre.
Soigner son salon pour le rendre accueillant.

Salle de bain / toilette

  • Au moins 2 tablettes ou étagères pour poser les affaires et les trousses de toilette.
  • 2 tablettes dans la douche pour poser shampoings, gel douche, etc.
  • Revêtement antidérapant dans la douche pour éviter les accidents.
  • Éviter les rideaux de douche qui prennent vite un aspect négligé et sale, investissez dans une cabine de douche ou une séparation en PVC facile à entretenir.
  • Un sèche serviettes.
  • Un lave-linge
  • Plusieurs tapis de sol à changer entre chaque occupant
  • Quelques rouleaux de papier toilette pour les premiers jours
  • Des serviettes de toilette (douche, mains et visage) propres en nombre suffisant 
  • Un sèche-cheveux
Source : Pinterest

Général

  • Choisissez des meubles fonctionnels et solides de type Ikea mais évitez l’ameublement onéreux ou délicat qui risque d’être détérioré ou abimé (il faut le dire, les locataires sont rarement précautionneux lorsqu’ils sont en vacances)
  • Privilégiez les revêtements faciles à entretenir, à nettoyer, anti-tache, etc.
  • Prévoyez des prises et branchements en nombre suffisant pour le rechargement des smartphones, tablettes, etc. On déconseille de fournir une multiprise ou uniquement une multiprise sécurisée de très bonne qualité, pour éviter les « branchements sauvages » de plusieurs appareils sur la même prise, ce qui accroit le risque d’incendie).
  • Une connexion internet adsl ou wifi de bonne qualité doit être disponible sur la totalité du logement ou au moins les pièces à vivre.
  • Prévoyez un ou plusieurs ventilateurs pour les périodes de forte chaleur et/ou un ou plusieurs chauffages d’appoint pour les périodes froides.
  • Équipez toutes vos fenêtres de moustiquaires si les insectes aiment s’inviter chez vous.
  • Fournissez le matériel de nettoyage complet y compris un aspirateur et les produits d’entretien, même si un service de ménage est prévu.
  • N’oubliez pas l’étendoir à linge si vous ne voulez pas que vos rambardes, balcons et autres barrières ne reçoivent serviettes de plage mouillées et autres étendages pas très heureux 
  • Un lit bébé pliant, un matelas à langer et une chaise haute seront un grand plus pour les familles

Jardin /extérieur

  • Éclairage de l’allée et de l’entrée – essentiel pour les retours de nuit
  • Le portail d’entrée doit être équipé d’une fermeture sécurisée

Une décoration originale et facile à vivre

En matière de décoration, on conseille de créer une ambiance chaleureuse et de jouer la carte du ‘local’ : artisanat de la région, peintures d’un artiste du coin, encadrements photos de sites proches. On peut ainsi facilement créer une décoration originale dans l’esprit des lieux, sans pour autant investir beaucoup d’argent. 

N’encombrez pas trop les lieux avec des éléments décoratifs de type bibelots, statuettes, etc. Non seulement ils prennent énormément la poussière et rendent le ménage plus compliqué, mais ils ont de fortes chances d’être cassés ou abimés s’il y a de jeunes enfants.

Attention à éviter la décoration trop personnelle telle que des photos de famille encadrées au mur ou des dessins d’enfant sur le frigidaire. Le lieu doit être chaleureux et personnalisé sans qu’on ait pour autant l’impression de vivre chez quelqu’un.

Préparer votre location saisonnière en fonction des normes de sécurité

Une location saisonnière aux normes de sécurité

Chaque début de saison estivale, il est impératif d’inspecter vous-même ou de faire inspecter par un professionnel toutes vos installations électriques, gaz, chauffage, chauffe-eau etc. pour vérifier leur bon fonctionnement et leur conformité. Il existe aujourd’hui des normes de sécurité très strictes concernant l’équipement d’un logement, dont voici un aperçu non exhaustif :

  • Concernant votre installation de gaz, un détecteur de monoxyde de carbone n’est pour l’instant pas obligatoire mais fortement recommandé dans une location de vacances.
  • La norme sécurité incendie impose par contre la présence d’un détecteur de fumée (DAAF) dans le logement. Pour une sécurité accrue, il est conseillé d’installer en plus un extincteur incendie par étage, voire une alarme incendie.
  • La norme NF P01-012A impose la présence de garde-corps aux fenêtres, dans les escaliers, sur les balcons pour lutter contre les accidents. Notez que les lits superposés doivent être équipés de barrières de sécurité.
  • Si votre location saisonnière est équipée d’une piscine, il est obligatoire d’installer un dispositif de sécurité (barrière de piscine ou alarme de piscine) pour lutter contre les risques de noyade.
  • Il existe également des normes de sécurité pour le système de chauffage, le chauffe-eau et de nombreux autres aspects d’un logement. Renseignez-vous bien car en cas d’accident suite à un défaut de conformité de votre logement, votre assurance ne vous couvrira pas.
vérification installation électrique
Faites vérifier votre installation électrique au moins une fois par an. Source : Pinterest

Misez sur la prévention des risques dans votre location de vacances

Souvenez-vous que la plupart des départs d’incendie résultent d’une mauvaise utilisation des appareils électriques, courante dans le cas des locations de vacances du fait que les locataires ne connaissent pas bien les lieux et les appareils. Un conseil donc : la prévention !

Il est par exemple fortement conseillé de rédiger un « Manuel D’Utilisateur » de la maison (en français et en anglais idéalement) traitant du bon usage des appareils électriques (plaques électriques, cafetière, etc.), du chauffage (ex : ne placez pas d’objet sur un radiateur électrique), de la piscine, etc. Ce document inclura également le règlement de votre logement (intérieur et extérieur). Même si celui-ci est personnel et dépend de vous, on conseille pour des raisons de prévention incendie d’interdire de fumer et d’interdire les bougies et toute autre flamme dans la maison.

Autre bonne idée : inclure un plan d’évacuation de secours (souvenez-vous que les locataires ne connaissent pas bien les lieux!) et indiquer les numéros d’urgences.

On conseille enfin d’inclure au moins une trousse de premiers secours dans le logement.

Règlementations spécifiques aux locations saisonnières

Il existe d’autres règlementations encore qui s’appliquent aux locations saisonnières. Informez-vous consciencieusement sur ces différents aspects :

  • La loi ALUR qui encadre la location saisonnière renseigne sur vos obligations en matière de déclaration en mairie, d’autorisation de mise en location, de paiement des taxes de séjour, etc. Renseignez-vous auprès de la mairie d’appartenance de votre logement.
  • Le contrat de location, le montant des arrhes, de la caution font l’objet de règlementations précises pour protéger le loueur et le locataire en cas de litige. Cette fiche pratique vous apporte des informations clés. Votre mairie est également en mesure de vous renseigner.

Informer son assureur habitation et étendre la garantie

Si vous ne l’avez pas encore fait, déclarez vite à votre assureur multirisque habitation que vous louez votre appartement ou maison en tant que location saisonnière afin qu’il étende votre garantie « responsabilité civile » aux locataires, pour vous protéger en cas d’accident avec dommages corporels. Assurez-vous que vous êtes couverts en cas d’incendie, d’inondation, etc. 

L’entretien général de votre location de vacances

Dans un souci de professionnalisation de votre offre, il est important que le logement soit en excellent état et n’apparaisse en aucun cas négligé ou semi-abandonné. Un entretien régulier des lieux est indispensable.

Maintenance une fois par an :

  • Peintures intérieures et extérieures (grilles, barrières, etc.) doivent être rafraichies. Un mur souillé ou taché n’est pas acceptable.
  • Remplacez le linge de lit, les serviettes de toilette et les tapis de sol.
  • Mieux vaut prévenir que guérir : révisez ou faites réviser par un professionnel tous vos appareils électriques, chauffage, climatiseur, chauffe-eau, etc. car personne n’aime prendre une douche froide à son arrivée en vacances ou poser ses valises dans un chalet de sports d’hiver glacial car le chauffage est en panne.
Pensez à repeindre les murs de temps à temps afin ces derniers soient impeccables.

Entretien régulier /entre deux locataires

  • Ramasser le courrier 
  • Entretenir le jardin s’il y en a un : tondre la pelouse, tailler les haies, enlever les mauvaises herbes dans les allées, etc. 
  • Vérifiez le bon état du matériel et des meubles, changez des piles, les ampoules, remplacez des objets cassés (verres, etc.).
  • Si vous avez une piscine, vous devez impérativement prévoir un service de maintenance pour s’occuper de l’entretien la piscine au moins 2 fois par semaine. 
  • Entre chaque locataire faites le tour de tous les appareils et installations électriques de la maison, mettez-les en marche et vérifiez-en le bon fonctionnement. Faites immédiatement réparer un matériel défectueux ou qui présente des signes de défaillance (climatiseur qui fuit, voyant cafetière qui clignote, etc.)

Le ménage pour préparer sa location saisonnière

Souvent considérée par le client comme une offre de location de tourisme au même titre qu’un hôtel ou une résidence de vacances, une location saisonnière se doit d’être dans un état de propreté impeccable au moment de l’arrivée des occupants.

Service de ménage à domicile pour locations saisonnières 

Pour un ménage dans les règles de l’art, le mieux est de faire appel à une femme de ménage professionnelle dont la prestation sera au niveau de celle d’un hôtel. Il existe des agences spécialisées auxquelles vous pouvez faire appel, sachant que si vous avez besoin d’une femme de ménage à Marseille ou à Paris, cela sera toujours plus facile à trouver qu’au fin fond de la campagne landaise. Ces personnes peuvent intervenir ponctuellement, pour un gros ménage entre deux locataires, ou à la demande, plusieurs fois par semaine, si vous proposez un service de ménage payant (ou inclus dans le prix) à vos locataires.

Que vous choisissiez de faire le ménage vous-même ou de briefer quelqu’un, voici quelques conseils de base à garder en tête :

  • Entre deux locataires, jetez tout ce qui reste dans les placards. Personne n’utilisera un fond de bouteille d’huile d’une provenance inconnue et cela a vite fait de donner un aspect négligé et mal entretenu au lieu.
  • Ôtez toute trace des précédents locataires (poubelles, traces de doigts sur les vitres, etc.)
  • Aérez bien pour changer l’air et chasser les odeurs de renfermé, de cigarette (même si vos locaux sont non-fumeur, les locataires peuvent être fumeurs et ramener une odeur sur eux) ou autre.
  • Les sanitaires doivent être impeccables – pas de moisissure, de salissures, de traces des locataires précédents (cheveux dans la douche). Utilisez des pastilles désinfectantes antitartre dans les toilettes.
  • N’oubliez pas de nettoyer sous les meubles, les lits, les canapés, etc.

Ces petits plus qui fidélisent le client

Les vacanciers actuels sont exigeants, nous l’avons dit, et ultra connectés. Pour gagner leur cœur et apparaitre sur leurs « Stories » Instagram ou Facebook, n’hésitez pas à glisser çà et là quelques petites touches qui font de l’effet à moindres frais :

  • Un bouquet de fleur, une corbeille de fruits frais, une bouteille de rosé du pays posés sur la table à l’arrivée des locataires fera monter immédiatement la côte de sympathie et mettra les arrivants dans une disposition positive et une ambiance de détente.
  • Les vacanciers sont là pour découvrir la région : aidez-les en disposant des brochures et dépliants des sites et attractions locales, des plans et des cartes à emprunter, ou mieux encore, votre propre petit « Guide de la région » avec tous vos bons plans ! Quelle valeur ajoutée pour eux !
  • Préparez un coin jeu ou une simple panière avec des jeux, livres et jouets pour les enfants, et des jeux de carte et de société pour les adultes
  • Si la maison est équipée d’un jardin ou d’une piscine, faites de même avec un ballon, quelques raquettes de plage, une bouée de piscine géante, etc.
  • Si vous êtes dans un site à moustiques, prévoyiez des diffuseurs et spray anti-moustiques – vous ne pouvez pas demander à vos hôtes de savoir ça dès le premier jour et on connait la propension de ces petites bêtes à nous faire passer un mauvais moment !
  • Pour rendre leur première matinée de vacances inoubliable, préparez-leur un kit petit déjeuner ou des croissants à réchauffer 

Ce tour d’horizon des étapes nécessaires à la préparation de son logement pour la location saisonnière se veut aussi exhaustif que possible, mais si vous êtes vous-même un propriétaire dans ce cas, n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et conseils supplémentaires pour préparer l’accueil de vos locataires dans les meilleures conditions de confort et de sécurité possibles.

Sur le même sujet

Commentaires

Derniers articles

Comment organiser un plan de travail de cuisine ? 20 astuces et conseils

Organiser le plan de travail de sa cuisine : voilà un beau projet, mais il ne recouvre pas la même tâche selon les...

Comment nettoyer et entretenir un aspirateur ?

Vous vous demandez peut-être comment nettoyer et entretenir votre aspirateur ? Vous êtes au bon endroit. Le petit guide qui suit vous...

Location saisonnière : conseils et astuces pour bien préparer son logement

La saison estivale arrive à grands pas et vous êtes dans les starting blocks pour préparer votre location saisonnière avant l’arrivée...

Portail en aluminium motorisé : 10 conseils de nettoyage et d’entretien

Ce n’est un secret pour personne, l’aluminium est un des matériaux les plus durables, maniables et faciles d’entretien du marché et...

Travaux de rénovation : quand et comment souscrire une assurance dommages-ouvrage ?

Vous prévoyez des travaux de rénovation importants dans votre logement et votre banque ou le syndic de votre copropriété vous demandent...

7 tendances déco à adopter pour sa terrasse en 2020

En 2020, vous avez prévu de relooker votre terrasse ou au contraire, d'aménager enfin votre terrasse que vous avez construite il...

Piscine coque : comment se débarrasser des problèmes d’osmose ?

Le phénomène dit d’osmose apparaît en général sur d’anciennes piscines coques ou traditionnelles en résine polyester ou encore des piscines en...

Appartement de standing parisien : 8 conseils pour le relooker

Si vous avez la chance de posséder un appartement de standing à Paris et que vous souhaitez entreprendre des rénovations pour...